Web Vins

Edition du 11/08/2015
 

LA PASSION SELON CHARLES SCHLÉRET

Typicité

Charles SCHLÉRET

À Turckheim, Charles Schléret élève soigneusement quelques-uns des plus beaux vins d'Alsace, des crus racés, très typés, qui collectionnent, millésime après millésime les récompenses prestigieuses aux différents concours. De l'art d'accéder à une notoriété méritée.


Ingénieur dans l'âme, de tempérament méticuleux et d'avant-garde, Charles Schléret s'attache à appliquer à ses vignes situées sur l’excellent terroir de Turckheim, sa connaissance des techniques modernes. Vinificateur très “pointu”, il choisit aussi très rapidement d’investir dans du matériel de pointe avec le souci constant d'améliorer la qualité et sera l’un des rares alsaciens de l’époque à tenter la vinification en cuves métalliques, se mettant ainsi à l'abri des phénomènes d'oxydo-réductions conférés par le bois. “Cette cuverie m'a permis de faire il y a trente ans déjà, une fermentation sous contrôle des températures”, précise-t-il, à un moment où, seules, quelques grandes maisons étaient équipées. Précurseur de la vinification moderne, Charles Schléret préservait déjà ainsi une fraîcheur aromatique extrême, très intense au nez comme en bouche, qui allait faire la réputation de ses cuvées. Depuis, millésime après millésime, ses efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux français et internationaux... Une reconnaissance méritée et confirmée par une fidèle clientèle, qui sait profiter également de l’exceptionnel rapport qualité-prix de ses belles cuvées de prestige, issues de vignes d’âge moyen élevé (plus de 40 ans), bien typées, marquées autant par le terroir que par la “main” de leur vinificateur. Charles Schléret peut être fier d’avoir obtenu une distinction rarissime aux Sélections Mondiales de Montréal : le Prix Spécial de la Meilleure Sélection présentée aux Sélections Mondiales Montréal 2002, un concours qui n’a lieu que tous les deux ans et attribué au producteur ou au négociant qui aura obtenu, au cumul, la meilleure note moyenne pour l’ensemble de ses vins présentés (au minimum, cinq produits pour être admissible) à ce Concours. Des vins comme nous les aimons, et un bel exemple de réussite qualitative dûe aux efforts incessants d'un vigneron passionné par le potentiel de son terroir, respectueux des grandes traditions alsaciennes. Quand le talent rejoint la passion.
Les cuvées récompensées Pinot Blanc : Médaille d’Or 2010 au concours des Vignerons Indépendants pour le 2007. Riesling : Trophée d’Excellence Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2010 pour le 2007, et médaillé au concours des Meilleurs Vins et Spiritueux Français en Asie. Pinot Gris : Médaille d’Or au Concours International du Vin de Lyon pour le 2007 et médaille d’Or au concours des Meilleurs Vins et Spiritueux en Asie. Muscat d’Alsace : Médaille d’Or Challenge International du Vin pour le 2007. Gewurztraminer : Médaille d’Or au Concours International Gewurztraminer du Monde pour le 2007. Gewurztraminer 97 Cuvée du 3e Millénaire : Prix d’Excellence Civart France 2000. Gewurztraminer 2000 Sélection de Grains Nobles : Médaillé aux sélections Mondiales Montréal 2002 et au Concours Mondial Bruxelles 2003. Trophée Prestige au Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2004. Pinot Gris 2000 Sélections de Grains Nobles : Trophée d’Excellence au Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2004. Pinot Noir 2007 : Féminalise Beaune 2008 (décerné par un jury féminin. L’empreinte d’un nouveau regard Di-Vin).

   

LA PASSION SELON CHARLES SCHLÉRET


1, route d'Ingersheim
68230 Turckheim
Téléphone : 03 89 27 06 09
Télécopie : 03 89 27 06 09
Email : charles.schleret@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/schleretcharles




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
PIERRE NAIGEON (CHM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
LOUIS LATOUR
POULETTE (Vr)
BERTAGNA
LABOURE-ROI
Manuel OLIVIER
CRUCHANDEAU
CH. DE SANTENAY
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
POULLEAU (V)
COSTE-CAUMARTIN
MEIX (SA)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
NUDANT (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT
BERGER-RIVE
NINOT (Me)
Eric DARLES (Irancy)
HEIMBOURGER (Irancy)
VAUCHER



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(AUDOIN (Mars.))
DEREY (Fixin)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
BERTHELEMOT (Beaune)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BLASON DE VAIR*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château GAUTOUL


Une magnifique chartreuse du plus pur style XVIIe siècle en parfait état de conservation et ayant gardé son authenticité, qui offre une vue imprenable sur le village de Puy l'Evêque et sur le Lot. Son vignoble de 30 ha exposé plein sud est conduit en culture raisonnée. Le terroir argilo-calcaire permet une parfaite maturité de l'Auxerrois et du Tannat, les cépages typiques de l'appellation, adoucis par le Merlot. Eric Swenden, Ex-Président du Groupe Vandemoortele et de la fédération de l'industrie alimentaire en Belgique, a racheté le Château Gautoul en 1998. “En 2013, nous dit Thierry Meze, le Régisseur, belle qualité et quantité au dessus de la moyenne ont donné des vins complexes, très intéressants. Millésime 2014 : moins de vins, mais ils bénéficient d'une explosion d'arômes fruités et sont très prometteurs. En 2015, nous vendons les 2012, qui se goûtent particulièrement bien.” On le voit, en effet, avec ce Cahors 2012, fûts de chêne, charnu, savoureux et complexe, de bouche ample et persistante où dominent la groseille , la réglisse et l'humus, associant puissance et finesse, très harmonieux et très équilibré. Le 2011 est puissant, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, c’est un vin corsé, très charnu, avec des tanins bien présents. Goûtez toujours ce superbe Cahors cuvée Exception 2010, élevé en fûts de chêne, qui mêle concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des notes de fruits cuits, de bouche harmonieuse et intense. Beau 2009, qui a un bouquet subtil et intense à la fois, ample, tout en harmonie, gras, aux notes de fruits rouges (cassis, griotte) et de sous-bois, de belle évolution.

Propriétaire : Éric Swenden
Copropriétaire : Comte Aimery de Padirac
46700 Puy-L’Évêque
Téléphone :05 65 30 84 17
Télécopie :05 65 30 85 17
Email : gautoul@padirac.com
Site personnel : www.gautoul.fr

Château ORISSE du CASSE


La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan bien précis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle précis de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts. Nous vous laissons apprécier, et on abonde évidemment dans ce sens : “Les Grands Vins de Bordeaux s’éloignent de plus en plus de la tradition, dit Danielle Dubois, du respect des équilibres entre le Terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l’élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas, l’arrivée de quelques “gourous” conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser “uniforme”. Qu’il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu’il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l’intérêt économique dirige, n’est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d’un Grand Cru. L’élaboration d’un cru n’est pas une industrie, soumise aux normes, ce n’est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc… Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible ! Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc…).” Elle a raison et on le voit une nouvelle fois avec son Saint-Émilion GC 2012, bien parfumé (cerise confite, sous-bois), généreux et persistant, un vin tout en rondeur mais de jolie charpente. Excellent 2011, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, qui poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, est un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé et commence à peine à s’ouvrir.  Goûtez Le P du Roy, une cuvée spéciale, avec des touches de fumé et d’épices, aux tanins souples mais puissants, un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche... Il y a aussi ce Côtes-de-Castillon Arthus, à la tête de son appellation, de très belle charpente, tout en bouche, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire…), de cuir et de truffe, un vin dense, complexe comme il se doit, à la tête de son appellation (voir le Classement des Côtes).

Danielle Dubois

33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 72 75
Télécopie :05 40 54 08 01
Email : dubricru@terroirsenliberte.com
Site personnel : www.terroirsenliberte.com

Château MAÏME


Le Château appartient depuis son origine à la famille du Marquis d'Espagnet dont plusieurs membres occupèrent la charge de Conseiller au Parlement de Provence. Depuis 1986, Michel d'Espagnet perpétue la tradition familiale et assure les destinées du domaine, venant de planter 2 ha supplémentaires de Rolle. Le vignoble, d'une superficie actuelle de 28 ha, est composé de 5 cépages différents dont les trois principaux sont : Syrah à petits grains pour 47%, Grenache noir pour 33% et Cinsault pour 6%, puis les cépages secondaires, le Cabernet-Sauvignon et le Rolle. Vignoble cultivé et entretenu de façon traditionnelle, les vignes sont labourées 4 à 5 fois par an. La fumure est apportée après récolte. Elle se compose uniquement de matières organiques et en aucun cas d'engrais chimiques. Coup de cœur pour son Côtes-de-Provence rouge 2011, riche en couleur comme en charpente, tout en finesse d’arômes (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, tannique, associant structure et finesse. Pour la (très) bonne bouche, ce 2003, aux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, un vin capiteux, où s'harmonisent des connotations de cassis et de poivre, et le 2001, qui se goûte également parfaitement, au nez complexe de fruits mûrs avec des notes de fumé, charpenté, un vin qui emplit bien le palais. Le Côtes-de-Provence rosé 2014, avec ce nez de fleurs fraîches et d’épices, est onctueux et vif à la fois, d’une jolie finale, un vin franc et charmeur.

Famille Sibran-Garcia
Route Nationale 7
83460 Les Arcs-sur-Argens
Téléphone :04 94 47 41 66
Télécopie :04 94 47 42 08
Email : maime.terre@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-maime.com

CHAMPAGNE ETIENNE OUDART


Un village à quelques kilomètres d’Épernay, berceau de la maison Oudart depuis 1958. La passion du terroir a engagé depuis longtemps déjà, cette famille à préserver son vignoble en privilégiant le maintien d’une biodiversité, le choix de produits et de techniques naturels. Cette démarche de viticulture « raisonnée » est un véritable état d’esprit. Membre du réseau Magister, l'exploitation est engagée dans une démarche viticole durable et efficace : suppression totale de l'utilisation d'insecticide depuis 10 ans, tout simplement en maintenant l'équilibre entre certains parasites se faisant concurrence et se détruisant eux-mêmes. La recherche de qualité a amené cette exploitation à travailler ses vinifications dans une petite coopérative familiale, bénéficiant d’un outil de production moderne et performant, favorisant le parcellaire et donc le terroir. L’amour du champagne, perpétué de père en fils, permet aujourd’hui de proposer une gamme de champagnes matures, aux arômes atypiques révélés par le jeu des assemblages cépages / terroir. Le tout explique ce Champagne brut Référence, à parts égales de Pinot noir et Chardonnay (40% chacun), et 20% de Pinot Meunier, prix d’Excellence au concours des Citadelles du vin 2011, à la mousse fine et légère, à dominante de fruits mûrs, très fruité, très équilibré, harmonieux en bouche, très persistant, idéal également à table. Le Chardonnay brut Millésimé, un pur Chardonnay, issu exclusivement de la récolte 2004, médaille d’argent au concours des Chardonnay du Monde 2010, de belle robe or pâle, tout en fruits, très rond en bouche, tout en structure et parfums, au nez subtil, ample et charmeur. J’ai bien aimé aussi cet Extra-brut, assemblage de 40% de Pinot noir, 20% de Chardonnay et 40% de Pinot Meunier, avec un dosage extra-brut à 5 g, une cuvée distinguée, mêlant ampleur et fraîcheur, tout en finesse, au nez de fruits secs et de lis.

Jacques Oudart
La Manoir des Arômes - 15 rue de la Grange Jableb
51530 Brugny
Téléphone :03 26 59 98 01
Télécopie :03 26 59 92 27
Email : champagne-oudart@vinsdusiecle.com
Site : champagne-oudart
Site personnel : www.champagne-oudart.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de VALCOLOMBE


Domaine de 12 ha dont 7 ha de vignes cultivées dans le respect de la nature, traitements (soufre et cuivre) limités au strict nécessaire. Les vignes sont régulièrement labourées et les engrais biologiques. Vendanges manuelles.
Le Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2013, coloré et parfumé (mûre, fraise et violette), tout en structure, est bien typé, de bouche ample et fondue, où dominent des notes de groseille et de cuir, très caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation. Le Coteaux-Varois-en-Provence rosé 2013 est tout en arômes (abricot et fleurs blanches), un vin vif et rond à la fois, très agréable.
Goûtez l’IGP du Verdon blanc Noble Cuvée 2013, pur Vermentino, très parfumé, tout en distinction, avec des arômes de grillé et d’agrumes, vif, ample et persistant, un vin d’une finale délicate. La cuvée Baroque rouge 2010, au nez présent avec des notes de violette et de mûre, est ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, bien classique, comme la cuvée Baroque blanc 2012, d’une belle couleur jaune clair, tout en arômes (lis, pomme), un vin nerveux et rond à la fois, de bouche savoureuse, vraiment très réussi. 

Philippe Grammont
1375, chemin des Espèces
83690 Villecroze
Tél. : 04 94 67 57 16
Fax : 04 94 67 57 16
Email : valcolombe@wanadoo.fr
www.domaine-valcolombe.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Vignerons de CAMPLONG


Cette cave coopérative regroupe une trentaine de vignerons dynamiques et passionnés.

Savoureux Corbières rouge Le C de Camplong 2010, Syrah 55%, Mourvèdre 20%, Grenache noir 15%, Carignan 10%, vendanges manuelles de tous les cépages. Les Carignans sont vinifiés en macération en grains entiers, les Mourvèdres et Grenaches sont éraflés, la fermentation des deux cépages est effectuée pendant 12 mois à basse température dans la même cuve. La Syrah est vinifiée en macération en grains entiers à basse température puis est assemblée au Carignan et au Grenache. un élevage sur lies fines de 14 mois en fûts neufs de chêne, grain fin... Tous ces soins expliquent en effet ce vin d’une belle couleur soutenue et sombre, de belle structure, avec des tanins bien présents, un vin au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits mûrs, ample et solide, de bouche parfumée, alliant rondeur et richesse en finale, d’évolution prometteuse (20 € environ franco, il les vaut). Le Corbières cuvée des vignerons 2010, Syrah 40 %, Carignan vieilles vignes 23%, Grenache 20 %, Mourvèdre 17%, élevage de 14 mois en barrique de chêne neuves, le vin se reposant 3 ans en bouteille avant commercialisation, au nez complexe dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, emplit bien la bouche (14 € environ). 

Joli Corbières Peyres Nobles rouge 2012, sélection parcellaire des meilleures vieilles vignes de Camplong, Carignan 50%, Syrah 20%, Grenache 20%, Mourvèdre 10%. Vendanges manuelles. La Syrah et le Carignan sont vinifiés en macération en grains entiers, les Grenache et Mourvèdre sont éraflés... de bouche ample, très équilibré, parfait sur un perdreau rôti (6,60 €). Au même prix, le Corbières Peyres Nobles blanc, bien marqué par son Grenache très majoritaire, le reste en Muscat Petit Grain 10%, Maccabeu 10% et Roussane 10 %, où se mêlent des notes d’amande et de chèvrefeuille, de bouche complexe, d’une jolie persistance, un vin ample. Goûtez aussi le Corbières Peyres Nobles Rosé, très floral, avec cette pointe de nervosité agréable, de bouche séduisante, à prévoir sur des crevettes grises.

Président : Philippe Taudou - Directrice : Odile Denat

Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Une exploitation familiale depuis plusieurs générations (vignoble de 23 ha). Bernard Delagrange, viticulteur à Volnay de père en fils depuis plusieurs générations, installe son exploitation et son habitation à Meursault en 1972. Il a su recréer un ensemble de bâtiments parfaitement harmonieux, la demeure principale, les communs et les chais enserrant une cour très joliment fleurie, aidé par son fils Philippe et son petit-fils Alban qui assurent la continuité.
Très beau Pommard Premier Cru Poutures 2012, au nez intense et subtil à la fois (mûre, framboise), bien typé, un vin tout en bouche, charpenté, charnu et souple, qui commence à s’apprécier très bien. Le Beaune rouge 2012, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, poivre...). Beau Volnay Premier Cru Caillerets 2012, de belle intensité, aux arômes de fruits noirs cuits et de cuir, un vin aux tanins veloutés. Le 2011, avec des notes de framboise et de cuir en bouche, de belle couleur, au nez expressif de fruits cuits et d'épices, est très bien structuré.
Excellent Meursault 2012, de bouche puissante, riche en arômes (fruits frais, aubépine...), idéal sur des coquilles Saint-Jacques. Goûtez le Beaune rouge Boucherottes Premier Cru 2011, tout en bouche, mêlant puissance et finesse, un vin riche et bien corsé comme on les aime, à prévoir sur un gibier à la broche, et ce Meursault Premier Cru Charmes 2012, avec des senteurs subtiles où l'on retrouve le chèvrefeuille et le miel, bien suave, est très charmeur. Faites une étape dans le restaurant Le ­Pommard (place de l’Europe à Pommard, tél. 03 80 22 08 08), une très bonne occasion d’apprécier les spécialités bourguignonnes. 

Philippe Delagrange

> Les précédentes éditions

Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine Jacques CARILLON


Domaine La CHRÉTIENNE


Château du GRAND-CAUMONT


Château BOURSEAU


Château des ROCHETTES


Château PONTAC GADET


Château CANON-CHAIGNEAU


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Château REDORTIER


Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Château des BROUSTERAS


Cru du PARADIS


Château PIERRAIL


Domaine de BARROUBIO


Jean-Claude et Didier AUBERT


Domaine de la CASA BLANCA


Domaine DOZON


Domaine GRESSER


Alain BOSSON


Château COUPE ROSES


Château La GALIANE



CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU DAVID


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU DE GUEYZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales