Web Vins

Edition du 07/07/2015
 

L’INCONTOURNABLE DOMAINE GÉRARD TREMBLAY

Exemplaire

Gérard TREMBLAY

Au cœur du vignoble des meilleurs crus de Chablis, Gérard Tremblay s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant de grands vins racés et parfumés, complexes, très marqués par leurs terroirs propres. De l’art de parvenir au sommet, en famille.


Gérard Tremblay est un remarquable propriétaire qui exploite un domaine de 35 hectares avec son épouse Hélène, leur fils Vincent, et leur fille Eléonore. Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec passion. Son chai est équipé de toutes les techniques modernes mais il reste maître de sa vinification, les outils ne sont là que pour l’aider, au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d’apporter autant de soins à l’élevage de ses Grands Crus qu’à celui de ses vins de Chablis, et plus d’un serait surpris lors d’une dégustation “à l’aveugle” d’une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, plus ample, bien persistant et très typé, avec des arômes très élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain dégage un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui, gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits. La qualité des millésimes 2013 : un vrai millésime de vigneron ! Il y aura des inégalités en fonction des parcelles, il y a de très beaux lots, d’autres un ton en-dessous, mais, globalement, cela va être vraiment bon. Les 2013 seront très agréables dans leur jeunesse, des vins plus souples, qui me font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années en bouteilles ou être carafé. Cru Beauroy 2013 est très réussi et plaît beaucoup, d’habitude, c’est un vin un peu austère mais en 2013 la minéralité ressort. Ce seront des vins à boire un peu dans leur jeunesse, heureusement, nous travaillons par gravité cela nous a permis de conserver tout le fruité et la fraîcheur au vin, c’est ce qui fait la différence. 2012 : belle typicité Chablis, beaucoup de minéralité, il est un peu moins rond que le 2011. C’est un vin un peu plus vif, très intéressant, avec une bonne aptitude à la garde. 2011 : des vins sont très gourmands, agréables à déguster dans leur jeunesse et qui ont suffisamment de matière pour durer dans le temps. 2010 : il a une pointe d’acidité supplémentaire. Ce sera une des caractéristiques du millésime. Nez intense, très minéral, très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse, fin et ample. 2009 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, aux arômes dominés par les fruits frais et le pain grillé, de bouche intense, racé, harmonieux. 2008 : très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité. Les vins sont minéraux, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. 2007 : grand millésime, très typé Chablis, beaucoup de fraîcheur au nez comme en bouche, avec des nuances fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées persistantes, des vins d’excellente évolution. 2006 : les arômes de fruits mûrs, de coing notamment, sont caractéristiques. Des vins avec du gras, très agréables dans leur jeunesse mais de belle garde. 2005 : des arômes de fruits mûrs mais avec du gras et de la minéralité, les vins, très puissants, présentent un très bel équilibre avec une acidité normale. 2004 : l’année classique Chablis avec un parfait équilibre et une grande minéralité. Des vins très élégants et complexes, très typés Chablis.
LA QUALITÉ DES MILLÉSIMES 2010 : nez intense, très minéral, très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse, fin et ample. 2009 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, aux arômes dominés par les fruits frais et le pain grillé, de bouche intense, racé, harmonieux. 2008 : très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité. Les vins sont minéraux, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. 2007 : grand millésime, très typé Chablis, beaucoup de fraîcheur au nez comme en bouche, avec des nuances fruitées persistantes, des vins d’excellente évolution. 2006 : les arômes de fruits mûrs, de coing notamment, sont caractéristiques. Des vins avec du gras, très agréables dans leur jeunesse mais de belle garde. 2005 : des arômes de fruits mûrs mais avec du gras et de la minéralité, les vins, très puissants, présentent un très bel équilibre avec une acidité normale. 2004 : l’année classique Chablis avec un parfait équilibre et une grande minéralité. Des vins très élégants et complexes, très typés Chablis.

   

L’INCONTOURNABLE DOMAINE GÉRARD TREMBLAY

Gérard, Hélène et Vincent Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 40 98
Télécopie : 03 86 42 40 41
Email : gerardtremblay@vinsdusiecle.com

Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay




> Le palmares des vins


CLASSEMENT MEDOC
e_medoc.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD
GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
CLERC-MILON
PICHON-COMTESSE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LAFITE)
(MARGAUX)
BATAILLEY
LÉOVILLE-BARTON
LASCOMBES
CLAUZET
HAUT-MARBUZET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LYNCH-BAGES*)
MALESCOT-SAINT-EXUPERY*
(PONTET-CANET*)
BEAU SITE
(CALON-SÉGUR*)
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
TRONQUOY-LALANDE
(GRAND-PUY DUCASSE)
ESTEAU
FONTESTEAU*
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LA PEYRE
AGASSAC
CAMBON LA PELOUSE*
DAVID*
RAUX
TEMPLE DE TOURTEYRON
BROUSTERAS
COUDOT
HENNEBELLE
LESTAGE-DARQUIER*
LOIRAC
LES MOINES*
MOULIN ROUGE
BOIS CARRÉ*
(FOURCAS-HOSTEN*)
GRAVES DE LOIRAC
CROIX
LAGNEAUX*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BEYCHEVELLE*
(BRANE-CANTENAC*)
LAFON-ROCHET*
(TALBOT*)
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
MAUCAILLOU
BRIDANE
MAYNE LALANDE*
VILLEGEORGE
HOURBANON
LAMARQUE
PLANTIER ROSE*
PATACHE D'AUX
PETIT BOCQ
SAINT-AHON
TOUR-DU-ROC
DEVISE D'ARDILLEY*
LUSSAN
VITICULTEUR FORT MEDOC*
LE BOURDIEU*
DOYAC*
PANIGON*
POMYS*
REYNATS
SOULEY-SAINTE-CROIX
CARONNE-SAINTE-GEMME
ESCOT*
SENILHAC*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
LES MARCEAUX*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHANTEMERLE*
DOMEYNE
LAMOTHE-CISSAC
TOUR SIEUJAN
TOUR MARCILLANET
SIORAC
LABADIE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CROIX du TRALE*
DONISSAN*
FAUGEROUX
LARRIVAUX
LE TEMPLE*
SIGOGNAC
SÉRILHAN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


 A l'honneur

 Les classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la CHAISE


Dans la famille Davault, on est vigneron de père en fils depuis six générations. En 1899, Alexis Davault achetait une partie du vignoble du Prieuré de la Chaise dont l'origine remonte au Xe siècle. Son fils Eugène agrandit à son tour le vignoble et sera suivi par Maurice qui, en 1948, acquiert un autre lot de vignes du Prieuré de la Chaise. De 1986 à 2004, le vignoble du Domaine de la Chaise est géré par Jean-Pierre et son fils Christophe. En 2004, c'est au tour de Christophe de poursuivre la tradition, Jean-Pierre étant à la retraite. Depuis 1980, 45 ha de vignes ont été achetés ou replantés, ce qui porte la superficie du Domaine à 57 ha de vignes situées sur des coteaux dont les sols reposent sur tuffeau du Turonien moyen ou sur argiles à silex. De nombreux investissements ont été réalisés à la cave depuis une quinzaine d'années, dans le souci de l'amélioration constante de la qualité (thermorégulation, cuverie, pressoirs pneumatiques). Remarquable Touraine Les Clos rouge 2011, marqué par son cépage Côt, solide et dense, aux nuances de fruits noirs macérés, un vin puissant, de très bonne garde. Le Touraine Sauvignon 2013 est un vin très représentatif des meilleures réussites de son appellation, ample, franc, frais, typé, séduisant, aux notes de noix fraîche, de bouche vive. Excellent Touraine Tradition, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez de cassis et d’épices, qui allie puissance et souplesse, un vin gourmand comme le Touraine rosé, vinifié comme un blanc (pressurage), de teinte orangée, qui sent la rose et les fruits jaunes.

Christophe Davault
37, rue de la Liberté
41400 Saint-Georges-sur-Cher
Téléphone :02 54 71 53 08
Télécopie :02 54 71 53 08
Email : domainedelachaise@orange.fr
Site personnel : www.domaine-de-la-chaise-41.com

Château VIEUX TOURON


Liliane Gagnard, œnologue de l’université de Bordeaux, s’installe sur la propriété familiale en 1982. Elle exploite 10 ha de vignes plantées sur sol argilo-calcaire avec silice pour les parcelles de la côte, et se passionne pour la vinification. Beau Monbazillac 2011, élevé en barriques, très équilibré, typé, avec ces saveurs de coing et de pain brioché, suave comme il se doit, solide et gras, tout en bouche, de garde. Le Bergerac rouge (50% Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), est un vin coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme aux papilles, d'une jolie finale persistante. Séduisant Bergerac rosé, régulièrement réussi comme le Bergerac blanc sec (Sémillon, Muscadelle et Sauvignon), de robe jaune citron, qui dégage des connotations d’agrumes et de noisette, que l’on retrouve au palais. Chambres d’hôtes sur place.

Liliane Gagnard

24240 Monbazillac
Téléphone :05 53 58 21 16
Télécopie :05 53 61 21 17
Email : lg@vieuxtouron.com
Site personnel : www.vieuxtouron.com

Château de VIELLA


Depuis 1952, la famille en est propriétaire. Actuellement, c’est Alain, représentant de la troisième génération de vignerons, qui exploite les 25 ha de vignes classées. Le Château surplombe le vignoble. Cette imposante bâtisse XVIIIe, abandonnée depuis plus d’un siècle à l’état de ruine, vient d’être reconstruite et abrite maintenant dans ses caves voûtées un superbe chai à barriques. Les salles du premier étage, sont destinées à l’organisation de réceptions autour du vin. Voilà un beau Madiran cuvée Prestige 2011, pur Tannat, issu d’un sol d’argile à galets et de vignes de 25 ans en moyenne), élevé en fûts neufs 2 mois, aux reflets pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, complexe comme nous les aimons, aux tanins bien fondus mais présents, charnu en bouche. Le 2010 est très riche, où se mêlent la truffe, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins denses et savoureux, un vin d’une belle harmonie, de couleur profonde, de très belle garde.  Le Pacherenc-du-Vic-Bilh 2011, pur Petit Manseng, sol argilo graveleux, vendanges manuelles à la mi-novembre de raisins surmûris et très concentrés. La vendange est égrappée en totalité et pressée avec beaucoup de douceur pour éviter l’oxydation. La fermentation se déroule pendant 3 à 4 semaines en barriques de chêne. Les barriques sont bâtonnées deux fois par semaine afin de tenir les lies fines en suspension... Cela donne ce vin aux notes délicates de rose et de miel, un vin ferme et parfumé, frais et onctueux à la fois, aux connotations florales, de bouche profonde. Un circuit pédestre ludique à travers les vignes et le jardin d’Aure sont à découvrir à Viella.

Sarl Alain Bortolussi
Route de Maumusson
32400 Viella
Téléphone :05 62 69 75 81
Télécopie :05 62 69 79 18
Email : contact@chateauviella.fr
Site personnel : www.chateauviella.com

CHAMPAGNE LAURENT-GABRIEL


En 1982, Daniel Laurent reprend l'exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu'une infime partie de sa récolte en champagne qu'il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange en raisins. Dès l'automne 1982, il décide de produire son propre Champagne, avec l'aide de son épouse, et déposent leur marque actuelle "Champagne Laurent-Gabriel". Depuis 2001, Marie-Marjorie, leur fille les a rejoints. L'exploitation est très modeste, 2, 5 ha de vignes qui produisent environ 18000 bouteilles de Champagne par an. Les vignes sont situées sur deux terroirs 90% à Avenay Val d'Or classé 1er Cru et Avize classé Grand Cru. Remarquable Champagne cuvée Prestige Millésime 2000 (80% Pinot noir, 20% Chardonnay), issu d’une vinification sans fermentation malolactique et sans passage au froid, élevage environ 6 mois en fûts de chêne, où toute la complexité du Pinot noir, s’exprime, un Champagne généreux et élégant, de mousse persistante, très fruité, une cuvée d’une jolie intensité aromatique (brioche, pêche), ample au nez comme en bouche. Le Champagne brut Carte d’Or (75% Pinot noir, 15% Chardonnay, 5% Pinot meunier, provenant des années 2006 et 2007 et années de réserve), est tout en arômes, avec ce nez de petits fruits frais, de tilleul et d’amande, un beau Champagne suave, de mousse fine, mêlant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle finale. La cuvée Grande Réserve brut (75% Pinot noir, 15% Chardonnay, 10% Pinot meunier, année 2005 avec des vins de réserve, sans fermentation malolactique, sans passage au froid, et un passage de 4 à 6 mois en fûts de chêne), classique et bien équilibrée, de bouche fruitée, un Champagne très harmonieux, généreux et charmeur, puissant au palais.

EARL Laurent-Gabriel
2, rue des Remparts
51160 Avenay - Val d'Or
Téléphone :03 26 52 32 69
Télécopie :03 26 59 92 08
Email : champagnelaurent-gabriel@vinsdusiecle.com
Site : champagnelaurent-gabriel
Site personnel : www.laurent-gabriel.com


> Nos dégustations de la semaine

Ets Jean-Pierre MOUEIX


Christian Moueix, le frère de Jean-François Moueix (voir Petrus) est le propriétaire des autres joyaux de la famille, le plus important producteur de Pomerol et l’un des négociants les plus puissants et respectés de la place, ce qui n’est pas rien.
Au sein d’un florilège de belles bouteilles, j’ai toujours un faible pour ce formidable Saint-Émilion 1er GCC Château Belair (12,5 ha, 80% Merlot, 20% Cabernet franc; 40% en côtes argilo-calcaires, 60% en plateau calcaire à astéries). Le 2009 est un grand vin rare, d’une très grande complexité au nez comme en bouche, avec des nuances de violette, de prune, de fraise et de musc, gras, envoûtant, un véritable gouffre d’arômes, de grande évolution.
Le 2007, marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe. Le 2006, à la fois charnu et distingué, aux notes persistantes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de réglisse, est un vin qui allie concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche, de garde. Le 2005 est un très grand vin, de couleur rouge sombre, aux arômes de cerise et de musc, avec une note réglissée et épicée, à la finale persistante, charpenté et équilibré, dense, très distingué, très fin mais puissant, de lente évolution. Redégustés cette année, le 2001 est particulièrement distingué, fin, typé, de couleur profonde, au nez de mûre et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins veloutés, un vin ample et structuré, d’une bien belle persistance.
À ses côtés, cet autre Saint-Émilion 1er GCC Château Magdelaine. Superficie : 11 ha (90% Merlot, 10% Cabernet franc, 2/3 sont situés sur le plateau calcaire à astéries, et 1/3 sur les molasses). C’est un site viticole très ancien (environ 2 000 ans), exposé au sud, sur la commune de Saint-Émilion. Superbe 2007, avec ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, mêlant puissance et finesse, un vin corsé, très parfumé, épicé comme il se doit, très charnu.

54, quai du Priourat
33500 Libourne
Tél. : 05 57 51 78 96
Fax : 05 57 51 79 79
Email : info@jpmoueix.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de L'R


Après 2 ans passés en Espagne (Dominio de Atauta, Ribera del Duero), Frédéric Sigonneau, revient en Touraine en 2004 et fonde trois ans plus tard son domaine sur les vestiges du domaine familial à Cravant les Coteaux. Son vignoble compte à ce jour 5 ha, et la culture se fait le plus naturellement possible : travail du sol, pas d'herbicides ni d'insecticides, vendanges manuelles en caisses, encuvage par gravité dans des cuves en ciment brut, remontage et soutirage. Les vins sont certifiés Bio.
J'ai apprécié son Chinon cuvée Les Folies du Noyer Vert 2011, complexe, coloré, intense et charmeur, bien typé, riche en couleur, corsé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante, une réussite certaine (13,50€). Le Chinon Les Cinq Eléments 2011, puissant mais à dominante de rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. Goûtez le Chinon cuvée Le Canal des Grands Pièces 2012, aux notes fruitées (cassis) et épicées, dense, coloré, un vin souple et ferme à la fois, très réussi. Aucune hésitation, naturellement.
Frédéric Sigonneau
14, coteau de Sonnay
37500 Cravant-les-Coteaux
Tél. : 02 47 98 03 57 et 06 85 10 01 02
Email : tontonred@free.fr
www.domainedelr.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine BARON de L'ECLUSE


Ici, les vignes ont deux types de sous-sol : des schistes de l'ère primaire pour 4 ha, orientés à l'est et au sud, qui donne la structure charpentée du vin; et une arène granitique pour 1 ha environ, orientée sud-ouest, qui apporte fraîcheur et fruité. L'âge moyen est de 60 ans, limitant naturellement le rendement et donnant des vins concentrés.
“En raison des fortes pentes, précise-t-on, nous travaillons manuellement, et adaptons la protection du vignoble à partir de l'observation des insectes présents dans l'écosystème viticole. Ce travail rigoureux permet l'obtention d'un raisin de qualité digne de l'élaboration d'un Côte de Brouilly. Vinification : Selon le millésime, un égrappage peut être pratiqué avec des fermentations de longue durée, de 10 à 15 jours. Voici une démonstration de ce type de Vinification: Une macération carbonique conserve le fruit et les arômes, tout en gardant la puissance du terroir. La maîtrise des températures donne des vins à forte personnalité avec un côté épicé. Les vins passent l’hiver au froid, en cuves, afin de se clarifier et de se stabiliser. La mise en bouteilles se fait au domaine, au printemps, avant le réchauffement des températures pour garder le maximum d’arômes.”
On l’aura compris, j’ai été séduit par ce Côte de Brouilly 2011, coloré et parfumé (groseille, cannelle), aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices, de couleur grenat, médaille d’Or Concours Général Agricole de Paris 2013. 

J’ai d’ailleurs reçu plusieurs millésimes qui attestent de la spécificité de ce joli vin : le 2012, avec ces notes de mûre, est un vin aux tanins souples, tout en fruits, mêle rondeur et structure en bouche. Le 2005, savoureux, chaleureux comme on les aime, d’une grande richesse aromatique (griotte, mûre), de robe intense. Le 2001, de robe brillante, aux tanins bien équilibrés et harmonieux, aux senteurs de fraise des bois et de mûre, à savourer sur un coq au vin. Le 1998, à maturité, de bouche corsée, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, développe des tanins étoffés, un bien joli vin, surprenant par son évolution, que l’on peut ouvrir sur des grochettes de magret de canard, sauce satay, par exemple.
Goûtez également cet autre Côte de Brouilly Vieilles vignes 2010, de couleur profonde, tout en nuances, aux tanins fondus mais très équilibrés, où dominent la fraise des bois mûre et l’humus. Gîtes sur place.

Jacques, Chantal et Jean-François Pegaz
Montée de l'Ecluse
69460 Odenas
Tél. : 06 40 57 19 94
Email : baron.delecluse2@orange.fr
www.barondelecluse.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château DARIUS


Château FONTESTEAU


Château PAILLAS


Clos BELLEFOND


Domaine Les CASCADES


Château PASCAUD


Henry NATTER


Frédéric ESMONIN


Château LUCHEY-HALDE


Guy CADEL


Château Le BOURDIEU


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château des PEYREGRANDES


BEAUMONT des CRAYÈRES


Domaine de VIAUD


DRAPPIER


Clos JEAN



CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU DAVID


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU TOULOUZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales