Web Vins

Edition du 24/12/2019
 

Champagne de VENOGE

Splendide

De VENOGE


Pour Gilles de la Bassetière, “actuellement, Champagne Louis XV brut 2008 se goûte remarquablement bien, de la fraîcheur, de la richesse et de l’élégance. C’est un Champagne qui pourra se garder très longtemps. C’était la première fois que nous ne faisions pas de fermentation malolactique, cela garde une belle fraîcheur. La grande nouveauté en 2019 est le lancement le 31 mars d’une cuvée spéciale en l’honneur du 130e anniversaire de la Tour Eiffel. Nous avons obtenu la licence Tour Eiffel, c’est d’ailleurs la première fois que la Tour Eiffel accorde une licence pour faire un Champagne. Ce sera un brut élaboré à partir du Champagne Princes de Venoge avec l’image de la Tour Eiffel apposée sur la carafe. La carafe correspond d’ailleurs tout-à-fait à la forme de la Tour Eiffel, c’est un brut avec 1/3 de Pinot noir, 1/3 de Chardonnay et 1/3 de Pinot meunier. J’avais cette idée en tête depuis une dizaine d’années, car j’ai toujours pensé que la bouteille avait la forme de la Tour Eiffel et, en plus, il se trouve que Champagne de Venoge était partenaire en 1889 pour l’Exposition Universelle qui a vu naître la Tour Eiffel, donc c’est historique ! La vendange 2018 a été exceptionnelle, en quantité et en qualité, c’est du jamais vu de mémoire de vigneron ! Une année vraiment incroyable, nous allons faire du millésime Louis XV. Les Suites du 33, nos chambres d’hôtes, ont toujours autant de succès, nous sommes passés de la notation 9.3 à 9.5 sur booking, ce qui est une très bonne note. Champagne de Venoge va être également partenaire du Musée du Champagne à Epernay qui ouvrira ses portes en 2020, c’est dans la continuité de notre démarche œnotouristique.”

   

Champagne de VENOGE

Président : Gilles de la Bassetière
46, avenue de Champagne
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 53 34 34

Email : infos@champagnedevenoge.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

HUBER et BLÉGER


Un domaine familial de 27 ha certifié en Agriculture Durable depuis douze ans (Terra Vitis). A la tête du Domaine, Claude et son frère Marc ont remplacé Marcel, leur père, tandis que Franck a succédé à son oncle Robert. Sébastien, installé en 2005, est le premier représentant de la troisième génération. Le vignoble est presque exclusivement implanté sur des terroirs granitiques situés à Saint-Hippolyte et à Kaysersberg. Et c’est un choix qui privilégie la minéralité, la finesse et l’élégance des vins issus de ce type de sols. Vous allez aimer leur Crémant d’Alsace brut, 40% Pinot blanc et 60% Chardonnay, parts égales de Pinot blanc et de Pinot noir, de robe or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, de mousse délicate, il est bien équilibrée en acidité, tout en persistance d’arômes comme l’est le Crémant d’Alsace brut Rosé, 100% Pinot noir, au fruité complexe, généreux et charmeur, très rond mais très fin. Excellent Muscat 2016, médaille d’Argent Colmar, 70% Muscat d’Alsace et 30% Muscat Ottonel, de bouche harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche blanche et de fruits frais. Le Riesling Éclat du Terroir 2016, est un vin que nous connaissons bien, fondu, de bouche intense où dominent les agrumes et les fruits secs, d’une belle longueur, comme le Pinot Gris 2016, médaille d’Or Colmar, qui mêle intensité aromatique et persistance, avec des notes de fleurs blanches et de noisette, de belle bouche. En rouges, deux réussites : le Saint-Hippolyte rouge Pinot Noir 2016, aux nuances de fruits rouges à noyau frais, charnu et bien classique, tout en bouche, et le Saint-Hippolyte rouge Pinot Noir 2015, élevé en barriques, aux nuances délicates de fraise et de prune, de très bonne structure, tout en bouche avec un boisé fondu, chaleureux.

Claude, Marc et Sébastien Huber et Franck Bléger
6, route du Vin
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 01 12
Email : domaine@huber-bleger.fr
Site personnel : www.huber-bleger.fr

Château BOURGUET


Vignoble de 21,50 ha, cultivé depuis quatre générations avec la même passion, situé sur les terres les plus au nord de l’aire Gaillac, grâce à la cité médiévale de Cordes-sur-Ciel. Terrain argilo-calcaire très caillouteux (âge moyen des vignes de 40 ans). Remarquable Gaillac rouge 2016, cépages Braucol, Syrah et Cabernet Sauvignon, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, c’est un vin de bouche gourmande, idéal avec une planche de charcuterie ou une belle grillade au feu de bois. Très réussi, le Gaillac blanc sec 2017, cépages Muscadelle et Sauvignon, tout en rondeur, finement bouqueté avec des notes de noisette, de pomme et de musc, est un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes. Excellent Gaillac rosé, cépages Braucol, Syrah et Duras, de robe limpide, il sent bon les fruits rouges frais, sec et friand, vif et parfumé. A découvrir également, la Méthode Ancestrale Bulles d’Alayrac, 100% Mauzac, présenté dans une bouteilles lourde, une cuvée à la fois vineuse et fine, fruitée, d’une jolie ampleur, à la mousse vive et persistante, à l’apéritif ou sur un gâteau aux noix, par exemple.

Jean et Jérôme Borderie
Les Bourguets
81170 Vindrac-Alayrac
Téléphone :05 63 56 15 23 et 06 75 40 76 31
Email : chateaubourguet@orange.fr
Site personnel : www.chateaubourguet.fr

Château FONROQUE


La famille Moueix a vendu, en 2017, suite à des nécessités successorales, le Château Fonroque à la famille Guillard, assureurs basés à Nantes. Pour autant, Alain Moueix et son équipe restent en charge du Château Fonroque avec la mission de poursuivre le travail entrepris. Le Château Fonroque est certifié en Agriculture Biologique et c'est l’une des figures d’avant-garde de la Biodynamie à Bordeaux. Alain Moueix est à l’origine du renouveau qualitatif de cette propriété depuis 2001. Ses méthodes reposent sur l’observation et le travail minutieux d’un terroir vivant et permettent au domaine de livrer des vins dont la réputation ne cesse de grandir depuis une quinzaine d’années. Parmi les divers travaux de rénovation visant à accompagner le développement significatif du cru, la construction d’un nouveau cuvier est d'ores et déjà à l’étude. Selon Alain Moueix , “2018 n’a pas été une année facile au niveau viticole puisque nous avons eu un printemps humide et une pression mildiou inconnue jusqu’alors, il a fallu batailler… Nous sommes en Bio au Château Fonroque depuis 2002 et cela a été l’année la plus compliquée que j’ai connue. Nous avons fait de petits rendements de 30 hl/ha, et un peu moins même au Château Mazeyres où les sols plus légers ont souffert de la sécheresse de l’été. La vigne a subi un stress et les baies étaient toutes petites. Nous avons toutefois obtenu des vins concentrés, riches et c’est finalement un très beau millésime. Les vins sont à la fois puissants tout en étant abordables avec des tanins pas trop secs, ni amers, mais qui offrent beaucoup de douceur. Nous évoluons vers des élevages avec de moins en moins de bois pour mettre le fruit en valeur. Nous mettons la moitié en barriques ou dans des petites cuves ovoïdes et le reste en foudres. Nous voulons que le bois soit fondu dès la mise en bouteilles. Le 2016 est, pour moi, à ce jour, le plus grand millésime que j’ai eu la chance de travailler. C’est un millésime qui d’ailleurs a eu une climatologie un peu comparable à celle de 2018. C’est un vin très riche, beaucoup de douceur, de raffinement, d’élégance. Présence d’un très bel équilibre contrairement au 2015, qui lui, est un millésime plus solaire, un peu atypique. Le 2016 est vraiment un grand millésime classique de Bordeaux. Le bel été indien nous a permis de récolter à pleine maturité, nous n’avons pas d’arômes de trop cuit, le vin présente une belle fraîcheur aromatique typique de Bordeaux. Des vins avec de la complexité, de la profondeur, je compare volontiers le 2016 au 2010 et le 2018 devrait s’en rapprocher. Le 2017 est le millésime du gel, nous avons été impacté plus à Mazeyres qu’à Fonroque. Nous avons beaucoup travaillé à la vigne pour trier les raisins, nous avions marqué tous les pieds gelés et avons vendangé par lots séparés, un vrai travail de Romains ! Cela nous a permis de faire des premiers vins avec les raisins issus des vignes non gelées. Le deuxième vin est plus court en bouche, plus fluide, plus léger. En biodynamie, nous avons des outils assez efficaces, la vigne a plus de ressource, on s’est aperçu qu’elle est moins sensible à toutes sortes d’agression comme le stress hydrique, par exemple. A Fonroque, nous allons construire un nouveau cuvier qui sera opérationnel en 2020, nous l’équiperons de petites cuves pour vraiment séparer chaque morceau de parcelle, les extractions se font plus facilement dans de petits contenants car il y a moins de pression sur le marc. Les volumes sont plus faibles. A Mazeyres, nous avons beaucoup développé l’élevage en petites cuves en forme d’œuf de 7 hl, cela aide à conserver la fraicheur des vins et à mettre le fruit en valeur. Depuis 2014, on constate que les vins de Mazeyres ont beaucoup plus de fraîcheur, de verticalité, de tonicité. Nous allons augmenter notre proportion de Petit Verdot en doublant la quantité. Le deuxième vin va en bénéficier !” Remarquable Saint-Émilion GCC 2016, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, c’est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup d'ampleur. Dans la lignée, le 2015, de robe grenat brillante, au nez complexe avec des arômes de fruits rouges (cerise), en bouche, une attaque franche avec un bel équilibre entre l'acidité et le boisé, on retrouve bien les fruits rouges du bouquet.

Direction : Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 60 02
Email : info@chateaufonroque.com
Site personnel : www.chateaufonroque.com

SCEA CHATEAU DAVID


Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. Le nouveau propriétaire, Thierry Kerdreux, à une réelle volonté de travailler dans une culture plus raisonnée tout en gardant toute l’équipe du domaine qui a une grande expérience et connaissance de ces vins. Vous allez apprécier son Médoc Les Hauts de David 2016, médaille d’Argent Lyon 2018, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée et ample, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux. Son 2015, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, c’est un vin puissant, de belle matière. Le 2014 est de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, charnu, complexe, avec des saveurs intenses, de bouche généreuse. Excellent 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé, de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate. Goûtez également le Château Les Abèdes 2015, très classique, au nez subtil et puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, associe structure et élégance, un vin séducteur et distingué.


40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Email : chateaudavid@free.fr
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Alain VIGNOT


Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 13 ha de vignes dont 10 ha de l?appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques.
Nous avons beaucoup aimé son Bourgogne Côte Saint-Jacques rouge cuvée Les Ronces 2016, élevé en fûts de chêne pendant 12 mois, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, aux tanins présents et savoureux à la fois, est un vin de couleur grenat, riche et velouté. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques rouge 2017, élevé à 80% en fûts de chêne, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, riche, distingué, au bouquet présent de fruits rouges, très réussi comme le Bourgogne rouge 2017, élevé en cuves Inox avec 10% de fûts de chêne, plus léger, fruité, tout en bouche, un vin dense et harmonieux.
Goûtez le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2018, assemblage de Chardonnay et de Pinot Blanc, 15% d?élevage en fûts de chêne, aux senteurs de noisette et de pomme mûre, tout en fruité et rondeur, à la fois charpenté et distingué, tout en délicatesse.
Nous poursuivons cette belle dégustation avec ce le Bourgogne blanc La Collinière 2018, vinifié en cuve Inox, sur la fraîcheur, dégage un nez où dominent les fruits mûrs et les fruits secs, un joli vin, tout comme le Bourgogne Côte Saint-Jacques Gris 2018, Pinot Gris, élevé en cuves Inox, où une petite macération pelliculaire lui confère cette couleur très particulière qui lui est propre où l?on retrouve des nuances de fruits frais, un vin vraiment très agréable et très réussi, à savourer, notamment, avec un carpaccio de poisson ou une tarte aux asperges.

16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Tél. : 03 86 91 03 06
Fax : 03 86 91 09 37
Email : alain-vignot@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/domaine-vignot
www.domaine-alain-vignot.com


Domaine des COGNETTES


Château ROYLLAND


En 2010, Martine et Jean-Bernard Chambard jusqu'alors investis dans les établissements de santé, deviennent les nouveaux propriétaires. Dès leur arrivée, ils entreprennent de grands travaux : rénovation totale des chais, des salles de réception et de dégustation. Dans les communs du Château, ils créent le Gîte du Roy, un hébergement haut de gamme, classé Super Host qui accueille des visiteurs du monde entier.
Une agriculture raisonnée est pratiquée pour le maintien d'une biodiversité importante des sols (lombrics...) et des insectes. Passionnés, Martine et Jean-Bernard dirigent leur domaine avec la même rigueur et les mêmes exigences qui étaient les leurs dans le domaine de la médecine.
Vous aimerez comme nous ce Saint-Émilion GC 2016, aux senteurs de cassis mûr et d?épices, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, avec des connotations de fruits à noyau et de cannelle, finement toastées, un vin de garde. Le 2015, médaille d?Or Paris 2015, avec des arômes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, aux tanins équilibrés, est un vin bien corsé et de très bonne évolution.
On retrouve aussi le 2014, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration, mais tout en rondeur, représentative du millésime, un vin charnu et parfumé au palais, de très bonne garde. Le 2012 est généreux, avec des nuances de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, de charpente solide et fine à la fois, savoureux comme le 2011, plus rond, généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), avec ses tanins ronds, à prévoir avec des côtes de veau à la paysanne ou des cuisses de poulets farcies.

Martine et Jean-Bernard Chambard
1, Roylland
33330 Saint-Emilion
Tél. : 05 57 24 68 27 et 06 12 33 31 89
Email : chateau.roylland@orange.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018

 



Domaine Robert KLINGENFUS


Château ORISSE du CASSE


Château TOULOUZE


Château PONTAC-MONPLAISIR


Champagne BRICE


Sylvain MOSNIER


Château NOZIÈRES


CLOS DES LUNES


Michel TURGY


Château des MOINES


SCHAEFFER-WOERLY


Château DESMIRAIL


ARNOUX & Fils


Château BOSSUET


BRIXON-COQUILLARD


Champagne R.H. COUTIER


Jean-Claude et Didier AUBERT


Vignoble André HARTMANN


Domaine Émile CHEYSSON


Château BEYNAT


LAURENT-GABRIEL


Château MONTROSE


Château SAINTE-BARBE


Château CANTENAC


Pierre MIGNON


Francis BLANCHET


Domaine Pierre GELIN


Domaine de L'OLIVETTE


POL ROGER


Château du MOULIN VIEUX


Domaine PERALDI


Château LESTAGE-DARQUIER



CLOS TRIMOULET


SCE DU CLOS BELLEFOND


SCEA CHATEAU DAVID


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales