Web Vins

Edition du 06/10/2015
 

CHABLIS GUY ROBIN

Rare

Domaine Guy ROBIN

Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin.


"Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Pour le 2014, nous sommes bien contents, la récolte est meilleure que nous pensions. Le marché reste difficile, mais nous sommes très confiants des qualités de nos Chablis. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2006 : notes de terroir prononcées oscillant entre le silex, l’allumette et la truffe. Bonne sensation de fraîcheur, de boisé épicé, un vrai chablis de terroir. Valmur 2008 : nez fin et délicat, iodé, notes de rose fraîche, d’épices. Bouche vivace et rafraîchissante. Vin d’une grande plénitude, impression de sucer un caillou, vin très pur, exceptionnel à découvrir maintenant. Clos 2007 : notes de terroir, d’épices, de poivre et de pierre à fusil. Bouche dynamique, hyper salivante. Boisé bien marié, un vin très puissant, de connaisseur… Clos 2009 : pureté minérale très chablisienne avec un boisé fin, vin rare, d’exception. Vaudésir 2007 : robe dorée, nez ouvert bien mûr, notes chaudes de crumbles mais aussi notes plus fraîches florales, mentholées. Vaudésir 2009 : beau nez aux notes boisé_definition.html"class="lexique" target="_blank">boisées fines, d’une grande fraîcheur minérale complétée par une touche épicée poivrée. Impression générale de puissance, de maturité, de fraîcheur. Finale solaire. Blanchot 2011 : très belle robe or vert, nez riche aux notes de citron, d’orange confite et de sous-bois. Bouche riche, homogène, très grand fruité. Grand vin complet d’une belle fraîcheur. Les Premiers Crus Vaillons 2007 : très belle robe dorée avec de beaux reflets verts typiques des grandes années de Chablis. Belle complexité, notes maritimes, florales, sensation de maturité. Acidité présente mais fondue. Millésime de grande concentration et d’un potentiel de garde rare. Vaillons 2013 : très belle robe dorée, nez de fleur d’orange, brioche, confiture de pêche, acacia. Quelques notes de boisé. Bouche très gourmande tout en fruité soutenue par une belle fraîcheur. Un vin qui plaît beaucoup, au profil aromatique qui fait penser au 1983. Montmains 2012 : nez boisé fin, notes de vanille et de raisins secs. En arrière plan, notes marneuses argile bleue bien présentes, ensemble solaire. Montée de Tonnerre 2013 : robe dorée bien prononcée comme beaucoup de 2013. Nez d’une rare intensité encore dominé par un boisé sucré gourmand : marron glacé, brioche, figue, raisins confits, pain grillé, abricot sec. Notes fraîches et bouche salivante, un vin qui surprend par son originalité. Déjà hyper gourmand, ce sera une bombe dans quelques années. Le Chablis Chablis 2012 : plus épicé que fruité, notes de poivre blanc, de fleur d’aubépine. Bouche vive ronde, très saline. Vin pur qui demande encore à s’ouvrir, tout en finesse. Petit Chablis 2012 : nez ouvert sur un fruité mûr, notes de pomme, poire, brioche. Touche minérale pierre à fusil, belle fraîcheur. Bouche vive et ronde avec une finale saline, légèrement citronnée, notes de pain brioché.

   

CHABLIS GUY ROBIN

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63
Télécopie : 03 86 42 49 57
Email : contact@domaineguyrobin.com





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
HAUT-PIQUAT
LA JORINE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
GRANDE-BARDE
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(La CLAYMORE*)
(LA PERRIÈRE)
(VIEUX-BUSQUET)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château PRADEAUX


Le château Pradeaux est entré dans la famille Portalis en 1752, et compte à ce jour 25 ha dont 20 plantés en vigne. Depuis 1983, c’est Cyrille Portalis qui a pris la relève de sa Tante Arlette, et qui assure la vinification et la culture. Superbe Bandol rouge 2010, Mourvèdre majoritaire avec 10% de Grenache et issus de vignes de 35 ans en moyenne, vendanges manuelles, rendements de 20 hl/ha, vinification traditionnelle et vieillissement en foudre de chêne durant 44 mois pour un assouplissement néces- saire des tanins du Mourvèdre et de sa rafle... Un grand vin au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, de bouche intense et dominé par le pruneau confit et le cuir, très équilibré, tout en persistance, très racé, de garde, naturellement. Le Bandol rouge Le Lys 2011, élevé en foudres de chêne 50 mois (il n’y a pas d’utilisation de bois neuf ni de barriques afin de garder les caractéristiques du millésime), est de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus, d’excellente évolution. Séduisant Bandol rosé 2013, un vin de très belle teinte, corsé et rond à la fois, épicé, de bouche complexe et fine, avec des nuances de fruits et de fleurs, tout en délicatesse en finale.

Les Héritiers du Comte Portalis
676, chemin des Pradeaux
83270 Saint-Cyr-sur-Mer
Téléphone :04 94 32 10 21
Télécopie :04 94 32 16 02
Email : chateau-pradeaux@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-pradeaux.com

Gérard METZ


Un domaine de 12 ha. “Le Domaine étend ses 12 ha de vignes sur les coteaux du contrefort vosgien, précise-t-on, notre vignoble doit sa réputation à la diversité des sols et des terroirs où se situent nos vignes. Nous sommes encore en lutte raisonnée, mais commençons à nous tourner vers la culture biologique. Abrité des vents d’ouest et des pluies, notre Grand Cru Muenchberg épouse les courbes d’un croissant pour mieux accueillir et retenir le soleil. Installé de part et d’autre d’un vallon orienté au sud, il bénéficie d’un microclimat unique. Le sol et le sous-sol sont formés de sédiments vieux de quelque 250 millions d’années. Son terrain caillouteux et sableux en fait un sol pauvre mais où le drainage est excellent et le réchauffement rapide. Le cépage de prédilection du Muenchberg est le Riesling qui, à maturité tardive atteint une rare plénitude dans ce terroir au climat privilégié. Adhérent depuis 10 ans à l’association Tyflo, nous militons pour une viticulture respectueuse de l’environnement et nous conduisons notre vignoble en production intégrée selon un cahier des charges strict.” Vous aimerez ce Gewurztraminer Vieilles Vignes 2012, plein de charme, avec des nuances d’amande, un vin qui allie puissance et finesse, tout en bouche comme le Riesling Vieilles Vignes 2012, riche et fin, avec ces notes très persistantes de citron et de lis. Le Riesling Vendanges Tardives 2007 est tout en onctuosité, moelleux, aux senteurs d’abricot et de pain grillé, avec, en bouche, ces nuances discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, de très belle évolution. Le Crémant Gérard Metz est de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de robe dorée, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur. Remarquable Gewurztraminer cuvée Sarah Sélection de Grains Nobles 2007, très gras, aux nuances fondues de fruits confits, de grande évolution.

Éric Casimir
40, route du Vin
67140 Itterswiller
Téléphone :03 88 57 80 25
Télécopie :03 88 57 81 42
Email : eric@vinsgerardmetz.net
Site personnel : www.vinsgerardmetz.net

Château PENIN


Un domaine de 40 ha de vignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus. C'est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sables rouges et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, dont l’épaisseur varie de 5 à 8 m, un territoire pauvre propice à la vigne. Très beau Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2012, issu de vignes de Merlot, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, riche et savoureux en bouche, parfumé et typé. Le Bordeaux Natur rouge 2012, un vin vinifié et conservé sans ajout de soufre, est une nouvelle fois très fruité et très agréable, à prévoir sur des magrets à la braise. Le Bordeaux Supérieur Grande Sélection est un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau. Joli Bordeaux blanc Château Penin 2012, de robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits jaunes et les fruits secs.  Goûtez le Saint-Émilion Grand Cru Château La Fleur Penin 2011, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, vignes âgées de 35 à 70 ans, petite propriété de 2,5 ha achetée en 2011, typé, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices.

Patrick Carteyron
39, impasse de Couponne
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Télécopie :05 57 24 41 99
Email : vignoblescarteyron@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaupenin.com

CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s’applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s’effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malo-lactique, toujours effectuée jusqu’à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l’avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. Le Champagne Extra brut Les Grands Nots millésimé 2003, issu d’un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier à parts égales, une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, est ample et parfumé, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, de robe jaune or. Excellent brut rosé de Saignée, contrairement au rosé classique d’assemblage, cette cuvée résulte d’une subtile et brève macération des raisins rouges, élaborée exclusivement à partir de Pinot meunier et de la seule vendange 2006, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot noir, est dense, alliant finesse et structure, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices.

Cyril Jeaunaux
1, rue de Bannay
51270 Talus-Saint-Prix
Téléphone :03 26 52 80 73
Télécopie :03 26 51 63 78
Email : champagne-jr@vinsdusiecle.com
Site : champagne-jr
Site personnel : www.champagne-jr.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine ROBLIN Matthias et Émile


Ce vignoble compte une quarantaine de parcelles situées sur des coteaux escarpés. Pratique d’une viticulture raisonnée pour respecter au maximum la nature de chaque terroir.
Voilà un autre beau Sancerre rouge Origine 2012, tris de la vendange et pressurage pneumatique, débourbage statique puis fermentation en cuves inox pendant 3 semaines avec contrôle des températures, élevage sur lies fines 5 à 6 mois avec brassages réguliers...  le tout donnant un vin d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de griotte cuite, de belle structure en bouche. Le Sancerre blanc Origine 2012 est un vin d’une robe aux reflets or pâle, finement épicé, subtil et suave en bouche, où s’entremêlent les fruits et le genêt, tout en persistance. Tout aussi réussi, le Sancerre blanc L’Enclos de Maimbray 2012, une cuvée produite à partir de la moitié des vignes du Château de Maimbray (domaine du père et de l’oncle) repris par Matthias et Émile depuis le millésime 2010, un vin séduisant, au nez comme en bouche, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, est marqué par des notes de fleurs blanches et de grillé. Leur autre Sancerre blanc Ammonites 2012, raisins issus de vignes d’une trentaine d’années sur sol argilo-calcaire du Jurassique supérieur, les ammonites représentées sur l’étiquette sont des nautiles fossilisés que l’on trouve dans ce type de sol, possède une spécificité propre, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant, un vin fruité, bien équilibré, d’une jolie finale suave. Joli Sancerre rosé Origine 2013, ample et fruité en bouche, un vin structuré et soyeux.

Château Les MARCEAUX


“Installés depuis 1996, précisent ces propriétaires, nous avons réalisé nos premières vendanges en chai particulier avec le millésime 2001. Vignoble de 8,5 ha sur sols argilo-calcaire et graveleux, pour des vignes de 16 ans en moyenne. Méthodes culturales selon les principes de la lutte raisonnée.”
Savoureux Médoc 2011, bien élevé en fûts, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, de bouche savoureuse, est très abordable. Le 2010, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, est un vin qui fleure les épices (cannelle, réglisse) et les fruits rouges frais, de bouche dense. Beau 2009, charpenté, élégant, aux tanins denses, avec des senteurs de mûre et de musc, de garde (10 € environ).

Florence et Jean-Paul Aloird
38, Chemin des Carrières
33340 Lesparre-Médoc
Tél. : 05 56 41 27 90
Fax : 05 56 41 27 90
Email : contact@chateau-lesmarceaux.com
chateau-lesmarceaux.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château La VARIÈRE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés.
“Pour moi, me dit Jacques Beaujeau, le terroir est un ensemble de différents paramètres : la géologie (calcaire, schistes, graves...), la pédologie (croupe, coteaux, axe d’ensoleillement.. ) et le paysage (bois, bosquet...). Ces facteurs vont déterminer si la vigne se plaît et donne ce qu’elle a de meilleur. Mon travail de vigneron est d’être à l’écoute de la vigne et d’assurer son parfait équilibre afin qu’elle produise les meilleurs raisins. Mes vignes sont enherbées, cela permet la prolifération des vers de terre qui participent à l’équilibre écologique et les traitements sont limités au strict minimum.
Je suis très attaché au fait de planter le cépage adéquat au terroir. Par exemple, aux Melleresses, en Bonnezeaux, les vignes sont plantées à flanc de coteaux plein sud, les raisins de nos liquoreux sont couverts des brouillards du matin, avant d’être réchauffés par le soleil de midi. La pourriture noble se nourrit, comme il fait chaud l’après-midi, de l’humidité du matin et déshydrate ainsi le raisin, lui donnant une concentration en sucre importante. Nous avons la chance au Château La Varière d’avoir de superbes terroirs (Les Melleresses, les Guerches, la Division, Le Savetier...).
Pour les Vins rouges, à Brissac, nous avons sur la propriété d’excellents terroirs à Cabernet franc avec de superbes argilo-calcaires. Nous sommes, en Anjou, la seule appellation à avoir des calcaires (environ 1/3) où est planté le Cabernet franc. Pour le reste, les terroirs sont composés de schistes, d’argiles et de graves où s’épanouit parfaitement le Cabernet-Sauvignon."
Exceptionnel Bonnezeaux Château La Varière 2013, dense et velouté à souhait, d’une grande palette aromatique, de bouche onctueuse et persistante, bien gras, avec ces nuances de fleurs et de coing, sublime sur un Bleu d'Auvergne ou un foie gras à la confiture de figue, de belle évolution comme ce Quarts de Chaume Grand Cru Les Guerches 2013, racé, aux arômes de fleurs blanches et de miel, avec cette bouche onctueuse à la finale vive et dense.
L'Anjou-Village-Brissac La Chevalerie rouge 2013, médaille d’Or Vignerons Indépendants, Cabernet-Sauvignon, ni collé, ni filtré, avec des connotations complexes de mûre et de poivre, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde. Superbe 2011, médaille d’Or Vignerons Indépendants, où dominent les fruits rouges et la violette, même finesse et structure, des tanins fermes et soyeux à la fois, ample au palais, un vin d’excellente évolution.
Le Bonnezeaux Les Roches 2013, un vin très parfumé (rose, musc, amande grillée...), est frais et onctueux à la fois, gras, délicat, très équilibré, de bouche pleine, parfait sur une mousse au chocolat ou un feuillantine caramélisée aux poires.
On poursuit avec cet Anjou-Village-Brissac Vieilles vignes 2013, médaille d’Or Vignerons Indépendants 2015, marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et veloutée, d’une belle matière, un vin qui commence à se déguster particulièrement bien.
Le Coteaux-du-Layon le Savetier Château La Varière 2014 est un vin qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits mûrs, puis des notes minérales, qui associe une élégance certaine à un velouté en bouche très séduisant, d'une très jolie finale comme le Coteaux-de-l'Aubance Clos La Division 2014, médaille d’argent Vignerons Indépendants 2015, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin parfumé avec des nuances de rose, de pain brioché et de pomme cuite.
Goûtez encore l’Anjou blanc Clos La Division 2014, médaille d’Argent Vignerons Indépendants 2015, au séduisant nez qui développe des nuances d’agrumes et de fleurs blanches, avec beaucoup d’élégance et l’Anjou rouge 2014, avec des arômes de groseille et d’épices, d’une belle persistance.
Jacques Beaujeau

> Les précédentes éditions

Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château HENNEBELLE


Domaine de La VIEILLE


Château HOURTIN-DUCASSE


Château SAINT AHON


Domaine DOZON


Château HAUT-CALENS


BOIZEL


Les Clos MAURICE


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine GROS Frère et Soeur


Château TROTTE VIEILLE


Château BASTOR LAMONTAGNE


Domaine du CHAILLOT


Château GAUTOUL


THÉVENET-DELOUVIN


Château LAGRANGE Les TOURS


Clos RENÉ


Château de VALOIS


Domaine de ROUDENE


Château VIEUX TOURON


Domaine de L'AMAUVE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château du GRAND-CAUMONT


Château PIERRAIL



H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE PIERRE GELIN


EARL GUY MALBETE


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales