Web Vins

Edition du 09/07/2019
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Aline et Rémy SIMON


“Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, la commercialisation débute au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux Château du Haut-Koenigsbourg. Avec 8 ha, nous produisons des vins à haute expression et alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées.” Pressurage de raisins entiers sur pressoir pneumatique, thermorégulation et contrôle de fermentation, vinification traditionnelle en foudres de bois et cuverie Inox... Pour toutes les cuvées, les vendanges sont toujours manuelles avec tri sélectif dans la vigne, et les fermentations toujours thermorégulées, sans ajouts d’intrants. Gîtes et chambres d’hôtes. Vous allez aimer comme nous cet Auxerrois Vieilles Vignes 2016, issu d’une vigne plantée en 1969 sur terrain argio-calcaire, au bouquet fleuri, aux notes d’amande et de musc au palais, alliant souplesse et structure, un vin d’une très jolie finale et particulièrement abordable, comme d’ailleurs le Riesling Burgreben 2016, prix d’Excellence à la Confrérie du Haut Kœnigsbourg, très harmonieux, d’une belle élégance, au nez de fleurs blanches et de raisin frais, vivace et persistant en bouche, parfait avec les coquillages ou une truite. Le Pinot Gris Vieilles Vignes 2015, prix d’Excellence à la Confrérie du Haut Kœnigsbourg, issu d’une vigne plantée en 1966 sur sol granitique et gneissique, dévoile une robe jaune or, un nez de narcisse et une bouche parfumée aux nuances florales, tout en nuances comme l’est le Gewurztraminer Silbergrub 2016, qui a obtenu un Sigille de qualité à la Confrérie Saint-Étienne, au nez d’amande et de coing, un vin vif et ample, intense et suave en bouche, charmeur avec des notes de fruits secs, très légèrement poivré comme il le faut. Quant à leur Saint-Hippolyte rouge 2015, vendange manuelle après contrôle de maturité, macération d’un quinzaine de jours avec pigeage 2 fois par jour, d’une robe rouge cerise limpide, il a un nez de griotte avec des arômes de cassis et de pivoine, un vin aux tanins bien fondus qui demande une cuisine un peu relevée.

Sarl Les Coteaux du Vignoble
12, rue Saint-Fulrade
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 04 92
Email : alineremy.simon@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/alineremysimon
Site personnel : www.domaine-simon.fr

Château de CRAIN


Exploité depuis 5 générations. Le Château a été bâti au XIIIe siècle par le roi Edouard IV d'Angleterre; c'est l'un des plus vieux châteaux féodaux d'Aquitaine. Marie-Cécile Fougère, charmante et dynamique, s'occupe des vinifications de cette belle propriété qui compte quelque 50 ha de vignes sur sol argilo-calcaire. Superbe Bordeaux Supérieur 2014, médaille d’Or à Paris, 57% Merlot, 27% Cabernets et 16% Malbec, aux nuances complexes de fruits des bois, tout en bouche, où se décèle une jolie finale épicée au palais, d’une robe rouge cerise limpide. Le 2012, médaille d’Or à Blaye, se goûte parfaitement aujourd’hui, un vin très parfumé, très équilibré́, aux tanins mûrs, au nez de cassis, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse au palais. Le 2010 est coloré, aux arômes persistants de petits fruits rouges mû̂rs, avec des tanins souples et très équilibrés, un vin typé, comme à son habitude. Le 2009, de couleur pourpre, avec des arômes de fruits et d’épices, soyeux et dense en bouche, mêle structure et souplesse, classique de ce très grand millésime bordelais. Il y a aussi ce remarquable Entre-Deux-Mers, issu d’une macération pelliculaire courte, élevage sur lies, très expressif, d’une belle persistance aromatique, vif, qui sent les fruits frais.

Famille Fougère

33750 Baron
Téléphone :05 57 24 50 66
Email : fougere@chateau-de-crain.com
Site personnel : www.chateau-de-crain.com

Château DESMIRAIL


Le Château, troisième Grand Cru Classé en 1855, bénéficie d'une situation exceptionnelle, en bordure de la célèbre Route des Châteaux. Derrière un majestueux portail de marbre rose se devinent une élégante chartreuse du XVIIIème siècle et un cuvier médocain typique de la fin du XIXe. Depuis 1992, Denis Lurton prolonge l'oeuvre de son père Lucien et apporte tous ses soins à l'élaboration de ce Grand Cru Classé. Le terroir : les vignes du Château Desmirail, d'un âge moyen de 25 ans, couvrent une superficie d'une quarantaine d'hectares. Le vignoble est à 60% Cabernet-Sauvignon, 37% Merlot et 3% Petit Verdot. Superbe Margaux 2016, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d’épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, particulièrement prometteur. Dans la lignée, le 2015, de robe pourpre soutenu, aux tanins denses, qui mêle une charpente réelle à une jolie rondeur, tout en charme et amplitude, avec, en bouche, des nuances de fruits noirs, de cuir et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin de très belle évolution. Le 2014, de teinte grenat, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, soyeux et charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2013, avec ces connotations de prune et d'humus, est un vin classique, riche et coloré, corsé, ample, de bouche pleine avec des tanins bien soyeux. Le 2012, corsé, au nez complexe (fraise des bois, ré́glisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé, de mûre et d'épices, de belle base tannique. Le 2011, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, commence à très bien s'apprécier.

Denis Lurton
28, avenue de la Vème République
33460 Cantenac
Téléphone :05 57 88 34 33
Email : contact@desmirail.com
Site personnel : www.desmirail.com

DOMAINE DE LA RENAUDIE


Des vignerons de père en fils depuis 3 générations. C'est l'arrière-grand-père, Albert Denis, le premier de la lignée, qui s'est installé sur le Domaine en 1928. Depuis 1982, c'est Bruno Denis qui est à la tête du domaine. Il est perfectionniste et passionné par son métier. Sa femme, Patricia, oenologue de formation, s'occupe aussi de la commercialisation. L'âge des vignes (35 ans) et les sols pauvres et peu profonds (argilo-sableux) leur permettent d'élaborer des vins de garde. La cave est constituée d'un ensemble de bâtiments ayant chacun un rôle spécifique dans les différentes étapes du travail des vins (chai de vinification, cuves Inox, cave de stockage, local de réception…). Remarquable Touraine cuvée Albert Denis rouge 2013, harmonieux, typé, au nez de fruits mûrs et d'humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, non encore à maturité, à ouvrir sur un salmis de palombes. Le Touraine cuvée Les Guinetières rouge 2015, issu des plus vieilles vignes du domaine dont la parcelle des Guinetières, de couleur cerise soutenue, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, est très équilibré, aux tanins fermes et fondus à la fois, quand leur autre Touraine rouge Chenonceaux 2014 (Liger d’Or 2016), d'un beau rouge profond, riche en fruits et en arômes, tout en finesse tannique, est un vin très parfumé, ample et structuré, d'une belle finale en bouche. Le Touraine Perle Rosée 2015 est floral, un vin nerveux, parfait avec une terrine de foies de volaille, très bien vinifié comme le Touraine rouge Cabernet 2014, tout en bouche, franc, avec des nuances de framboise fraîche. Goûtez le Touraine rosé brut 2014, qui sent bon la fraise, et le Touraine blanc brut 2013, tout en charme, au nez de petits fruits frais (citron), très bien équilibré en acidité, de bouche suave finement acidulée, de mousse fine. S'il en reste, procurez-vous le Touraine blanc Chenonceaux 2011, issu des meilleurs coteaux de la Vallée du Cher, ample, parfumé, est tout en charme, au nez de petits fruits frais (citron).

Patricia et Bruno Denis
115, route de Saint-Aignan
41110 Mareuil-sur-Cher
Téléphone :02 54 75 18 72
Télécopie :02 54 75 27 65
Email : domaine.renaudie@wanadoo.fr
Site : domainerenaudie
Site personnel : www.domainerenaudie.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BOUSCAUT


Au sommet. Si le vignoble de Bouscaut existe depuis le XVIIe siècle, il est acquis en 1979 par Lucien Lurton, l?une des grandes ?figures? bordelaises et propriétaire d'une dizaine d?autres crus de référence. Aujourd'hui, c?est sa fille, Sophie Lurton, à qui il a donné la propriété en 1992, qui est aux commandes. Depuis, elle s'attache avec son mari Laurent Cogombles, lui-même ingénieur Enita, à extraire le meilleur de ce terroir très original, essentiellement composé de terres argilo-graveleuses, sur socle calcaire. En 2011, un nouveau chai à barriques de 300m2 dont les murs extérieurs sont couverts de douelles de barriques est sorti de terre tandis que l'ensemble des installations était rénové avec l'architecte Arnaud Boulain.
?Au Château Bouscaut, nous raconte Laurent Cogombles, nous dépassons maintenant dans l?assemblage, les 50% de Cabernet-Sauvignon, ce cépage se plait bien dans nos terroirs, 40% de Merlot et 5% de Malbec complètent l?ensemble. Pour les Blancs, notre assemblage est composé d?une petite majorité de Sauvignon (55%) et de 45% de Sémillon. Ce sont des vins très aromatiques, suaves, aux notes subtiles de fruits, d?un très bel équilibre. Nous recherchons la complexité et la subtilité dans nos vins.?
Superbe Pessac-Léognan GCC 2015 développe des arômes très intenses et complexes de fruits rouges et d?épices, avec des notes grillées, une bouche volumineuse, un grand vin racé, très prometteur. ?Bouscaut rouge 2015, poursuit Laurent Cogombles, est un très beau millésime, vraiment complet, avec une palette aromatique très intéressante, du charnu, des tanins serrés, un vin très attractif qui est déjà agréable à déguster jeune tout en ayant le potentiel de garde. Le taux d?acidité était assez bas, bonne attaque franche, belle longueur, notes aromatiques bien intégrées, jolis grains de tanins, du volume en bouche. En 2015, les Cabernets-Sauvignons étaient parfaits.?
Le 2014, au nez de griotte et de truffe, est charpenté, ample en bouche, aux tanins savoureux et puissants à la fois, avec une finale de cassis mûr. Joli 2013, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins ronds, d?un beau rubis foncé, un vin épicé en bouche, qui s?apprécie actuellement. Le 2012 dégage un nez de mûre et de fumé, aux connotations complexes de mûre et de poivre en bouche, de couleur soutenue, d'une finale à la fois puissante et ronde. Le 2011 est toujours l?une des plus jolies bouteilles de ce millésime, avec cette robe pourpre profonde, ce nez de fruits rouges (cerise, prune) et de cannelle, aux tanins arrondis, un vin long en bouche mêlant fraîcheur et maturité, qui poursuit une jolie évolution. 
Le 2010 est remarquable, dense, séveux, de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, alliant couleur et matière, de garde comme ce 2009, puissant et charnu, où s?entremêlent les fruits macérés et une pointe de poivre rose, opulent.
Superbe 2008, ample, riche, au bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, où se mêlent la mûre et le cassis, solide mais très délicat, vraiment remarquable aujourd?hui. On poursuit avec un 2007, rond, plus facile, qui parvient à maturité. Le 2006 est classique, typé de son appellation et du millésime, chaleureux, fondu, avec de jolis tanins. 
Le Pessac-Léognan GCC blanc 2016 est très charmeur, au nez délicat où se mêlent des notes d?amande et de chèvrefeuille, c?est un vin de bouche complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse, de robe d?un bel aspect jaune. Le 2015 est vraiment très agréable, aux notes de fruits exotiques, citron, orange, pêche, croquant et dense, très complet. Le 2014, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, est un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche, vraiment très séduisant. Le 2013, frais et suave à la fois, très bien fait, tout en bouche, d?une très bonne persistance aromatique, est un vin à ouvrir sur des fruits de mer. Le 2012 est déjà très agréable, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d?amande, d?une belle finale florale. Le 2011 est superbe, très parfumé (pêche, coing, narcisse), d?une bouche particulièrement séduisante, soyeuse, savoureuse. Le 2010 est gras, dense, avec des connotations discrètes de fruits secs, assez classique du style Bouscaut. Le 2009, dévoile une bouche florale et légèrement musquée, très agréable. Le 2008 se démarque de la série, avec un nez complexe (cire d?abeille, gâteaux secs), moins typique de Bouscaut, mais très harmonieux. 

Sophie Lurton
1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Tél. : 05 57 83 12 20
Email : cb@chateau-bouscaut.com
www.chateau-bouscaut.com


Château PLAISANCE


Domaine de JOY



> Les précédentes éditions

Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018

 



Domaine de CHEVALIER


Château CANON-CHAIGNEAU


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Château LAFLEUR du ROY


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


LEJEUNE-DIRVANG


Domaine de TORRACCIA


Domaine PERALDI


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Eric TAILLET


Alain THIÉNOT


Alain LITTIÈRE


Château LESTAGE-DARQUIER


Clos RENÉ


Château PLINCE


ARNOUX & Fils


Domaine METRAT & Fils


Domaine Aline et Rémy SIMON


Château BÉCHEREAU


ROYER Père et Fils


Maison PETTERMANN


Château de ROQUEBRUNE


Domaine de ROCHEVILLE


Château FONTESTEAU


De SOUSA et Fils


Château RAYMOND-LAFON


Château BELLEGRAVE


Château GRAND-MAISON


Château BEAUREGARD


Château Les GRAVES


Pierre FRICK et Fils


Domaine de NOIRÉ



CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE DE L'AMAUVE


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE GOSSET


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE PIERRE GELIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales