Web Vins

Edition du 13/10/2015
 

MONTROSE AU SOMMET

Excellence

Château MONTROSE

Au sommet.


Montrose appartient désormais à la famille Bouygues, qui s'attache à poursuivre une politique qualitative exemplaire. “Nous recherchons, nous confie Hervé Berland, Gérant de la propriété, à mettre en avant notre terroir et le caractère de notre vin : richesse et complexité, élégance et finesse. Une attention particulière est apportée à chaque détail. Les sols sont labourés traditionnellement pour être aérés et permettre ainsi aux eaux de pluie de pénétrer dans notre terroir de grosses graves, puis gonfler les argiles qui se trouvent en profondeur et hydrater la vigne tout au long de l’été. Le retournement des sols permet aussi à la vie microbiologique de se développer et d’apporter éléments nutritifs et oligo-éléments. Nous travaillons à la parcelle, les raisins sont goûtés cépage par cépage, pour atteindre le degré de maturation souhaité à chaque récolte et ainsi organiser le travail des vendangeurs pour la cueillette. Ce travail permet d’apporter au chai des raisins de maturité optimale et d’agir ainsi, en aval sur la qualité du vin. Au chai, nous procédons à des vinifications adaptées et chaque cuve est travaillée de façon séparée pour obtenir les meilleures bases d’assemblage possible. Nous travaillons beaucoup sur la délicatesse des tanins, tout en recherchant puissance et longueur, équilibre et finesse, afin de révéler au mieux l’exceptionnalité de notre terroir.” Dégusté sur place, ce Saint-Estèphe 2013, encore fermé, bien sûr, est très prometteur, aux tanins serrés mais soyeux, un vin classique, dense, puissant, grâce à des conditions sélectives extrêmes et... son terroir, qui fait la différence dans ces millésimes difficiles. Le 2012, encore fermé également, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, de bouche harmonieuse, est un vin d’excellente évolution et long en bouche.  Le 2011, d’une grande typicité, puissant, savoureux et très parfumé (fruits rouges surmûris, cannelle, cuir), est riche en couleur, aux tanins amples et fins, gras, corsé, tout en bouche, de belle garde. Le 2010 est l’un des plus jolis vins de la région, où couleur, concentration d’arômes, structure et finesse sont associées dans ce superbe millésime encore fermé, de robe profonde, aux tanins très fermes et savoureux à la fois, un vin racé où s’entremêlent les nuances de violette, de groseille, de cacao, de garde. Superbe 2009, en effet, où la distinction se conjugue avec la matière, la fraîcheur à la structure, au nez complexe à dominante de fruits noirs et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, de garde. Le 2008 est un millésime droit, ample, puissant, précis, d’un parfait équilibre entre onctuosité et fruité, un vin riche et complexe, d’une belle trame qui confère au vin du soyeux en finale. Le second vin, La Dame de Montrose, au bouquet intense, dégage des notes de sous-bois et de fraise des bois mûre. Château TRONQUOY-LALANDE L’autre vignoble de la famille Bouygues. Le terroir est composé de graves, un peu plus grasses qu’à Montrose. Les vignes entourent le château. Il y a 30 ha de vignes dont 25 ha en production. “Nous avons fait d’importants travaux de rénovation, précise Yves Delsol, Directeur Technique, dont ce très beau chai qui a accueilli notre première récolte de Blanc de 2011 : un hectare planté (60% de Sémillon et 40% de Sauvignon gris) sur un terroir très graveleux avec une proportion d’argile importante.” Ce Saint-Estèphe 2011, d’un rouge profond, est un vin volumineux, élégant et complexe, très charnu, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices, un grand vin très équilibré, de bouche dense où l’on retrouve les fruits cuits (cassis, groseille, mûre) et l’humus, avec cette finale subtilement poivrée qui fait tout son charme.  Grand Saint-Estèphe 2010, très typé, aux tanins mûrs et fermes à la fois, au nez où se mêlent la truffe et l’humus, de bouche parfumée (fraise des bois, cuir), riche et fondue à la fois, charnu comme il se doit, d’une finale persistante aux nuances de fumé, de mûre et d’épices.

   

MONTROSE AU SOMMET

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 12
Télécopie : 05 56 59 71 86
Email : chateau@chateau-montrose.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RABAUD-PROMIS
RAYMOND-LAFON
(GUIRAUD)
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CAILLOU
LA TOUR BLANCHE
BASTOR-LAMONTAGNE
HAUT-BERGERON



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
DOISY-VEDRINES*
(COUTET (B))
CROS (Loupiac)
(PIADA)
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ARCHE PUGNEAU
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
(CLIMENS (B)*)
LAMOTHE-DESPUJOLS
LAFON
VALGUY
(MALLE*)
ROUSSEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA GARENNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Clos BELLEVUE


Quelque 4 ha, en 14 parcelles sur le plateau sablo-graveleux de Portets. Travail des sols mécanique et manuel, sans herbicide, vigne épamprée et effeuillée manuellement. Ce Graves cuvée Confidence 2012, 100% Merlot, élevage 10 mois en barriques d'un vin, où se mêlent la mûre et le cassis, est ample et solide, un vin riche et rond, bien équilibré. Joli 2011, charpenté, de bouche puissante, gras et corsé, harmonieux. Le 2010 développe un nez de fraise des bois, de cassis et de sous-bois, une belle harmonie, un vin généreux et persistant, de très bonne base tannique. La cuvée Origine 2012, issue d’un mode de vinification à l’ancienne dans des cuves à ciel ouvert avec un marc immergé par un quadrillage en bois de chêne, est corsés mais souple, bien structurée, aux tanins fondus, de teinte bien soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre. Le 2011, d'une belle intensité, est très parfumé (framboise, épices), associant distinction et richesse. 

Sophie et Éric Michaudet
45, route du Courneau
33640 Portets
Téléphone :05 56 67 22 06 et 06 08 47 81 68
Télécopie :05 56 67 19 69
Email : eric.michaudet33@gmail.com
Site personnel : www.cbportets.fr

Clos JEAN


La famille Bord exploite deux propriétés : Clos Jean et Château Rondillon depuis 7 générations. Vendanges manuelles par tris successifs, vinification avec maîtrise des températures, élevage en cuves avec léger passage en barriques... Clos Jean est un vignoble de 20 ha (80% Sémillon, 20% Sauvignon), très traditionnel (vendanges manuelles par tris successifs, vinification avec maîtrise des températures, élevage en cuves avec léger passage en barriques...). “Si le 2013 a été un millésime compliqué à mener, nous raconte Lionel Bord, les vins ont néanmoins une belle fraîcheur. En 2014, belle période de vendanges, pas trop de concentration, les vins sont fruités, floraux, bien caractéristiques du Loupiac.” En attendant, on savoure ce superbe Loupiac Clos Jean 2010, tout en bouquet, de belle robe, dense, aux connotations florales subtiles, de bouche profonde et persistante, très fin, associant puissance et distinction, avec ces nuances de fleurs (rose), de fruits (pêche mûre) et de miel. Beau 2009, aux notes subtiles d’abricot confit et de fruits secs, gras mais très frais à la fois, un vin dense, délicatement parfumé en finale (rose, miel, pain brioché...), d’excellente garde. Goûtez le Bordeaux rouge Chpateau Rondillon, élevé en barriques, de bouche souple et charnue, régulièrement réussi.

Josselin et Lionel Bord

33410 Loupiac
Téléphone :05 56 62 99 83
Télécopie :05 56 62 93 55
Email : vignobles.bord@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignoblesbord.fr

Château de POURCIEUX


Le Château appartient depuis son origine à la famille du Marquis d'Espagnet dont plusieurs membres occupèrent la charge de Conseiller au Parlement de Provence. Depuis 1986, Michel d'Espagnet perpétue la tradition familiale et assure les destinées du domaine, venant de planter 2 ha supplémentaires de Rolle. Le vignoble, d'une superficie actuelle de 28 ha, est composé de 5 cépages différents dont les trois principaux sont : Syrah à petits grains pour 47%, Grenache noir pour 33% et Cinsault pour 6%, puis les cépages secondaires, le Cabernet-Sauvignon et le Rolle. Vignoble cultivé et entretenu de façon traditionnelle, les vignes sont labourées 4 à 5 fois par an. La fumure est apportée après récolte. Elle se compose uniquement de matières organiques et en aucun cas d'engrais chimiques. Coup de cœur pour son Côtes-de-Provence rouge 2011, riche en couleur comme en charpente, tout en finesse d’arômes (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, tannique, associant structure et finesse. Pour la (très) bonne bouche, ce 2003, aux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, un vin capiteux, où s'harmonisent des connotations de cassis et de poivre, et le 2001, qui se goûte également parfaitement, au nez complexe de fruits mûrs avec des notes de fumé, charpenté, un vin qui emplit bien le palais. Le Côtes-de-Provence rosé 2014, avec ce nez de fleurs fraîches et d’épices, est onctueux et vif à la fois, d’une jolie finale, un vin franc et charmeur.

Michel d'Espagnet

83470 Pourcieux
Téléphone :04 94 59 78 90
Télécopie :04 94 59 32 46
Email : me@pourcieux.com
Site personnel : www.chateau-de-pourcieux.com

CHATEAU D'ESTEAU


Depuis près de trente ans, Serge PLAYA a entrepris son grand œuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIème siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d’ESTEAU existait déjà lorsque BELLEYME, géographe du Roi, traça la première carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l’urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l’essentiel demeure : 4 ha d’un terroir où la grave garonnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ce qui confère aux vins une typicité unique. La plantation, d’une densité élevée, fait la part belle au Cabernet-Sauvignon. On a banni les désherbants. Tous les travaux du sol sont mécaniques. Les vendanges sont évidemment manuelles ce qui garantit un tri impitoyable des meilleures grappes. La vinification se fait de manière traditionnelle, avec une cuvaison longue qui assure l’extraction des arômes, et l’élevage est effectué pendant 22 mois en moyenne, en barriques de chêne fin de l’Allier renouvelées à raison de 30% par an. La mise en bouteilles, toujours au Château, a lieu en général pendant l’été qui suit cette période et les vins reposent encore un an en bouteilles avant d’être prêts à la commercialisation. Depuis 2009, le Château d’ESTEAU produit un second vin, la cuvée 7 & +,issu principalement de ses jeunes vignes, et dans lequel le Cabernet Sauvignon et le boisé sont moins marqués. Il en résulte un vrai vin-plaisir, très apprécié dans les brasseries parisiennes où il est représenté, mais aussi dans les pays nouveaux consommateurs de vin. Vous pourrez découvrir ce Haut-Médoc 2008, un vin de belle teinte foncée, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents, classique de ce millésime, de garde, bien entendu. Le 2006, charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, est riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs, de couleur profonde, mêlant structure et élégance, de bonne garde. Le 2005, au nez de cerise noire et d’humus, est classique, un vin où la structure s’allie à la finesse, de couleur grenat aux reflets violacés, aux tanins fermes et veloutés, tout en bouche, de garde.

Serge Playa

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 57 02
Télécopie :05 56 59 59 60
Email : chateau-d-esteau@vinsdusiecle.com
Site : chateau-d-esteau
Site personnel : www.chateaudesteau.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Charles FREY


Au sommet. “Notre domaine familial, dit Dominique Frey, cultive 13 ha de vignes sur 3 communes. C'est avec mon grand-père Joseph et mon père Charles que la vente en bouteilles commença. En 1997, nous avons décidé de passer l'exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie. Nous essayons de transmettre au vin l'énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes (ortie, prêle, saule). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Nous avons aussi une nouvelle cave Bioclimatique en bois.”
Remarquable Riesling Quintessence 2011, qui associe le fruit à la charpente, épicé, racé et persistant, un vin de jolie robe brillante, tout en complexité d’arômes, tout en finale. Le Pinot Blanc Rayon de Lune 2013, de belle couleur, avec ces nuances de fruits secs persistantes, de bouche nerveuse et dense à la fois (8 €). 
Beau Pinot Noir Quintessence 2011 (avec un bouchon en verre), élevé 24 mois en barriques, de robe pourpre, au nez dominé par la fraise et la mûre, structuré, d’une jolie finale, un vin classique, aux tanins mûrs mais présents, de très bonne évolution. Excellent Sylvaner Fraîcheur Gourmande 2014, frais, franc, idéal sur des poireaux en feuilletés sauce mousseuse (7 €), de jolie bouche comme le Riesling Vieilles vignes 2014 (9,90 €). Le Gewurztraminer Collines de Granit 2012, épicé, est un vin riche, harmonieux, aux notes de fruits jaunes, avec cette bouche pleine et distinguée. Joli Riesling Granit 2013, de robe dorée, au nez de fleurs, très harmonieux (8,50 €).
Le Crémant d’Alsace brut 2010, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux senteurs de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d’abricot, et des nuances crémeuses, persistant comme le Crémant d’Alsace rosé, charmeur, de mousse abondante et fruitée, tout en fraîcheur aromatique, qui développe des nuances de fruits frais et de violette (9,50 €).

Cru du PARADIS


Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C’est un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d’amour et de passion qui se transmettent ici. Le vignoble de 27 ha s'étale sur les communes de Saint-Lanne et Madiran, sur des sols argilo-calcaires et gravettes avec une exposition sud-sud-ouest pour la majeure partie des parcelles.

Un grand Madiran Paradilys 2010, charnu, complexe et subtil à la fois, aux tanins puissants, au nez où dominent le cassis bien mûr et des nuances de fumé, de garde, évidemment. Remarquable 2009, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, mêle structure et fondu, un vin de bouche puissante et dense, d’excellente évolution. Superbe Madiran Réserve Royale 2005 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, vieilles vignes à dominante Tannat, macération longue), au nez intense de cerise noire et d’humus, de robe pourpre soutenu, riche en matière, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces nuances de poivre et de mûre en finale, de très belle évolution. Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux Réserve Royale 2005, 100% Petit Manseng, gras, aux senteurs persistantes, onctueux, tout en finesse aromatique (brioche, pêche cuite), très équilibré, de bonne garde.
Jacques Maumus

Domaine du CHAILLOT


“De la taille à la véraison, précise-t-on, nous nous concertons avec la nature pour maîtriser les rendements. taille courte, ébourgeonnage, vendanges vertes, autant d’étapes pour ajuster notre objectif. Si les rendements élevés diluent les arômes du vin, à l’opposé une concentration excessive peut se faire au détriment de l’élégance Les vignes du domaine sont implantées sur trois lieux différents : le Chaillot, c’est ici que furent élaborés les premiers millésimes. Le nom du domaine lui revient. La Croix de l’Hommée : à 320 m d’altitude, les vignes dominent le village. Les racines s’installent dans la roche mère : le micaschiste. Le Châtaignier sou : un lieu magnifique qui nous installe en douceur dans la région Auvergne. Chaque colline de la commune raconte une histoire, le patronyme des lieux témoigne, la dégustation nous le confirme. Ici l’expression du Gamay dépasse la typicité variétale, elle s’imprègne du terroir.”
Voici le meilleur Châteaumeillant rouge cuvée Parenthèse 2013, pur Gamay (vignes 10 ans, vendanges manuelles), avec ses arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre), un vin aux tanins mûrs, de bouche fondue, de couleur grenat. Le 2012, harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois et de violette, est un vin de bouche soyeuse (11 €, environ). La Cuvée Domaine rouge 2013, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en arômes (cerise, violette), est un vin gourmand, à la fois fruité et corsé (12 €).
Il y a également le Châteaumeillant cuvée Révesens 2013, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois, puissant et savoureux, tandis que le 2012, avec des connotations de fraise des bois et d’épices, tout en bouche, est de robe rubis brillante, et poursuit une fort belle évolution (16 €). Joli Châteaumeillant rosé 2013, de teinte soutenue, aux nuances de fleurs et d’épices, mêlant nervosité et souplesse, de bouche persistante où l’on retrouve la mûre et la fraise des bois (10 €).

Pierre Picot

> Les précédentes éditions

Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine de BAVOLIER


Château BOIS CARRÉ


SCHAEFFER-WOERLY


Domaine Les CASCADES


Domaine de la CROIX BLANCHE


Domaine de TERREBRUNE


Château VIEUX TOURON


Domaine Jean-Max ROGER


Château CLOS de SARPE


BAUMANN-ZIRGEL


Château LESTAGE-DARQUIER


CANARD-DUCHÊNE


GOSSET


Maison MOLLEX


Domaine du CHAILLOT


Philippe de LOZEY


Château CLAUZET


Domaine FREY-SOHLER


Château du GRAND-CAUMONT


Château BÉCHEREAU


Château VILLEGEORGE



DOMAINE TROTEREAU


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE ALARY


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE GUIZARD


CHARLES SCHLERET


CHATEAU DAVID


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU HOURBANON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales