Web Vins

Edition du 20/02/2015
 

CHATEAU DU MOULIN VIEUX, LA RÉFÉRENCE

Exceptionnel

Château du MOULIN VIEUX

Au cœur du vignoble des Côtes-de-Bourg, Jean-Pierre Gorphe, secondé par son fils Cédric, s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant des vins riches et parfumés, complexes et typés. De l’art de parvenir au sommet.


Voilà plus de deux siècles que l’arrière-grand-père de Jean-Pierre Gorphe acquit le Moulin Vieux, petit Clos de quatre hectares, qui s’appelait à l’époque Clos du Moulin Vieux et qui au fil des années est devenu Château du Moulin Vieux. Il doit son nom à un ancien moulin à vent qui se situe à l’emplacement des nouveaux chais et qui a disparu à la fin du XIXe siècle. La propriété s’étend sur 24 hectares à l’ouest de la commune de Tauriac sur l’un des meilleurs terroirs argilo-calcaire de l’appellation. Il est complanté de cépages nobles 55% Merlot, 40% de Cabernets Franc et Sauvignon et 5% de Malbec pour la Cuvée sélection. La vinification est faite selon la grande tradition du Bordelais, enrichie des techniques modernes (éraflage à 100%, macération très longue de 21 à 30 jours selon les millésimes, contrôle permanent des températures). La vendange est mécanisée depuis 1983 ce qui permet une sélection rigoureuse de la maturité et une rapidité de récolte. Évidemment cette politique qualitative porte ses fruits puisque le Château du Moulin Vieux s’impose comme un grand vin classique, coloré, charnu, charpenté, capiteux et souple à la fois, de belle garde. Millésime après millésime, tous ces efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et distinctions au palmarès de grands concours français et internationaux. Une reconnaissance confirmée aussi par une fidèle clientèle qui sait profiter de l’excellent rapport qualité-prix de ces belles cuvées, notamment la cuvée Sélection (élevée 8 à 14 mois en barriques) et l’exceptionnel “Clos”, issu des meilleures parcelles (vieilles vignes de plus de 50 ans plantées pour 50% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 20% de Malbec, d’un rendement moyen de 25 hl/ha), très bien élevé en barriques. On comprend pourquoi le Château du Moulin Vieux a acquis cette notoriété, devenant l’une des grandes références du vignoble des Côtes-de-Bourg. 2011 : jolie robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d'humus, est charnu, généreux, épicé, avec de la matière, des tanins mûrs.  2010 : grand vin, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante, de belle évolution. 2009 : beau vin, mêlant puissance et distinction, très parfumé, tanins riches et veloutés, beau potentiel. 2008 : allie une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, un vin avec beaucoup de structure, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de fruits noirs mûrs (groseille, mûre) et d’épices, prometteur. 2007 : de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, un vin charnu, ferme et long en bouche, de bonne évolution. 2006 : coloré et typé, un beau millésime classique, qui développe des senteurs de fruits cuits et de sous-bois, une bouche veloutée et riche, un vin de garde. 2005 : robe pourpre, puissant, aux arômes persistants de petits fruits rouges à noyau, puissant, avec des tanins fins et soyeux, un vin tout en structure, d’excellente évolution. 2004 : robe très soutenue, au nez complexe et intense, un vin bien charnu, généreux, au nez dominé par l’humus et les petits fruits rouges, ample et gras en bouche, très classique.
LA QUALITÉ DES MILLÉSIMES 2009 : beau vin, mêlant puissance et distinction, très parfumé, tanins riches et veloutés, beau potentiel. 2008 : allie une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, un vin avec beaucoup de structure, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de fruits noirs mûrs (groseille, mûre) et d’épices, prometteur. 2007 : de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, un vin charnu, ferme et long en bouche, de bonne évolution. 2006 : coloré et typé, un beau millésime classique, qui développe des senteurs de fruits cuits et de sous-bois, une bouche veloutée et riche, un vin de garde. 2005 : robe pourpre, puissant, aux arômes persistants de petits fruits rouges à noyau, puissant, avec des tanins fins et soyeux, un vin tout en structure, d’excellente évolution. 2004 : robe très soutenue, au nez complexe et intense, un vin bien charnu, généreux, au nez dominé par l’humus et les petits fruits rouges, ample et gras en bouche, très classique. 2003 : de couleur soutenue, très parfumé, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr et l’humus.

   

CHATEAU DU MOULIN VIEUX, LA RÉFÉRENCE

Jean-Pierre et Cédric Gorphe

33710 Tauriac
Téléphone : 05 57 68 26 21
Télécopie : 05 57 68 29 75
Email : chateau.du.moulin.vieux@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT ALSACE
e_alsace.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
REINHART
7 VIGNES
BAUMANN-ZIRGEL
BESTHEIM
GRESSER
Georges KLEIN
René KOCH
G. METZ
P. ARNOLD
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
(Château d'ORSCHWIHR)
(Victor HERTZ)
(Moulin DUSENBACH)
GEWURTZTRAMINER
D. PETERMANN
BESTHEIM
HAULLER
DUSSOURT
Fernand ENGEL
H. REYSER
HAEGI
GILG
BAUMANN ZIRGEL
C. BLEGER
Pierre FRICK
André HARTMANN
BECKER
(Damien KELHETTER)
TOKAY PINOT BLANC
D. PETERMANN
P. ARNOLD
Cave HUNAWIHR
H. REYSER
René KOCH
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON
REYSZ-JOST
GILG
Ch.et Dom. FREY
(KELHETTER (PB))
Cave KAES (Muscat)
KIRSCHNER
P. SCHAEFFER
VIELWEBER
SCHLUMBERGER
CREMANTS PINOT NOIR
C. BLEGER
BESTHEIM
Pierre FRICK (PB)
DUSSOURT
Jacques ILTIS
André HARTMANN (PN)
Fernand ENGEL
Ch. et Dom. FREY
HUBER et BLEGER
Georges KLEIN
STOEFFLER
Aline et Rémy SIMON
Christian BARTHEL (PN)
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
STOEFFLER
Fernand ENGEL
Ch.et Dom. FREY
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
René KOCH
G. METZ
REYSZ-JOST
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
BROBECKER
René FLECK



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
BLANCK
Charles BAUR
BECK/REMPART
KOESTEL
Bernard WURTZ
Edgar SCHALLER
A. STENTZ
GEWURTZTRAMINER
Claude BERGER
KLINGENFUS
R. FALLER
SAINT REMY
C. BELLSZ
GSELL
HAEGELIN
(Lucien SCHIRMER)
FACKER-ACKERMANN
TOKAY PINOT BLANC
2 LUNES
André ANCEL
STINTZI*
HALBEISEN (Muscat)
M-C et P. BORÈS
R. KUENTZ
LOBERGER
Robert HEYBERGER
ULMER*
Edmond RENTZ
Charles FAHRER
CREMANTS PINOT NOIR
FREY-SOHLER
J. et C. LINDENLAUB
Eric LICHTLÉ*
Jean-Louis KAMM
VIELWEBER
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Laurent VOGT
Philippe SOHLER

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Maurice SCHOECH*
GEWURTZTRAMINER
(Cave TURCKHEIM*)
(Léon BOESCH)
(RUHLMANN-SCHUTZ)
TOKAY PINOT BLANC
(Jean BUTTERLIN)
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château PETIT BOCQ


Un vignoble de 15,52 ha, sur un terroir de composition graveleuse et argilo-graveleuse à 90%, le reste des sols étant sablonneux (âge moyen du vignoble plus de 30 ans, 55% Merlot, 43% Cabernet-Sauvignon et 2% Cabernet franc). Une réussite avec ce Saint-Estèphe 2012, goûté très jeune, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche puissante en finale. Excellent 2011, complexe avec ces nuances de fruits mûrs et de notes vanillées, d'une grande netteté, un vin complet, charpenté, de bouche soyeuse. Le 2010, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, est très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, volumineux et fondu au palais, d'évolution prometteuse. Le 2009, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits rouges mûrs, est un vin structuré, d'une bonne longueur, riche, très complexe. Le 2008, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d'épices, des tanins bien enrobés, un vin généreux comme le 2007, harmonieux, charnu, aux nuances de mûre, de girofle et d'humus, tout en distinction. Le 2006, avec des nuances bien caractéristiques de petits fruits macérés, épicé en bouche comme il se doit, aux tanins amples et savoureux, un vin typé et de très bonne évolution comme le 2004, de charpente à la fois ample et souple, qui mêle structure et rondeur, équilibré, aux tanins ronds. Goûtez le Pauillac (confidentiel), 90 % Merlot et 10 % Cabernet-Sauvignon, baptisé Lagneaux à Pauillac 2011, de couleur grenat soutenu, riche en arômes, intense, bien concentré mais très élégant, qui développe un nez puissant dominé par la cannelle et la cerise noire. Beau 2010, classique, un vin riche, de couleur profonde, charmeur au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois.

Régisseur : M. Motte
3, rue de la Croix-de-Pez - BP 33
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 35 69 et 06 80 70 96 32
Télécopie :05 56 59 32 11
Email : petitbocq@hotmail.com
Site personnel : www.chateau-petit-bocq.com

Château LOUPIAC-GAUDIET


Au sommet de son appellation. Le vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficie d'une exposition plein sud et appartient depuis 4 générations à la famille de l'actuel propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction. Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, certaines ont 40 ans, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L'encépagement est très classique (80% Sémillon et 20% Sauvignon). Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l'automne; cela permet le développement du fameux Botrytis cinerea. Procédés traditionnels et méthodes modernes comme le contrôle des températures en cours de fermentation. Pressoir pneumatique. Élevage, cuves Inox ou ciment avec revêtement epoxy. "Le millésime 2013 a été une année sans grêle, nous raconte Marie-Laurence Sanfourche, avec une belle arrière saison. Cela nous a permis de réaliser une très belle qualité, avec une belle concentration de jus, un millésime rare. Nous proposons à la cave les millésimes 2003, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011. Le 2011 a une belle concentration alliée à une forte présence du fruit, beaucoup de fraîcheur et une belle longueur. Ce millésime fait notre fierté !" Elle a raison et on le voit quand on savoure ce remarquable Château Loupiac-Gaudiet 2011, de robe brillante et limpide, de bouche savoureuse, avec cette suavité bien caractéristique, intense, aux nuances de brioche et de pêche cuite, de garde. Beau 2010, de belle couleur dorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés, mêlant délicatesse et intensité. Exceptionnel Loupiac Château de Loupiac 2007, racé, opulent, aux notes de citron confit et de fleurs blanches, frais et onctueux à la fois, de belle évolution comme en atteste ce superbe 2003, gras, aux senteurs envoûtantes de poire, de noix, de pain grillé...

Daniel et Marie-Laurence Sanfourche

33410 Loupiac
Téléphone :05 56 62 99 88
Télécopie :05 56 62 60 13
Email : chateau-loupiacgaudiet@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauloupiacgaudiet
Site personnel : www.chateau-loupiac-gaudiet.com

Château Le Destrier


Depuis plus de quatre générations, les Vignobles Cheminade œuvrent à Saint-Pey-d'Armens. “En fonction du degré optimal de maturation, précise-t-on, la cueillette est élaborée fin septembre début octobre, parcelle par parcelle. La vendange est triée successivement et manuellement avant d'être mise en cuves thermorégulées pour les vinifications. Le vin est entonné dans des fûts de chêne durant 12 mois pour son élaboration et son vieillissement avant d'être assemblé et mis en bouteille au printemps suivant.” Un excellent Saint-Émilion Château Le Destrier cuvée Prestige 2011, 100% Merlot noir issu de vignes de 60 ans sur sol argilo-siliceux (12 mois en barriques neuves à 50%), de bouche puissante, très fin, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), un vin intense au nez, ample en bouche, velouté, bien classique du millésime. Le 2010 est de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits mûrs (prune, groseille), riche et souple à la fois, de bonne charpente comme le 2009, au bouquet subtil et intense, aux senteurs de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, de teinte brillante, corsé, fin et charnu à la fois, un vin tout en harmonie. Le Premium Château Le Destrier Saint-Émilion GC 2011, de belle couleur grenat, intense, corsé, est velouté, très parfumé, avec des connotations de sous-bois et de truffe, fondu. Il y a aussi le Bordeaux Château Les Chênes vieilli en fûts 2011, aux arômes de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec des tanins soyeux. 

Vignobles Cheminade
7, Peyrouquet
33330 Saint-Pey-d'Armens
Téléphone :05 57 47 15 39 et 06 10 31 40 13
Télécopie :05 57 47 13 82
Email : contact@vignobles-cheminade.com
Site personnel : www.vignobles-cheminade.com

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, prometteur. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), fondu, d’une grande harmonie en bouche, avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux autres millésimes ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateauhautsaintclair@vinsdusiecle.com
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS


Propriété familiale depuis 6 générations, qui s'étend sur 16 ha entre les croupes graveleuses de Pomerol et le plateau calcaire de Saint-Émilion. Le vignoble est composé à 70% de Merlot, 25% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, avec des parcelles plus que cinquantenaires. “Nous adaptons les techniques culturales à chaque parcelle, me précise Odile Audier, afin de produire des raisins représentatifs d'un cep de vigne dans un contexte donné en respectant un environnement et un objectif qualité. C'est pourquoi notre vin est l'expression d'une mosaïque de terroir : certains terroirs apportant structure et matière et d'autre rondeur, finesse et velouté. Les raisins sont cueillis manuellement et triés délicatement par une équipe de vendangeurs fidèles avant la merveilleuse alchimie de la vinification où se conjuguent tradition et évolution. Nos techniques de vinification s’adaptent à la typicité du millésime afin d'en préserver l'authenticité. Les vins sont élevés en barriques de chêne français durant environ 12 mois. Chaque année, un millésime unique, reflet de nos observations, réflexions, parfois doutes mais toujours témoignage de notre passion.”
Le Saint-Émilion GC 2011 est très réussi, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Le 2010, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches (23 €). Très savoureux 2009, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin qui mérite un peu de patience (25 €).
Il y a aussi son Saint-Émilion GC Château Haut-Troquart La Grâce-Dieu cuvée Passion 2011, volumineux, un vin riche et structuré, au nez épicé, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, aux tanins très équilibrés, classique de ce millésime séduisant. Le 2010 développe un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de fruits cuits et de truffe, harmonieux, riche et parfumé, de belle robe, un vin très équilibré, de garde (26 €). Le 2009, au nez subtil et intense à la fois, est séveux et persistant, avec ces notes de mûre et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche savoureuse (28 €).
Vignobles Pilotte-Audier Earl

Château VIEUX TOURON


Liliane Gagnard, œnologue de l’université de Bordeaux, s’installe sur la propriété familiale en 1982. Elle exploite 10 ha de vignes plantées sur sol argilo-calcaire avec silice pour les parcelles de la côte, et se passionne pour la vinification.
Beau Monbazillac 2011, élevé en barriques, très équilibré, typé, avec ces saveurs de coing et de pain brioché, suave comme il se doit, solide et gras, tout en bouche, de garde.

On m’a adressé cette année le 2005, chaleureux, fin et puissant à la fois, aux nuances d’abricot confit et de brioche fraîche, un vin vraiment savoureux. Séduisant Bergerac rosé, régulièrement réussi comme le Bergerac blanc sec. Chambres d’hôtes sur place. 

Liliane Gagnard

De TELMONT


Au sommet. Je soutiens avec plaisir depuis longtemps cette maison familiale, dont la place enviée dans le Classement s’explique naturellement par une exemplaire régularité qualitative, à des prix qui devraient faire réfléchir quelques marques plus réputées. C’est l’une des dernières maisons authentiquement familiales en Champagne. Fondée en 1912 par Henry Lhopital, c’est aujourd’hui, Bertrand Lhopital, représentant la 4e génération, qui est l’actuel directeur avec sa sœur Pascale, et son beau-frère Philippe Parinet. Ils œuvrent chaque jour pour que la Maison conserve sa place parmi les 20 plus grandes Maisons de Champagne. Le vignoble est constitué de 36 ha en propriétés réparties sur 8 crus. Au total, leur approvisionnement porte sur 146 ha de vignes sur 40 crus différents dont près de 20 % proviennent de villages classés Premiers et Grands crus.
“Il est indéniable que nous avons un “style Maison” qui caractérise nos Champagnes, me précise Bertrand Lhopital. Je privilégie le vin avant tout, j’aime les bulles mais je soigne d’abord l’élaboration de mes vins. L’effervescence apporte le rafraîchissement, du picotement mais doit aussi amener le goût du vin à s’exprimer. Dans chaque cuvée, je veille à ce qu’il y ait une effervescence la plus délicate possible, de très fines bulles qui accompagnent le vin. Une bulle doit être présente au début, s’effacer ensuite pour laisser arriver les premiers arômes et réapparaître à la fin associée à l’acidité, pour tirer en longueur la persistance des arômes. C’est une quête chaque année renouvelée, Dominique Jondreville, Chef de caves, et moi-même, essayons de produire des vins qui nous ressemblent et dont nous sommes fiers.
Le tiré liège apporte vraiment beaucoup au Champagne, cette technique va se généraliser à notre Blanc De Blancs, nous avons suffisamment de recul maintenant pour véritablement apprécier le résultat qualitatif. Avec le tiré liège, nous obtenons des intensités aromatiques supérieures, un nez qui explose, une longueur et une complexité en bouche beaucoup plus importantes, des notes de mie de pain fraîche, une belle minéralité qui apparaît c’est vraiment dû au tiré liège. Grâce à ce système et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, cela préserve beaucoup plus la fraîcheur et la jeunesse des Champagnes. Nous sommes très attachés à produire des cuvées de garde, et nous sommes une des rares maisons à proposer des Champagnes avec un vrai temps de garde, une véritable élaboration des vins par le vieillissement, ce qui est de plus en rare dans la région. Le dégustateur dans son verre a la chance ainsi d’avoir l’expression d’un vin abouti.
La nouvelle foudrerie a accueilli notre vendange 2011 : 7 foudres de 50 hl seront dédiés à la Cuvée Grand Couronnement. Chaque cuvée aura son propre chemin de vinification, sa propre personnalité, La Cuvée 3 Cépages va être vinifiée avec les vins issus de ces foudres.
Nous proposons en complément de notre accueil-dégustation, des ateliers autour du Champagne. Nous tenons à traiter chaque personne comme un hôte privilégié de la Maison J. de Telmont. C’est ouvert à tout le monde.”
Superbe Champagne cuvée O.R. 1735 Millésime 2002, marqué par ce grandissime millésime champenois, de robe jaune doré, allie puissance et structure, aux arômes de fruits cuits et d'épices, d'une longue finale complexe, d'une belle maturité, très frais, très franc, et d'une séduisante ampleur en bouche. “Le 2002 est à la vente, poursuit Bertrand. Le 2001 était 100% fûts, c’était le choix que nous avions fait, quand le 2002 a bénéficié d’un élevage de 40% en fûts, on revient à notre vinification traditionnelle, on retrouve un peu moins de boisé. O.R. 2002 présente une belle fraîcheur et une belle maturité, un vin gourmand un peu moins évolué.”
Beau 2001, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en finesse aromatique, d’une belle longueur en bouche, un Champagne qui associe charpente et distinction, d’une longue finale. “Cuvée or 2001; un millésime décrié, une année excessivement difficile, cela m’est apparu comme un challenge et cela prouve que lorsque l’on pousse la sélection à l’extrême on obtient des résultats très satisfaisants. C’est une fierté pour la maison de Telmont, le 2001 est tout en finesse, en fraîcheur, avec une certaine personnalité évidemment, que je trouve assez pertinente, pour ma part.”
La Cuvée O.R. est présentée dans une bouteille au col long et fin dessinée par André Lhopital, une création originale et exclusive d’inspiration des anciennes bouteilles “soufflée-bouche”. Bouchage à la ficelle et scellée par un cachet de cire pour raison de sécurité mais aussi pour perpétuer une tradition vieille de 300 ans (cuvée présentée dans un coffret avec couteau Opinel). Le nom O.R. rend hommage à l’“Ordonnance Royale” établie en 1735, sous Louis XV, régissant le mode de fermeture des vins effervescents de l’époque.
Le Champagne cuvée Grand Couronnement brut Millésime 2000, présenté dans un joli coffret, issu exclusivement du Chardonnay sélectionné dans les meilleurs crus et lieux-dits de la fameuse Côte des blancs (Avize et Chouilly), est de bouche onctueuse et très élégante, très parfumé, intense, à la fois charpenté et distingué, aux notes de petits fruits mûrs et de tilleul, d’une bien jolie finale, et mérite une cuisine riche comme un poisson à la crème ou les desserts aux fruits. Le 2002 est un grand vin au nez subtil et persistant, avec des nuances de noisette, de poire et de pain grillé, tout en bouche persistante, une cuvée ample, suave, tout en harmonie, qui réunit élégance et charpente, finesse et densité, d’une grande finale aromatique. “Couronnement 2002 un des plus beaux millésimes de la décennie 2000, poursuit-il. Un Champagne tout en fraîcheur avec la grande expression des Chardonnays de Avize et Chouilly qui s’expriment particulièrement bien. Il y a une dominante de raisins provenant des vignes de Avize c’est signe d’une grande année ! Les Chardonnays qui sont plantés sur le terroir d’Avize apportent une grande fraîcheur et de notes d’agrumes, de citrons très caractéristiques, c’est mon terroir fétiche, je trouve qu’il apporte beaucoup d’élégance dans cette Cuvée Grand Couronnement. C’est une histoire affective, familiale, mon grand-père a eu l’idée de planter du Chardonnay sur ce terroir alors qu’avant tout était planté en Pinot Meunier. C’est un vin qui a dix ans de cave ce qui est tout à fait exceptionnel en Champagne, ce Champagne présente une très belle tenue, et fraîcheur gustative, mais aussi des notes évoluées de fruits mûrs, de caramel un grand Champagne tout en finesse.”
Il y a la très belle cuvée Consécration brut 2000, pur Chardonnay, issue d’un vieillissement de plusieurs années en cave, une savoureuse cuvée, aux arômes d'amande, de pomme et de miel, tout en bouche, de belle couleur jaune ambré, très réussie, alliant rondeur et vivacité, persistante. La cuvée Grande Réserve brut, au fruité bien caractéristique (pêche de vigne, noix fraîches), très persistante au nez comme en bouche, est un Champagne très élégant, le fer de lance de la Maison qui est couronné de médailles de toutes parts. Le Blanc De Blancs brut 2006, alliant subtilité et complexité, intense au nez, tout en arômes où dominent les fleurs (lis, genêt) et les fruits jaunes mûrs, de bouche très élégante. Un Champagne caractérisé par du Chardonnay mûr, très gourmand axé sur le fruit avec une belle finale, une belle rondeur, ce qui en fait un excellent vin d’apéritif, avec des notes de fruits (pêche blanche, abricot) qui traduisent la très belle maturité des raisins.
Remarquable Grand rosé brut, Chardonnay majoritaire, élaboré à partir d’une sélection minutieuse de 15% Pinot Noir, de robe rose saumonée avec des reflets cuivrés, aux connotations de fruits frais (cassis, myrtille) et de pain brioché, de bouche intense avec une finale fraîche. Le Champagne Grand Vintage brut 2004 est superbe actuellement, puissant et distingué, de robe dorée, avec ces nuances envoûtantes d’anis, de notes beurrées et briochées, d’amande et de pain grillé parfait au cours du repas. “Très beau Champagne plus subtil et mieux équilibré que le 2003, poursuit Bertrand Lhopital, qui était lui, tout en puissance et en vinosité. Le 2004 offre de la vinosité mais aussi et surtout, une belle fraîcheur, un bon équilibre acidité. Depuis 2011, le Vintage est vinifié en totalité en foudres.” Goûtez le Coteaux Champenois cuvée Insolite 2005, pur Chardonnay, fermentation en fûts de chêne dont 1/3 neufs, élevage en fûts avec bâtonnage une fois par semaine durant 14 mois, de robe séduisante, tout en arômes (fruits secs, citron), de bouche élégante, dense au nez comme au palais. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité.

Bertrand, André et Serge Lhopital
1, avenue de Champagne - BP 17
51480 Damery
Tél. : 03 26 58 40 33
Fax : 03 26 58 63 93
Email : info@champagne-de-telmont.com
www.champagne-de-telmont.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

 



Château La ROSE- POURRET


Frédéric ESMONIN


Château de CRAIN


Frédéric MALETREZ


Domaine GROS Frère et Soeur


CHARPENTIER


LOMBARD et Cie


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Château d'OLLIÈRES


Château CORNEMPS


Cru du PARADIS


GOSSET


Zoémie de SOUSA


ROEDERER


Château La GALIANE


Château de la GRENIERE


Vignoble de la MINERAIE


Château HAUT-LAGRANGE


Domaine MORTET Père et Fils


Denis FORTIN


Château LECUSSE


Château BOIS CARRÉ


Domaine de La VIEILLE


ELLNER


La TOUR MONT D'OR


Domaine Vincent BACHELET


Domaine des MEIX


FAMILLE ELIE SUMEIRE VIGNERONS EN PROVENCE


Cru LAMOUROUX


Domaine de la CASA BLANCA


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château des ROCHETTES


Domaine GRESSER


Château HAUT-MACÔ



 

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales