Web Vins

Edition du 14/03/2017
 

Champagne DE TELMONT

Prestige

De TELMONT

C’est l’une des dernières maisons authentiquement familiales en Champagne. Fondée en 1912 par Henry Lhopital, c’est Bertrand Lhopital, représentant la 4e génération, qui est l’actuel directeur avec sa sœur Pascale, et son beau-frère Philippe Parinet. Ils œuvrent pour que la Maison conserve sa place parmi les 20 plus grandes Maisons de Champagne.


Belle vendange 2015 un peu moins de quantité car nous étions dans une année de sécheresse, des vins qui se dégustent aujourd’hui plutôt bien, nous l’avons encore constaté ce matin en commission d’assemblage, le niveau de qualité est très bon. Nous allons changer l’habillage de nos bouteilles en 2016, un style classique, épuré tout en ayant une certaine richesse.  Les ateliers Champagne restent un souvenir inoubliable, une expérience très intense pour chaque participant. Nous voulons faire partager notre passion du Champagne et souhaitons faire découvrir ses secrets aux amateurs.” Pour les cuvées, on a le choix : la Cuvée Sans Soufre, issue des parcelles conduites sans utilisation de produits phytopharmaceutiques, cette cuvée sans soufre a été élaborée grâce à une vinification œnodynamique. Respectant ainsi la nature des raisins pour qu’ils expriment au mieux leur potentiel, il ne leur est apporté que ce dont ils ont besoin pour être magnifiés. De fines bulles agrémentent une robe or pâle aux délicats reflets argentés. Le nez présente un beau fruité avec des notes d’amande et de macaron. En bouche, la vivacité laisse place en finale à des arômes de fruits compotés (abricots, poires), de pâte de coing avec une intéressante complexité. Une cuvée qui s’adresse à des amateurs qui aiment cette typicité propre, qui se reconnaissent dans ce type de Champagne. Cuvée L.D. : “cette cuvée a été bien accueillie et nous poursuivons son élaboration en privilégiant toujours la base de Chardonnay. Nous présentons le 2007, ce léger dosage met en valeur la minéralité du Chardonnay qui s’est particulièrement bien exprimé en 2007. Cette expression du Chardonnay est formidable, on est séduit par cette minéralité affirmée, alors que dans les millésimes précédents 2006, 2005, le fruité très mûr s’imposait. Tandis, que pour le 2007, nous retrouvons la typicité pure des grands Chardonnays, une expression plus classique avec des notes minérales plus affirmées.” De petits reflets verts relèvent la teinte or pâle de sa robe. La mousse est fine et tenace. Au nez, ce Champagne surprend par sa fraîcheur appuyée par des notes florales, d’agrumes et d’eucalyptus, alliant harmonieusement minéralité et gourmandise, développant des arômes de fruits jaunes frais (ananas), de zestes d’agrumes et d’amande, en conservant une belle tension en bouche. Superbe Champagne cuvée O.R. 1735 Millésime 2004, aux bulles légères, aériennes, avec ces senteurs où s’entremêlent la praline et le grillé, toute en subtilité, qui dégage en bouche des nuances délicates et persistantes, vraiment très savoureux. “Née d’une fantaisie créative de notre maison, la cuvée O.R 1735 combine tout le savoir faire de la Champagne à travers la sélection des terroirs, l’expression du Chardonnay issu des meilleurs lieux-dits et d’un long vieillissement dans nos caves sur bouchon liège. Véritable moment historique, cette cuvée représente à elle-seule 200 ans d’histoire du Champagne. En ouvrant ce flacon, nous remontons le temps pour déguster un Champagne comme rarement il en existe de nos jours.” Le Champagne cuvée Grand Couronnement brut Millésime 2002 est à son apogée aujourd’hui, un grand vin au nez subtil et persistant, avec des nuances de noisette, de poire et de pain grillé, tout en bouche, une cuvée ample, vineuse, tout en harmonie, qui réunit élégance et charpente, finesse et densité, d’une grande finale aromatique. “Cette cuvée de prestige Grand Couronnement, poursuit-il, est obtenue à partir d'une sélection des meilleurs Chardonnays de la Côte des Blancs. Après un choix extrêmement minutieux des plus beaux raisins, il n'est extrait pour sa composition que la première cuvée exclusivement. La noblesse de ses origines, un vieillissement porté à son âge d'or, font de cette cuvée exceptionnelle, en effet, le “Couronnement” de notre production.” On poursuit avec ce Vintage 2005 : “la nature nous fait don parfois d’une récolte de qualité exceptionnelle, qui mérite d’être mise en valeur. Notre Grand Vintage est toujours millésimé, afin que les qualités de l’année soient encore décuplées par les longues années de vieillissement qui se profilent. Composé à partir des 3 cépages champenois, le Grand Vintage est un Champagne souple, fruité et très équilibré, qui se distingue par une grande finesse. Le nez élégant et frais s’ouvre sur des fruits mûrs (coing) pour évoluer sur des notes complexes de beurre, de biscuit et de macaron. L’attaque en bouche est franche et présente une belle rondeur équilibrée par une belle fraîcheur. Des arômes de fruits à noyau (mirabelle, coing, prune) laissent place à des notes de fruits secs au cours de la dégustation.” Il y a encore ce savoureux Blanc de blancs 2007, “résultat harmonieux de l’assemblage de plusieurs crus très renommés de Chardonnay, le Blanc de blancs est également le fruit d’une seule et grande année. Composé exclusivement de première cuvée, il se distingue par sa délicate couleur or pâle, sa finesse, son extrême légèreté et son incomparable fruité. Un vieillissement de plusieurs années dans nos caves en fait un champagne de très grande noblesse. La robe est d’un bel or pâle teinté de reflets argentés. La mousse est fine. Le nez s’ouvre sur des notes briochées et laisse place à un nez floral, d’acacia, de citronnelle, d’agrumes, avec de légères notes de grillé. En bouche, ce Champagne présente une belle attaque, une belle fraîcheur et une belle présence, avec des nuances d’agrumes bien fondues, de fruits secs (amande) et de tabac blond en finale. Un Champagne gourmand et aérien. Nous laissons encore le 2008 mûrir dans nos caves, car il a un très beau potentiel de garde, il est plus propice de proposer le 2009 à la commercialisation.” Ne manquez pas Les Ateliers d’Exception, une belle idée cadeau comme ces “24 heures dans les vignes”. Une invitation à venir partager les vendanges dans les vignes du Champagne de Telmont. Cueillette du raisin, pique-nique gourmand, initiation à la dégustation, un moment sympathique (6 h par petit groupe). Ou bien ce “Délice d’affinage autour d’une bulle”, qui est la découverte des accords fromages et bulles. Expérimentations des étonnantes alliances entre divers affinages fromagers et les différents assemblages des cuvées (2h30 par petit groupe, 50 € par personne).

   

Champagne DE TELMONT

Bertrand et Pascale Lhopital
1, avenue de Champagne - BP 17
51480 Damery
Téléphone : 03 26 58 40 33
Télécopie : 03 26 58 63 93
Email : commercial@champagne-de-telmont.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaires) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
DEUTZ (William Deutz)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
VINCENT D'ASTRÉE (Novæ)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal) (r)
DE SOUSA (Caudalies) (r)
DE TELMONT (O.R.1735)
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
DE VENOGE (Les Princes) (r)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GOUTORBE (Blanc de Noirs)
JEAUNAUX-ROBIN (Eclats de Meulière)
LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
René RUTAT (Millésimé)
(VEUVE CLIQUOT (Grande Dame)*)
DEVAUX (D)
Jacques DEFRANCE (Excellence)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
COLLET (Esprit Couture)
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Florence)
Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)
CAMIAT (Prestige)
CARLINI (Réserve)*
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
DOUSSOT (Ernestine)*
Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
HOERTER (Millésimé)*
LITTIERE (Grande Cuvée)*
MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)*
BARDOUX (Millésimé)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)*
Franck DEBUT (Blanc de Blancs)
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)*
MALETREZ (Premier Cru)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
HAMM (Signature) (r)*
Lionel CARREAU (Préembulles)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)*
HUOT (Carte Noire)*
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
Rémy MASSIN (Prestige)*
André TIXIER et Fils (Millésime)
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
DAUPHIN (Instant Intégral)
DELOT (Légende)*
Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
LAFORGE-TESTA (Millésime)
MAÎTRE (Sélection)
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
Christian BRIARD (Ambre)
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)
ROGGE-CERESER (Excellence)*
BONNET LAUNOIS*
BOUCHÉ (Millésimé)
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)
CUPERLY (Grande Réserve)
Daniel PERRIN (Millésime)
MANNOURY (Réserve)
MOUZON LEROUX
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)
(AUTRÉAU-LASNOT (Prestige))
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
(Guy CHARBAUT (Millésimé))
Paul GOERG (Millésime)*
ASPASIE (Brut de Fût)
BONNET-GILMERT (Millésimé)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
DEVAVRY (Achille)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
TAILLET (Extra)
BARDY-CHAUFFERT (Symphonie)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (L'Élégante)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
COUTIER (Blanc de Blancs)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
PIPER-HEIDSIECK (Rare)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
ERIC LEGRAND (Prestige)
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
BEAUGRAND (Nature)
Bernard LONCLAS (Prestige)
BERTHELOT PIOT (Prestige)
BRICE (Vintage)*
DILIGENT (Millésime)*
EGROT (Extra)*
FANIEL-FILAINE (Millésime)*
MALINGRE (Symphonie)*
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra brut)*
Robert JACOB (Collection Privée)
Albert de MILLY (Prestige)*
BOIZEL (Grand Vintage)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
BOREL LUCAS (Art Divin)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
GALLIMARD (Quintessence)
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)*
Yvon MOUSSY (Prestige)*
Hubert PAULET (Risléus)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
J.M TISSIER (Apollon)*
DEVILLIERS (RB)
RIGOLLOT (Grande Réserve)
ROBERT-ALLAIT (Prestige)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)
BRIGITTE BARONI
BLONDEL (Blanc de blancs)
COLIN (Grand Cru)*
MOUZON LEROUX (L'Ineffable)*
VERRIER (Raymond Verrier)*
VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)
BARBIER-ROZE (Réserve)
GIRARDIN (Vibrato)
RUELLE (Grande Réserve)
VANZELLA (Millésime)
André ROBERT (Mesnil)
GRUET (3 Blancs)
MARY SESSILE (L'Innatendue)
Alexandre PENET (Nature)*
A. ROBERT (Sablon)*
CHASSENAY d'ARCE (Extra brut)
Michel GAWRON (S)
(GIMONNET Pierre (Fleuron))
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs)
NAPOLEON (Millésimé)
(DELAUNOIS (Sublime))
DANGIN (Prestige)
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
GRASSET-STERN (Millésimé)
Philippe GONET (Extra)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GREMILLET (Evidence)*
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
QUATRESOLS-GAUTHIER
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
LOUIS de SACY (Inédité)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
BESNARD CHEVALIER (Meline)
DUMENIL (Prestige)
(LECLERC-BRIANT (Les Crayères))
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BERTEMES (Extra)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*

> Nos coups de cœur de la semaine

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


“Nous avons encore à la vente des 2009 et 2010 mais surtout des 2011, 2012 et 2013, nous précise le chaleureux Jean-François Janoueix. Ce 2013 séduit surtout par son équilibre, ce sont des vins charmeurs, d’un prix abordable, nous avons récolté très peu et nous perdons de l’argent, ils me font penser au 2007, personne n’en voulait au début, et maintenant, on m’en réclame encore, ce sont des vins faciles à boire, à des prix intéressants. - Château Le Castelot 2013, médaille de Bronze au Concours général agricole de Paris et médaille de Bronze au Féminalise, dégage une bouche pleine, des tanins suaves avec une touche de boisé toasté, un vin enchanteur. - Château Haut-Sarpe 2013 : médaille d’Argent Concours général agricole Paris 2015 et médaille Or Féminalise : bouche pleine et onctueuse, tanins élégants et soyeux, belle longueur accompagnée par des notes boisées délicates. - Château Vieux Sarpe 2013, qui est le second vin du Château Haut-Sarpe : bouche ronde, à la structure tannique tendue, le vin possède une jolie longueur. - Château La Croix Pomerol 2013, médaille d’Or au Féminalise 2015 : bouche suave, savoureuse, élégante et précise. - Château La Croix-Toulifaut 2013, certifié en culture Biologique, médaille d’Argent concours Féminalise 2015, bouche ronde, aux tanins fondus. - Château Le Prieuré 2013 : un joli Pomerol à la bouche gourmande, aux tanins soyeux.” En effet, on se fait vraiment plaisir avec ce Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2013, pour lesquellles, en effet, les sélections ont permis de réussir ce vin de robe pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en persistance. Très savoureux 2012, d’une belle couleur grenat, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Très beau 2010, de belle robe rubis intense, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, est vraiment remarquable. Beau 2009, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et la fraise des bois, de couleur rubis profond, charnu, riche, ample et structuré, d’une belle finale. Le 2008 est très parfumé, ample, d’une grande harmonie avec des arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir. Goûtez également le Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2012, de robe pourpre et soutenue, d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l’un des plus anciens et l’un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l’esprit de ce vin, Grand Cru Classé, et très représentatif de l’essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd’hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix. Le 2012 est remarquable, à la fois dense et souple, aux senteurs de fruits mûrs, de bouche séduisante. Le 2011, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées, est un vin soyeux, avec beaucoup d’élégance.  Il y a encore le Saint-Emilion GC Château Vieux-Sarpe 2012, riche et parfumé, classique et savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits et les épices, de belle robe pourpre, d’excel­lente bouche. Le 2011, marqué par la cerise confite et le musc, est tout en bouche, suave, coloré. Le Saint-Emilion GC Câteau le Castelot 2012, chaleureux, de couleur rubis, riche et élégant, tout en bouche, est bien épicé, avec des notes de groseille.

Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier - BP 12
33506 Libourne
Téléphone :05 57 51 41 86
Télécopie :05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
Site personnel : www.josephjanoueix.com

GODINEAU Père et Fils


Toujours au sommet avec ce superbe Bonnezeaux Malabé 2013, velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits frais, tout en bouche, aux nuances d’abricot et de miel, d’une belle longueur. Le 2011 poursuit sa belle évolution, un grand vin gras et dense, aux connotations confites subtiles (mandarine, coing), de bouche profonde et persistante, d’une longue finale aromatique, de grande garde. Beau Bonnezeaux Melleresses 2013, fin et mûr à la fois, tout en subtilité aromatique, avec cette nuance de fruits confits bien persistante en finale. Tout aussi séduisant, le Bonnezeaux 2011, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits et d’épices, est d’une longue finale complexe. Goûtez le Coteaux du Layon Faye d’Anjou, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur, le Coteaux du Layon blanc 2011, aux notes de fleurs, de pêche et de noisette, tout en délicatesse et suavité en finale, l’Anjou blanc, au nez de noisette et de fruits frais, bien rond, typé et aromatique, avec ce côté de musc subtil. Excellent Anjou rouge 2011, charnu, au nez de violette et de fruits rouges surmûris, avec des tanins amples et mûrs.


Domaine des Petits-Quarts - La Douve
49380 Faye-d’Anjou
Téléphone :02 41 54 03 00
Télécopie :02 41 54 25 36
Email : earl.godineau@terre-net.fr

Château LARRAT


La propriété, déjà importante au siècle dernier, constitue un ensemble de 60 ha, d’un seul tenant. Les sols argilo-siliceux et limoneux de ce terroir donnent au vin toute sa richesse. Très savoureux Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2012, majoritaire en Merlot, le reste en Cabernets, élevé 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, aux notes de cassis, de pruneau et d’épices, un vin ferme et charpenté, tout en bouche, qui associe concentration aromatique, richesse des tanins et distinction, à déboucher sur une côte de bœuf marchand de vin ou un poulet au citron. Le 2011 est de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, de belle matière. Le 2010 (62% Merlot, 27% Cabernet-Sauvignon, 11% Cabernet franc), élevé 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, allie concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance au palais, avec ces notes de prune et de fumé. Il y a aussi le Côtes de Bourg rouge 2012, très réussi, au nez puissant et subtil, de belle charpente, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), de bouche bien structurée.

Bernard Larrat - Earl Domaine de Grillet
5, Grillet
33710 Pugnac
Téléphone :05 57 68 80 64 et 06 16 60 91 17
Télécopie :05 57 68 82 65
Email : dom.grillet@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-larrat.fr

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, prometteur. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), fondu, d’une grande harmonie en bouche, avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux autres millésimes ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateauhautsaintclair@vinsdusiecle.com
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Clos TRIMOULET


Au sommet. De forte personnalité, les frères Appollot, Alain et Joël, continuent donc d’appliquer la même philosophie que leur père, Guy Appollot. Des vignerons qui s’adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à l’anticipation, au sens d’observation et à leur grande expérience. Chaque année, ils essayent de tirer la quintessence du millésime, avec humilité, s’effaçant devant la Nature, qui reste reine. “C’est quand on rentre du très bon raisin que l’on fait du très bon vin” !
“Nous perpétuons la tradition familiale, nous précise Alain Appollot, et privilégions les terroirs. Nous nous investissons beaucoup personnelle- ment pour offrir des vins à des prix très intéressants, notre rapport qualité-prix est imbattable, nous tenons à rester dans cette gamme de prix, c’est notre philosophie au Clos Trimoulet, car nous tenons à ce que le plus grand nombre de consommateurs ait accès à notre vin, à notre appellation de Saint-Émilion Grand Cru. Nous préférons produire des vins de plaisir, nous sommes contre les vins hyper concentrés, notre vin est apprécié et accompagne très bien tout le repas, notre récompense, à nous vignerons, est de voir une bouteille vide, ainsi le vin a plu !
Notre 2014 est encore à l’élevage, nous le mettrons en bouteilles au printemps. Nous sommes très contents de ce millésime. Le vin est long en bouche, bien équilibré, arômes de fruits noirs bien présents, c’est vraiment un vin très aromatique c’est ce qui le caractérise, au joli potentiel de garde, vraiment un très bon vin, une belle réussite. Pour le millésime 2013, nous avons fait une sélection importante, c’est un joli vin plaisir, pas de grande garde, plutôt un vin agréable à déguster dès à présent, très plaisant, qu’il ne faudra pas attendre trop longtemps. Nous l’avons moins boisé pour respecter l’équilibre du fruit.”
C’est vrai que leur Saint-Émilion GC 2013, d’ailleurs médaille d’Argent Bordeaux, se goûte parfaitement, de robe rubis profond, généreux, un vin persistant au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins fins, aux connotations de cassis mûr et de truffe en finale, à prévoir avec des côtelettes d'agneau aux aubergines frites ou des cèpes à la béarnaise (13,60 €). Remarquable 2012, médaille d’Or Bordeaux, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches (14,20 €).
Le 2011, lui aussi médaille d’Or Bordeaux est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux tanins amples, au nez complexe (violette, fraise des bois), alliant souplesse et charpente, chaleureux (14,50 €). Superbe 2010, médailles d’Argent Concours Bordeaux 2012 et vignerons Indépendant 2010, millésime très apprécié dans la lignée du 2009, un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux arômes de fruits très l’élégance qui dominent. Beau 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde comme le 2008, médaille d’Argent au concours vignerons Indépendants, au bouquet subtil où règnent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure, et je vous incite à le déboucher sur un pavé de bœuf façon Rossini ou des perdreaux aux girolles.
Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la Nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apporté à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”

Guy, Alain et Joël Appollot

CLOS les ARBORIES


C'est à la retraite que M. et Mme Furet ont repris cette propriété familiale dont la vinification se faisait en cave coopérative. Restructuration du vignoble, exclusion des désherbants, travail sous le rang, vignes enherbées. La vendange en cagette et 3 tris sont fait à la main. En 2007, ils investissent dans un chai moderne avec thermo-régulation, salle de dégustation et un équipement identique à celui des grands châteaux.
Tout cela explique ce Bordeaux cuvée Audace 2007, médaille d'Or à Lyon en 2010, issu de vieilles vignes de 65 ans sur terroir argilo-calcaire, un rendement limité de 25 à 30 hl/ha, fermentations en foudre de chêne neuf et élevage 12 mois en barriques de chêne, un vin très classique, un vin riche, au nez intense, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois. Le 2008, médaille d'Argent aux Vignerons Indépendants 2011, est charpenté, bien charnu, de robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus. Leur Bordeaux Clos des Arbories 2008, qui bénéficie d'un élevage en barriques de 6 à 8 mois, au nez légèrement épicé, développe des tanins bien présents qui commencent à se fondre, de très bonne bouche comme le Clos des Arbories cuvée Luna 2010 (6,50 à 9,90 € environ). C'est bien et c'est bon. Pas d'hésitation, donc.

M. et Mme Bernard Furet
20, rue Léo Lagrange
33240 Lugon
Tél. : 05 57 84 83 53 et 06 84 51 15 00
Fax : 05 57 84 05 14
Email : clos.arbories@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Pierre GIMONNET et Fils


Une maison familiale (depuis 1750) et un beau vignoble de 28 ha classé en Grands et Premiers Crus, 100 % Chardonnay.
Excellent Champagne brut cuvée Cuis Premier Cru, une cuvée ample, avec des notes d’agrumes et de fruits secs bien typiques, qui associe charpente et finesse, très élégante sur une daurade au four.
L’Extra-brut non dosé 2005 est une cuvée très pure, avec un long vieillissement sur lies, non dosée, d'une grande fraîcheur, quand le brut Blanc De Blancs Premier Cru cuvée Gastronome 2009, de bonne bouche, aux notes marquées d’aubépine et de citron, est un vin classique et franc, parfait au cours du repas.

Olivier et Didier Gimonnet

> Les précédentes éditions

Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015

 



Louis ROEDERER


Château HAUT FERRAND


CLOS CENTEILLES


Château PONT LES MOINES


Domaine GUIZARD


Les Clos MAURICE


Maison PETTERMANN


Château de BEAUPRÉ


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


LABBÉ et Fils


Guy LARMANDIER


Château HAUT-CALENS


Domaine François BERTHEAU


Jean-Christophe MANDARD


BARDY-CHAUFFERT


Château BOUTILLON


Domaine JOMAIN


Château RASQUE


Château TROTTE VIEILLE


Château PANCHILLE


Château BOSSUET


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château de La GRENIERE



DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU FABAS


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales