Web Vins

Edition du 17/03/2015
 

CHATEAU CLAUZET

Coup de cœur

Château CLAUZET

Au cœur de Saint-Estèphe, le Baron et la Baronne Velge se passionnent pour leur propriété, développant un vrai travail d’orfèvre pour produire un vin de très haut niveau.


Pour Maurice Velge, l’aventure Château Clauzet est la concrétisation d’un vieux rêve. “Mon père avait à Anvers, une cave merveilleuse avec principalement des vins du Médoc, raconte-t-il, ainsi que de très bons amis. Le monde du vin m’a toujours attiré et, lorsque l’opportunité d’acquérir des vignes s’est présentée, j’ai franchi le pas.” Le domaine compte aujourd’hui 30 hectares sur les meilleurs terroirs de Saint-Estèphe, dont de jolies croupes qui bordent le fleuve. Le Château Clauzet présente un encépagement majoritairement composé de Cabernet-Sauvignon (55%) avec une proportion significative de Merlot (40%) et un complément de Cabernet franc et de Petit Verdot (5%). Une équipe compétente et dynamique entoure le Baron Velge. José Bueno est l’homme du vin, après 23 ans passés dans la société Baron Philippe de Rothschild, où il a assuré dans un premier temps la vinification du Château Mouton Rothschild et assumé ensuite la responsabilité du vin des Châteaux Clerc Milon et d'Armaillacq. Il s’occupe aujourd'hui de Clauzet.“ Je connais les techniques de pointe utilisées au service d’un premier grand cru classé, précise-t-il, où les détails même les plus infimes ont une importance capitale. Ici, ma responsabilité s’étend du vignoble au vin.” “Notre objectif, poursuit Maurice Velge, est de préserver le vignoble âgé qui donne des vins riches. Nous maîtrisons les rendements à 45 hl/ha. Les vendanges manuelles sont axées sur la recherche d’une maturité parfaite, parcelle par parcelle. Au cuvier, le choix s’est porté sur des cuves ciment de taille moyenne pour pratiquer du sur-mesure. La grande qualité de la récolte permet de faire de bonnes macérations pour permettre au raisin d’exprimer tout son potentiel. Les mêmes soins sont apportés au Château de Côme, partie intégrante du domaine, qui décline ce que Saint-Estèphe peut offrir de plus féminin, associant élégance et distinction. Qualité des millésimes 2010 : couleur pourpre, intense, exceptionnelle. Nez complexe, très racé : cerise, mûre, cassis, vanille, très léger toasté, nuance chocolatée. Les arômes sont persistants et très expressifs. Au palais, attaque montante, bouche pleine et charnue, onctueuse avec des notes de fruits rouges et noirs. Les tanins sont riches, soyeux et fondus avec un très bel équilibre. La complexité de ce vin est digne des plus grands millésimes où se mêlent l’élégance, la rondeur, la puissance et le fruité avec un bonheur inégalé. Finale longue, persistante, complexe, intense et raffinée. Un grand millésime, riche et complet avec une capacité de très bonne garde. 2009 : très beau vin, qui mêle couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, charmeur mais riche et d’excellente évolution.  2008 : grand vin classique, d’un beau rouge profond, concentré, avec des tanins riches, très structuré, avec un nez où dominent la groseille et les épices, un beau vin de garde. 2007 : très charmeur, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un vin typé, avec des nuances de griotte, de violette et de cuir, d’une belle ampleur. 2006 : de couleur grenat profond, un beau vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, des tanins riches, à la fois puissants et savoureux.
LA QUALITÉ DES MILLÉSIMES 2010 : couleur pourpre, intense, exceptionnelle. Nez complexe, très racé : cerise, mûre, cassis, vanille, très léger toasté, nuance chocolatée. Les arômes sont persistants et très expressifs. En bouche, attaque montante, bouche pleine et charnue, onctueuse avec des notes de fruits rouges et noirs. Les tanins sont riches, soyeux et fondus avec un très bel équilibre. La complexité de ce vin est digne des plus grands millésimes où se mêle l’élégance, la rondeur, la puissance et le fruité avec un bonheur inégalé. Finale longue, persistante, complexe, intense et raffinée. Un grand millésime, riche et complet avec une capacité de très bonne garde. 2009 : très beau vin, qui mêle couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, charmeur mais riche et d’excellente évolution.? 2008 : grand vin classique, d’un beau rouge profond, concentré, avec des tanins riches, très structuré, avec un nez où dominent la groseille et les épices, un beau vin de garde. 2007 : très charmeur, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un vin typé, avec des nuances de griotte, de violette et de cuir, d’une belle ampleur. 2006 : de couleur grenat profond, un beau vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, des tanins riches, à la fois puissants et savoureux.

   

CHATEAU CLAUZET

Baron Velge - Directeur : José Bueno
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 34 16
Télécopie : 05 56 59 37 11
Email : clauzet@chateauclauzet.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
HAUT-BRION (PL) (b) (Hors Classe)
LA MISSION HAUT-BRION (PL)
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
GRANDMAISON (PL)
SMITH-HAUT-LAFITTE (PL) (b)
GRAND BOS
(HAUT-BAILLY (PL))
HAUT-LAGRANGE (PL)
OLIVIER (PL) (b)
RAHOUL
ROSE SARRON (b)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
BOUSCAUT (PL)
CARBONNIEUX
CHANTEGRIVE (b)
SOLITUDE (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
LUCHEY-HALDE (PL)
DE MAUVES (b)
LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)
TOULOUZE (Graves de Vayres)
LE TUQUET (b)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
HAUT-CALENS
HAUT-MARAY
LAFARGUE (PL)
SAINT-AGRÈVES
ROUGEMONT
VIMONT (b)
ESPIOT*
EYRAN (PL)*
CALLAC
HAUT-PLANTADE (PL)
LA PERRUCADE
PEYREBLANQUES
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BICHON-CASSIGNOLS (b)
D'ARRICAUD (b)
BLANCHERIE
BRONDELLE (b)
Clos BELLEVUE
CAILLIVET
FOUGÈRES (b)
GRAVIÈRES
SAINT-ROBERT (b)
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
CAILLOUX DE VALGUY
(SEGUIN (PL))



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
ARGUIN
BEL AIR (Grave de Vayres)*
(CAZEBONNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(HAUT-REYS)
COUNILH
GRAND ABORD*
SEUIL
SANSARIC

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

> Nos coups de cœur de la semaine

Château HOURTIN-DUCASSE


Vignoble de 30 ha, dont 25 de vignes d'un âge moyen de 15 à 20 ans. Mise en place depuis 1997 d'un programme d'arrachage et de replantation à raison d'un hectare par an pendant 23 ans, qui se terminera en 2020 où l'ensemble du vignoble sera vendangeable aux nouvelles normes en 2023, date-butoir imposée pour l'appellation. Une sélection rigoureuse des raisins et des cuves amènent à une production d'environ 80 000 bouteilles. Coup de cœur pour ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2010, dense, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, intense, de robe soutenue, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins présents, d'excellente garde comme ce 2009, gras et complexe, intense et charmeur, bien marqué par son terroir, riche en couleur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche puissante. Le 2008 mêle puissance et distinction, très classique, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, bien soulignée par des tanins vifs. Le 2007, médaille de Bronze au concours Féminalise de Beaune, tout en senteurs, d'une belle ampleur, sent les fraises des bois et l'humus, de bouche charpentée et souple à la fois. Le 2006 est plus riche, de bouche séveuse, avec des parfums subtils (cassis, humus), puissant mais distingué, avec une finale très harmonieuse. Le 2005 développe un nez puissant dominé par les fruits rouges cuits, un vin intense, de garde. Goûtez le joli rosé Les Roses de Marie, gourmand, franc et vivace.

Scea des Vignobles Marengo
BP 89
33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 56 92 et 06 73 37 43 43
Télécopie :05 56 59 52 77
Email : contact@hourtin-ducasse.com
Site personnel : www.hourtin-ducasse.com

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit "les Balcons de l'Aude", cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d'un seul tenant de 158 ha. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. "En 1996, raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France en commençant vers les Côtes-du-Rhône... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tiens à le conserver pour avoir une régularité qualitative. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion." "La campagne 2013 s’est très bien passée contrairement à d’autres régions, nous raconte Loïc Augustin. Le 2013 a bénéficié de conditions climatiques nettement supérieures. L’automne a été ensoleillé, pas de pluie, ce qui nous a permis d’attendre la maturité optimale. Les vendanges ont été tardives en raison du retard de la floraison et tout s’est trouvé décalé. Ce 2013 a la particularité d’avoir des degrés alcooliques plus faibles, ce qui permet d’avoir des vins moins lourds, très fruités avec des tanins plus tendres et beaucoup de sucrosité. Grâce à la pluviométrie, nous n’avons pas connu de stress hydrique cette année. Les vins sont beaucoup moins confiturés, moins chauds que d’habitude, on obtient des arômes de fruits plus frais, c’est un millésime qui va beaucoup plaire, avec des vins agréables à consommer plus tôt, pas de grande garde. Les tanins sont très soyeux, très ronds, l’élevage va être un peu plus léger car les vins sont déjà harmonieux. C’est déjà le style de vin que nous produisons ici au Château Fabas, des vins souples et équilibrés, et ce 2013 est, tout naturellement, dans cette lignée. Les Blancs 2013 ont des arômes d’agrumes grâce au cépage Vermentino, assez fringants, très frais. Nous avons fait de gros investissement au niveau de la cave, beaucoup planté ces dernières années, arrivons à 63 ha : il fallait augmenter la capacité d’accueil des raisins ! Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un nouveau pressoir pneumatique." Superbe Minervois cuvée Seigneur 2009, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés plein sud et régulés à 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, dense, avec ces senteurs de fruits confiturés qui se retrouvent en bouche, et poursuit une très belle évolution. Le Minervois Le Mourral 2011, 35 hl/ha de rendement, Syrah, (60%), Grenache (30%) et Mourvèdre (10%), très élégant, est tout en complexité, avec des notes épicées, parfumé en bouche (humus, réglisse). Grâce à l’élevage en barriques, le vin est d’une belle longueur au palais, puissant, de garde. Il y a aussi ce Minervois Serbolles rouge 2012 : très fruité, très équilibré, élégant, un vin “féminin”. Le Minervois Serbolles blanc 2012 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas
Site personnel : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

Domaine GOURON


Fondé en 1946 par René Gouron, le Domaine se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 80. Désormais, ce sont les petits-enfants Laurent et Stéphane qui vinifient et commercialisent ensemble les vins provenant des 30 ha de la propriété. Le Domaine est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruité en plaine et corsé sur les coteaux. Toute l'année un travail important est effectué à la vigne afin d'obtenir les meilleurs fruits : l'exigence d'une taille courte, des sols enherbés et de l'éclaircissage s'orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de l'environnement. Les vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. "Cette année a été complexe, nous précise Stéphane Gouron, le millésime 2013 n’est pas aussi puissant que d’habitude, mais, cependant, présente une vrai maturité, il est très satisfaisant sur la matière et cela nous donne une cuvée Domaine gourmande et fruitée. Pour les 2012, ce sont des vins souples, mûrs, pleins, prêts à boire dès maintenant." Remarquable Chinon La Terroir 2010, issu de vignes de 45 ans et plus, macération longue et élevage en cuve d'un an, pas de barrique pour exprimer toute la richesse du fruit, coloré et parfumé (pruneau, violette), alliant rondeur et structure en bouche, séveux, de bonne charpente, vraiment séduisant et de très bonne évolution. Le 2009 associe puissance et finesse au palais, avec des arômes de framboise, de groseille et de mûre, classique, corsé, riche, aux tanins soyeux mais denses, d'excellente garde. Le Chinon cuvée Vieilles Vignes 2009, sols argilo-calcaires et argilo-siliceux (vignes de 45 ans et plus, cuvaison longue et élevage 12 mois en fûts de chêne de 1 à 6 vins), corsé et typé, est riche en couleur comme en matière, aux tanins puissants et fins à la fois, au nez subtil de fruits et d'humus. Beau Chinon La Croix Boisée blanc 2011, pur Chenin, vinifié en barriques sans levures exogènes à température ambiante, souple et fruité, avec des notes florales persistantes, aux arômes d'abricot sec, de bouche riche, bien équilibré en acidité, d'une jolie finesse. Goûtez le Chinon cuvée Domaine 2012, aux notes de framboise, très parfumé, généreux et persistant en bouche, à déboucher sur un magret. Excellent 2011, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr et l'humus, avec des tanins présents mais bien soyeux, de couleur pourpre. Le Chinon rosé 2012, pur Cabernet franc issu de saignée, est tout aussi réussi, de robe délicate, sent la fraise des bois, alliant nervosité et rondeur, d'une très jolie finale en bouche. "Le millésime 2012 a été difficile, poursuit Stéphane Gouron, les tanins sont assez ronds, avec de la couleur, peut-être pas très puissants mais vraiment gourmands. Nous avons chouchouté la vendange pour essayer de concentrer ce qui était beau, avons vendangé le 15 octobre, ce qui est très tard.”

Laurent et Stéphane Gouron
La Croix-de-Bois
37500 Cravant-les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 15 33
Télécopie :02 47 93 96 73
Email : info@domaine-gouron.com
Site : www.vinsdusiecle.com/gouron
Site personnel : www.domaine-gouron.com

DOMAINE DE FONTLADE


« Rigueur et Passion », pourrait être notre devise. Rigueur dans nos méthodes de culture et d’élaboration de nos vins, passion pour notre métier et notre terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montremy depuis plus d’un demi-siècle, s’étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d’élaborer des vins puissants, aromatiques et élégants. Des rouges chaleureux, des rosés aux arômes de fruits rouges séduisants, des blancs floraux et frais. En 2008, l’élégance plus que la puissance caractérisera nos vins. Remarquable Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée de l’Hermite Maunier Vieilles Vignes 2007 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, aux arômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde. Complexe, la cuvée Saint Qvinis rouge 2006, est de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. La cuvée Saint-Qvinis rosé 2011 est de belle teinte, bien fruitée au nez comme en bouche, qui mérite une cuisine épicée, toujours très séduisante comme le Côtes-de-Provence rosé Aurélia Prima 2010, un assemblage de Syrah et Grenache (50/50) qui a macéré une nuit avant d’être saigné et vinifié à froid (en dessous de 17°), qui développe des nuances de fleurs et d’épices, mêlant richesse et souplesse, de bouche fruitée.

Véronique Goupy
Route de Cabasse
83170 Brignoles
Téléphone :04 94 59 24 34
Télécopie :04 94 72 02 88
Email : chateau-de-fontlade@vinsdusiecle.com
Site : chateau-de-fontlade
Site personnel : www.chateau-de-fontlade.com


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT POUGNAN


Les vignobles s'étendent sur les coteaux de la rive droite de la Garonne, sur de superbes terroirs argilo-calcaires et graveleux. Les pentes Est et Sud abritent les vignobles de vins rouges, les versants Ouest restent le domaine des vins blancs. Les vins rouges sont issus de Merlot (50%), Cabernet-Sauvignon (40%) et Cabernet franc (10%), et les blancs, de Sauvignon (70%), Sémillon (25%) et Muscadelle (5%).
Le Bordeaux rouge 2012 est très agréable, au nez dominé par le cassis et la framboise, bien corsé comme il le faut, vraiment très abordable (4,80 €). Très joli Entre-Deux-Mers 2013, au nez subtil dominé par les fleurs blanches (aubépine), de bouche fruitée et persistante (4,60 €), tandis que le Bordeaux Sauvignon blanc 2010 est de robe jaune clair, avec ces notes de pomme fraîche, rond et bouqueté, à déboucher sur une crème de courgettes au persil.

Jean Guéridon

33670 Saint-Genès-de-Lombaud
Tél. : 05 56 23 06 00
Email : haut.pougnan@gmail.com
www.haut-pougnan.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château Le BOURDIEU


Vignoble de 38 ha planté sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des “croupes”). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style architectural des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des “Crus Bourgeois” de 1932.
Vous aimerez comme moi ce Médoc 2011 (50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), d’un beau rouge profond, concentré et fruité en bouche, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et la prune, avec une légère touche poivrée. Le 2010, très représentatif de ce grand millésime, caractérisé par un nez complexe (cassis, épices...), réunit puissance et souplesse, riche et fin, bien typé, charnu, de bouche pleine. Superbe 2009, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d’humus et de cerise noire, très équilibré, ample, de belle présence tannique, un vin, très prometteur (14 € environ). Le 2008 est ferme et persistant, aux senteurs de mûre et de poivre, aux tanins très bien équilibrés, alliant structure et élégance en bouche où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin de garde (12 €). Le 2007, de bouche dense, avec des notes prononcées de mûre et de griotte, riche en couleur, développe des tanins fondus et très savoureux. Beau 2006, médaille de Bronze au Challenge International des Vins de Blaye 2009, charpenté, aux nez de mûre et de sous-bois, aux nuances d’humus et de cassis en finale. Beau rapport qualité-prix-typicité. Aucune hésitation.

Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Tél. : 05 56 41 58 52
Fax : 05 56 41 36 09
Email : guybailly@lebourdieu.fr
www.lebourdieu.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins



Domaine Anthony CHARVET


Après un Bac Pro Viti-Oeno et une première expérience chez Georges Boulon, Anthony Charvet s’installe et fait sa première récolte en 2000 sur une parcelle de 73 ares. Aujourd’hui, le domaine compte 3,6 ha répartis sur les appellations Chiroubles, Fleurie et Morgon.
Il peut être satisfait de son Chiroubles Granit 2011, d’un beau rouge pourpre, qui présente au nez des arômes de myrtille, de cassis, de prune, un vin de bouche ronde, alliant souplesse et structure (7,60 €). Au même prix, le Fleurie Grand Pré 2011, aux notes de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, possédant un réel potentiel d’évolution, très typé. Excellent Morgon 2010, bien élevé en fûts de chêne, d’une grande richesse aromatique (mûre, épices), de robe intense, ferme, tout en fruité, mêlant rondeur et charpente en bouche, un vin riche et charnu, souple et corsé à la fois (8,60 €, ce n’est pas cher).

Bel Air
69115 Chiroubles
Tél. : 06 50 07 25 01
Email : anthony.charvet@live.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château CORNEMPS


Veuve A. DEVAUX


Domaine La MEREUILLE


A.MARGAINE


LABBÉ et Fils


ELLNER


H. DARTIGALONGUE et Fils


Domaine de VIAUD


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Domaine de L'OLIVETTE


Domaine du LOOU


Domaine GUIZARD


Château BRAN de COMPOSTELLE


GODINEAU Père et Fils


SCHAEFFER-WOERLY


Domaine PERALDI


Joseph DORBON


Château PLINCE


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château PONT Les MOINES



DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU FABAS


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE TROTEREAU


CHAMPAGNE LIONNEL CARREAU


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU DU MASSON


LA BASTIDE BLANCHE


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales