Web Vins

Edition du 05/09/2017
 

CHAMPAGNE LOMBARD

Prestige

LOMBARD et Cie

Cette Maison de Champagne familiale, située au cœur d’Épernay, est particulièrement attachée à une politique qualitative exemplaire, notamment à travers une sélection rigoureuse de Grands et Premiers Crus, sous l’impulsion de Thierry Lombard, petit-fils du fondateur.


Pour le Grand Cru 2004, l’assemblage est différent, c’est un Grand Cru Blanc de blancs où l’on retrouve la belle évolution du Chardonnay de la Côte des Blancs. La belle subtilité d’arômes s’associe à une matière ample, un très beau vin. Cuvée Tanagra : nouvelle présentation avec une bouteille au col plus élancé et une jolie couleur d’étiquette. C’est une cuvée qui connaît un franc succès, élaborée à partir de 2/3 Chardonnay et 1/3 Pinot noir avec une partie des vins de réserve élevés en fûts (demi-muids) pour apporter une légère touche d’oxydation ménagée. Pour conserver la fraîcheur, nous effectuons des fermentations malolactiques partielles, le résultat est formidable et vraiment très apprécié des connaisseurs. Pour le Rosé de Saignée nous avons isolé une parcelle qui s’appelle “les Marquises”, cette parcelle sera isolée tous les ans et entrera dans l’assemblage de Champagne Tanagra (70% de grand blancs GC et de la parcelle les Marquises). Nous poursuivons notre démarche sur le parcellaire. Pour le Tanagra, nous avons séparé des parcelles à Verzenay, “Les Corettes”, entre autres, tandis qu’à Avize, nous avons isolé une parcelle “Chemin de Flavigny”. Nous recherchons dans les Grands Crus une parcelle avec sa propre identité dans un terroir bien déterminé et nommé. Cette démarche qui tend vers la qualité permet de proposer des Champagnes excellents qui présentent surtout une typicité très intéressante. Nous avons, par exemple, vendangé à part une parcelle de Pinot meunier qui s’appelle “les Ribauds” à Villedommange, il y aura donc une bouteille “Les Ribauds” qui sortira dans quelques années (pas avant 2017). Il y a un intérêt pour les avancées originales qui permettent de se démarquer de l’ensemble. Ce que nous recherchons, quand nous élaborons nos Champagnes, c’est de mettre en valeur une typicité, un terroir, une originalité. Le parcellaire est une démarche récente en Champagne, cela fait trois ans que nous pratiquons cela. Nous avons identifié chaque parcelle de grands crus qui entre dans l’assemblage de Tanagra. Nous avons choisi trois villages que l’on juge complémentaire Chouilly, Mesnil-sur-Oger et Verzenay. Nous précisons à nos clients le nom des parcelles Grand Cru qui entrent dans l’assemblage, c’est un plus, une information que l’on offre à nos clients depuis trois ans maintenant. C’est une façon de rappeler que derrière l’appellation Champagne, il y a de grands terroirs, des parcelles, mais aussi des viticulteurs, des vinificateurs. Tanagra est volontairement issu de l’assemblage de Grands Crus sur ces trois communes. Le terroir de Mesnil-sur-Oger donne des Chardonnays assez puissants, celui de Chouilly, des Chardonnays fins et citronnés, et le terroir de Verzenay offre des Pinots noirs assez tendres. C’est ce qui donne à nos Champagnes cette grande complémentarité et cette belle complexité aromatique. Notre actualité 2016 est riche, car nous commençons une nouvelle gamme axée sur des Grands Crus avec des origines de villages, appuyée par un nouvel habillage très épuré. Des Grand Cru et Grand Cru Blancs de Blancs Grand Cru Village Chouilly, Verzenay en Blanc de Noirs et Le Mesnil-sur-Oger en Blanc. Donc trois Grands Crus qui viennent uniquement de parcelles des villages sélectionnés. La nouvelle gamme est due à un travail engagé depuis plusieurs années : il a fallu sélectionner les approvisionnements, les vinifier, une démarche entamée il y a 4 ou 5 ans. Nous avons fait tout ce travail de sélection et de vieillissement en bouteilles en amont et, maintenant, nous pouvons les sortir de la cave et les présenter à la dégustation. Nous avons une très belle gamme avec de grands crus de villages ce qui est tout à fait exceptionnel. Nous sommes des négociants mais avec une démarche très qualitative, nous sommes aussi très attachés au terroir et élaborons des Champagnes avec des parcelles uniquement du même village. Nous avons donc à la fois une gamme de Champagnes d’assemblages et une autre gamme de crus de villages.” On ne peut qu’exciter ses papilles avec cet exceptionnel Champagne cuvée Tanagra (en français, au XIXe siècle, un “Tanagra” symbolisait l’élégance, que l’on retrouve dans cette très belle bouteille), issu d’un assemblage de grands blancs (70%) et de Pinots noirs, élevé pas moins de 7 ans sur lattes, un Champagne parfumé, de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme reinette et les noisettes, d’une jolie finesse, mêle richesse aromatique et persistance en bouche, un vin ample, dense et distingué à la fois. “La gamme Tanagra a beaucoup de succès, poursuit Thierry Lombard, et nous continuons de l’améliorer dans le choix des parcelles pour son élaboration.” La cuvée Tanagra rosé, de couleur rose pâle, richement bouquetée, est une cuvée très fine, très persistante, alliant puissance et élégance, qui sent la framboise très mûre et dégage des nuances de fraise et de groseille au palais. Superbe Grand Cru Millésime 2008, de belle robe jaune, un vin riche et puissant, mêlant vivacité et rondeur, d’une belle finale, tout en fraîcheur, idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé. Dans la lignée, le Champagne Grand Cru Blanc de blancs, aux notes toastées, de bouche franche, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel au palais.  Le Champagne brut rosé Premier Cru, à la robe saumonée très pâle présente un nez délicat dans lequel on retrouve l’élégance et la fraîcheur du Chardonnay, avec une touche de cerise complexe et fondue apportée par les Pinots. Des notes de cassis explosent au palais. Parfait au cours d’un repas composé de viande blanche, ou un dessert, comme un gratin de fruits rouges. On poursuit avec ce Millésime 2004 Grand Cru Blancs de blancs, un Champagne rare, d’une belle longueur, fin, de mousse intense, aux connotations de fleurs et de pain grillé, avec cette touche délicatement grillée en finale, des nuances de fougère, de noix et de fruits frais, d'une grande finesse, un grand Champagne chaleureux. À la suite, ce Champagne brut Premier Cru, assemblage équilibré (50% de Chardonnay et 50% Pinot noir), avec ses notes de fruits (pêche, abricot et noix) et de pain d’épices, corsé et très fruité, est de mousse généreuse. Le brut Grand Cru, l’un des plus séduisants dégustés, tout en charme, dense et très fin à la fois, tout en subtilité avec des notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, allie élégance et persistance, tout en raffinement, d’une grande finesse d’arômes au nez comme en bouche. Il y a également ce brut Référence, provenant à parts égales de Pinots noir et meunier (40% chacun) avec 20% de Chardonnay, un Champagne avec des dominantes d’amande, de chèvrefeuille et de tilleul, où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale.

   

CHAMPAGNE LOMBARD

Thierry Lombard
1, rue des Cotelles - BP 118
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 59 57 40
Télécopie : 03 26 54 16 38
Email : info@champagne-lombard.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SUD-OUEST
e_sud-ouest.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BOVILA
CAMINADE
LA COUTALE
CROZE DE PYS
PAILLAS
GAUTOUL
LAVAUR
NOZIÈRES
MERCUES
MAISON NEUVE
EUGÉNIE
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
LAULERIE
GRAND-JAURE (P)
LA PLANTE
VIEUX TOURON (M)
SADILLAC (Bl)
LAROQUE
MOULIN-POUZY (M)
MAILLERIES
GAILLAC
BOURGUET
LABARTHE
COMBELLE
L'EMMEILLÉ
MADIRAN
JURANCON

NIGRI
SERGENT
BARRÉJAT
Cru LAMOUROUX (J)
PICHARD
PARADIS
VIELLA
ROUSSE (J)
AUTRES APPELLATIONS

JOY (IGP)
VIGNERONS BUZET (Bt)
HERREBOUC
POUYPARDIN (G)
SAINT-GUILHEM (F)
COUREGE-LONGUE (Buzet)
GUILLAMAN (IGP)
LEBECQ (IGP)
VILLA BYS (IGP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
ARMANDIERE
PASSELYS
PELVILLAIN
(FAMAEY)
(TRIGUEDINA)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
CLOS DU BREIL
PECANY
PERREAU (Montravel)
GAILLAC
GRAND CHENE
MAYRAGUES
(RHODES)
(LECUSSE )
VIGNALS
MADIRAN
JURANCON

CRAMPILH (J)
(CUQUERON)
LAFITTE-TESTON
(CAUHAPE)
COUSTARRET
LAPUYADE
AUTRES APPELLATIONS

GUTIZIA (Irouléguy)
PLAISANCE (F)*
HAILLE (IGP)
VIGNERONS BRULHOIS
VOIE BLANCHE (VP)
GENSAC
CAVE IROULÉGUY (I)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(TROTTELIGOTTE)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
(ROQUES-PEYRE*)
GAILLAC
MADIRAN
JURANCON
Prod. JURANÇON (J)
AUTRES APPELLATIONS

(CAVE FRONTON (F))

> Nos coups de cœur de la semaine

BAUMANN-ZIRGEL


“Nous exploitons maintenant quatre grands crus (Mandelberg, Schlossberg, Schoenenbourg et Sporen), nous dit Benjamin Zirgel, et toujours les 4 lieux-dits (Streng, Schwenkel, Stumpfgasse et Bouxberg). Notre plus vieille parcelle à 87 ans, et 2015 est notre première année en production Bio certifié Ecocert.” Très beau Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2012, au nez d’amande et de coing, un vin vif et ample, intense, charmeur avec des notes de fruits secs, très légèrement poivré comme il le faut. Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2013, issu d’un terroir de marnes de dolomites et de gypses, proviennent de vignes de plus de 85 ans, marqué par ce terroir spécifique, où dominent des connotations de fruits jaunes et de rose, un vin d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, vraiment charmeur. Excellent Pinot Gris Schwenkel 2014, séducteur, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, et le Pinot noir Bouxberg 2014, qui exhale des notes de fruits cuits et de fumé, aux tanins ronds. Le Gewurztraminer Grains Nobles 2014 est très distingué à la fois, au nez persistant à dominante de lis, de grillé et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), de grande évolution. Le Crémant d’Alsace rosé, tout en bouche, très fruité, très caractéristique avec ces connotations de fraise fraîche, de mousse riche et friande, est à ouvrir sur une truite saumonée. Gîtes sur place.

Jean-Jacques et Benjamin Zirgel
5, rue du Vignoble
68630 Mittelwihr
Téléphone :03 89 47 90 40
Télécopie :03 89 49 04 89
Email : baumann-zirgel@wanadoo.fr
Site personnel : www.baumann-zirgel.com

Domaine JOST


Quelque 18 ha de vignes cultivées de façon très raisonnée afin de respecter au mieux l'environnement. Ce vigneron indépendant ne ménage pas ses efforts pour assurer la pérennité de son terroir tout en modernisant son exploitation. Son exposition et l’amalgame argilo-calcaire du terroir permettant un épanouissement de chaque cépage. Les vins et crémants sont vinifiés au Domaine. Depuis 2014, le Domaine est en certification Agriculture Bio. Excellent Pinot gris Prestige 2014, bien typé, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, un vin comme nous les aimons, avec des arômes de fougère et de fruits frais. Le Riesling Céline 2013 développe des nuances de fruits secs persistantes, un beau vin de bouche nerveuse et dense à la fois. Très joli Rouge Sussenberg 2014, de couleur soutenue, au nez puissant (fraise des bois, humus...), un vin corsé, aux tanins mûrs, très séduisant. Le Gewurztraminer Sussenberg 2014 est de belle robe limpide, un vin qui développe en bouche des notes florales délicatement épicées, tendre et classique. Le Muscat 2014 est suave, sent bon les fruits frais, tout en harmonie, parfait sur une salade de foie gras. Le Crémant brut rosé est d’une très belle expression, développant élégance et vinosité, de mousse abondante, aux nuances de fraise et de groseille, tout en longueur.

Jean-Marc et Céline Jost
3, rue des Vignes
67310 SCHARRACHBERGHEIM
Téléphone : 03 88 50 66 64 et 06 08 25 12 13
Télécopie :09 70 63 41 13
Email : info@domainejost.com
Site personnel : www.domainejost.com

Domaine Alain GEOFFROY


Un domaine familial depuis 5 générations, de 45 ha. Alain Geoffroy perpétue un savoir-faire ancestral. Il a su s’entourer d’une équipe jeune et passionnée pour faire évoluer et pérenniser ce magnifique patrimoine familial: son épouse, Cathy Geoffroy (directeur général), sa fille, Nathalie (responsable commerciale France), le responsable de cave, Cyrille Mignotte, et le directeur export, Pascal Sailley. “Ce 2015 est un joli millésime, nous dit Nathalie Geoffroy, des vins très flatteurs, très gourmands, très plaisants à déguster car ils ont peu d’acidité, une très belle maturité, c’est un millésime facile à appréhender. Des arômes de fruits mûrs, c’est ce qui prime sur la minéralité, on est plus dans le registre des fruits mûrs à chair jaune, plutôt pêche que agrumes, bonne fraîcheur, un vin très flatteur, au potentiel de garde de 3 à 4 ans, un peu moins qu’une année où les vins sont plus nerveux, et 5 ans sans problème pour les Grands Crus. Le 2016 a été une année aux aléas climatiques, résultat une petite récolte (60%). Il y avait moins de raisins mais une belle concentration des matières, belle maturité. Les vins sont plus longs à se faire que d’habitude car les vendanges ont été plus tardives, nous avons obtenu de jolis jus avec de belles maturités et des degrés intéressants.” Superbe Chablis Premier Cru Beauroy 2015, légèrement épicé, de bouche puissante, sec et généreux à la fois, de robe dorée, alliant finesse et suavité, aux notes persistantes d’amande fraîche. “En 2015, les jus étaient très beaux, nous explique Alain Geoffroy, il n'y a pas eu de grêle d'où une parfaite concentration, des vins tendres avec peu d'acidité et en quantité traditionnelle, en bref, toutes les conditions étaient rassemblées pour l'optimal.” Le 2014, qui collectionne les récompenses, élevé en fûts de chêne (vignes de 30 à 45 ans, sol kimméridgien, vinification classique en cuves thermorégulées et élevage en cuves), un vin de jolie robe dorée, est de belle vinosité mais avec cette nervosité persistante. Le 2013 est intense au nez comme en bouche, charmeur avec ces notes de fruits secs et de coing, très agréable en finale. Le 2012 se goûte toujours très bien, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, un vin très réussi, où s’entremêlent les fruits et le lis en finale. Le 2011 est distingué, d'un grand classicisme, marqué par des notes de fruits mûrs et de fleurs blanches. Le Chablis Premier Cru Vau-Ligneau 2014, un vin minéral avec des notes d’amande, de fruits secs et de miel, associe nervosité et souplesse aux papilles. Beau Chablis Premier Cru Fourchaume 2013, très caractéristique de son terroir, qui dégage des notes minérales, aux accents de citron et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction. Il y a également le Chablis Vieilles Vignes, de bouche florale et subtile, aux arômes de noisette et d’amande grillée, charmeur, le Chablis Domaine le Verger 2015, au nez de lis, de rose et de musc, un vin tout en rondeur, et le Petit Chablis 2015, tout en fruité et nervosité. Visitez leur musée de la vigne et du tire-bouchon.

Nathalie Geoffroy
4, rue de l'Equerre
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 76
Télécopie :03 86 42 13 30
Email : info@chablis-geoffroy.com
Site personnel : www.chablis-geoffroy.com

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Remarquable Haut-Médoc 2010, de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution.

Riffaud Père et Fils
32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Télécopie :05 56 41 95 36
Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Earl POIRON-DABIN


Vignerons de père en fils depuis 1858. Le domaine est regroupé le long de la rivière Maine avant qu’elle ne se jette dans la rivière Sèvre. Les deux frères, Laurent et Jean-Michel, exploitent 70 ha de vignes avec une variété de 10 cépages qui surprennent par leur expression. Terra Vitis.
“Un grand sol à vigne doit avoir deux qualités essentielles : la faculté de bien se drainer et de pouvoir conserver une humidité même en période très sèche. Ce sont des sols chauds sans trop de fertilité. Nos vignes amènent des raisins sains et parfumés.
Deux Roches composent notre sous sol en parfaite symbiose : des schistes granitiques de grande valeur viticole permettent à la vigne de s’infiltrer dans les failles ; une pierre brune et tendre fissurée de haut en bas offre au vin qui en résulte leur côté structuré et minéral, c’est le paradis du Muscadet.
Une autre grande chance de notre domaine est de posséder également un terroir exceptionnel : le granit friable dit de Château-Thébaud, son nom scientifique Granodiorite à biotite et hornblende. C’est une roche jaune avec beaucoup de quartz. On y produit également de grands Muscadets très fruités. Sur ces sols, sont aussi plantés nos autres cépages.”
Vous allez aimer ce Muscadet Cru Château Thébaud 2009 (Appellation communale), issu des meilleurs terroirs, caractérisés par leur sous-sol de granite schisteux d’une rare qualité à la fois très drainant et capable de conserver l’humidité suffisante à la croissance sans stress de la vigne. Des élevages sur lies longs de 7 ans permettent de développer la matière et les caractères si spécifiques. Le vin a des notes caractéristiques de noisette, ferme et suave en bouche avec des nuances de poire, très persistant, d’une jolie finesse, tout en distinction et richesse à la fois. Le Muscadet Sèvre et Maine sur Lie Clé du Sol Chantegrolle 2015 a une jolie robe dorée, un vin d’une belle harmonie, tout en fruité et en finesse, souple, aux nuances de pomme et de citron au palais. 
Goûtez l’IGP Cot-Malbec 2015, aux notes d’humus, d’épices et de mûre, alliant charpente et souplesse, l’IGP Berligou rosé 2016, toujours tout en fruité, et le Méthode Traditionnelle Berligou rosé, de mousse finement fruitée et de jolie teinte.

Jean-Michel et Laurent Poiron
L’Enclos-Chantegrolle
44690 Château-Thébaud
Tél. : 02 40 06 56 42 et 02 40 06 51 43
Fax : 02 40 06 58 02
Email : dom.poiron@wanadoo.fr
www.muscadet-poiron.com


Domaine de GUILLAMAN


Dominique Ferret, 6e génération, dirige ce vignoble de 70 ha. “Au fil d’acquisitions successives le vignoble, aujourd’hui de 105 hectares, se nourrit de la richesse d’un sol typiquement gascon : une terre argileuse, plantée sur une roche mère calcaire, bénéficiant d’un climat océanique tempéré favorisant une bonne maturité des raisins. L’encépagement est axé sur les cépages blancs, de part l’origine armagnacaise de la propriété : Colombard, Ugni Blanc, Chardonnay, Sauvignon, Gros Manseng et Petit Manseng, constituent 80 % du vignoble. Les 20% restant sont destinés à l’élaboration de vins rosés et rouge avec les cépages Merlot et Cabernet Sauvignon.”
Ils élèvent donc cet IGP Côtes de Gascogne Merlot Cabernet-Sauvignon 2015, de teinte soutenue, à dominante de souplesse, avec ce nez où domine le pruneau, particulièrement abordable (4,20 €).
Plus intense, l’IGP Côtes de Gascogne rouge Les Hauts de Guillaman 2006, élevé un an en barriques de chêne neuves, exhale plus des notes sauvages et persistantes, de fumé, d’humus et de cerise noire, un vin très équilibré, de bouche ample, de belle présence tannique (10,50 €).
Goûtez leur IGP Côtes de Gascogne blanc Les Pierres Blanches 2015, fruité et classique, (3,60 €), l’IGP Côtes de Gascogne Sauvignon blanc 2015, tout en finesse, aux nuances d’abricot et de grillé, d’un bel équilibre, aux senteurs persistantes de fruits frais et d’une très jolie finale (4,20 €), et leur IGP Côtes de Gascogne rosé de Pressée 2015, frais et franc, à prévoir sur des sardines ou une terrine (4,20 €).
Leur IGP Côtes de Gascogne blanc Frisson d’Automne 2007, Gros Manseng et Petit Manseng vendangés à surmaturité, complexe et velouté, au nez de rose, riche et fin à la fois, est à savourer avec un foie gras d’oie ou un gratin de clémentines (5,10 €).

Stéphanie et Dominique Ferret
A Guillaman
32330 Gondrin
Tél. : 05 62 29 13 82
Email : guillaman@orange.fr
www.domaine-guillaman.fr


ELLNER


Jean-Pierre Ellner (3e génération) et son épouse Michèle dirigent la société, épaulés par leurs filles, Emmanuelle et Alexandra et leurs neveux, Frédéric et Arnaud. C’est Charles-Émile Ellner qui créa, au début du siècle dernier, sa propre maison. Ses successeurs, notamment son fils Pierre, qui en a été la véritable “locomotive”, a su transmettre à ses propres enfants cette passion pour la terre et le vin.
- Côté vignoble : lutte raisonnée, utilisation minimum des produits phyto-sanitaires; enherbement contrôlé, fertilisation organique.
Un vignoble de 50 ha réunissant pas moins de 15 différentes provenances : Côte des Blancs, Montage de Reims, Vallée de la Marne, Côtes de Sézanne… et produisant les 3 cépages champenois, Chardonnay, Pinot Noir, Pinot Meunier. De vieilles vignes (25 à 45 ans !) donnant des vins avec plus de personnalité; 2/3 de nos vignes ont plus de 25 ans ! Une belle palette de possibilités d’assemblages !
“Cela fait une quinzaine d’années que nous avons adopté la lutte raisonnée du vignoble, et nous appliquons les principes de précautions de protection de l’environnement, précise Frédéric Ellner. Nous essayons de faire vieillir le vignoble pour avoir des vignes plus âgées, on arrache très peu dans un souci de préservation qualitative des ceps des meilleures parcelles. Dans les années difficiles, c’est un atout qualitatif incontestable: on a des richesses en sucre supérieures dans les vieilles vignes, c’est la sagesse de l’âge... Nous sommes spécialistes du Chardonnay, nos vignes sont en partie situées sur les Côtes d’Épernay, cela touche la Côte des Blancs, nous avons donc de très jolis terroirs à mi-côte, c’est idéal pour la ventilation; l’exposition (est-ouest et sud), la typicité des sols où nous avons un joli terroir de craie qui donne des arômes bien particuliers et savoureux à nos Champagnes. En Sézannais, les terroirs sont un peu différents, et apportent une touche originale.”
- Côté vendanges : des pressoirs pneumatiques pour préserver toutes les qualités du raisin fraichement cueilli. “Notre vendangeoir peut accueillir 80 personnes avec des chambres au-dessus, poursuit Michèle Ellner, nous avons créé un bel établissement avec un grand hangar. Nous prévoyons l’avenir car cela devient difficile d’accueillir autant de saisonniers. Nous vendangeons tous nos raisins à la main, cela représente une troupe de 120 vendangeurs, répartis sur nos trois pôles de production.
- Côté cuverie : “une nouvelle cuverie (environ 15 000 hl de capacité) offrant tous les avantages des techniques d’aujourd’hui pour nous permettre de travailler en accord avec nos traditions de vinification: respect des qualités de chaque cépage, de chaque terroir de façon à les laisser s’exprimer pleinement dans nos différentes cuvées. Toujours pas de fermentation malolactique pour préserver la fraîcheur des vins. Après la mise en bouteilles, nos vins retrouvent le calme et la sérénité de nos caveaux traditionnels. Environ 2 km de caves souterraines offrant des conditions optimales pour une maturation lente de nos champagnes. Pas de précipitation, le temps fait son œuvre ! ISO 22000 : depuis le 24/07/2015 : un aboutissement dans notre recherche constante de l’excellence par le respect de la qualité et de la sécurité.
“J’applique une méthode douce de vinification, nous dit Michel Rozeaux, œnologue Maison Ellner depuis 15 ans, je fais les fermentations alcooliques à 18°, nous refroidissons les cuves pour que les fermentations se fassent de manière plus longue, plus en douceur. Il y a vraiment une incidence sur les arômes. Nous préférons les arômes floraux sur les Chardonnays et assez minéraux sur les Pinots noirs. Une fermentation douce suivie d’un soutirage, tout de suite après la fermentation, puis je laisse les vins tranquilles un mois.
Pour éclaircir les vins, je préfère toujours la méthode douce, je fais un collage avec de la gélatine de porc, puis un léger tamisage, et je laisse encore mes vins se reposer pendant un bon mois. Aujourd’hui, le collage devient de plus en plus rare car beaucoup font de la pré-fitration sur filtres ou avec d’autres systèmes car ils tirent dès le mois de janvier. Chez Ellner, on se donne du temps. Nous vendons encore les 2008 et 2009 alors que certains vendent déjà les 2011… Après le collage, ce sont les assemblages, puis passage au froid et enfin filtration et tirage. Nous vinifions de façon très traditionnelle mais en apportant un certain savoir-faire basé sur la délicatesse et la patience, on ne bouscule pas les vins.
Cette volonté de la Maison Ellner de garder ses vins sur lies un certain temps en cave avant la commercialisation, permet à nos Champagnes d’acquérir plus de complexité, les vins continuent d’évoluer, les arômes sont multipliés et cela apporte une belle subtilité à tous ces arômes fruités et floraux. Il faut laisser “du temps au temps” au vin. C’est un élément vivant et, moins on le secoue, plus il donne de belles choses.
Grâce au “sans-malo”, qui est un peu notre spécialité, nous obtenons beaucoup de fraicheur dans nos Champagnes. Notre façon de vinifier, tout en délicatesse et en laissant les bouteilles longtemps sur lies, sont des atouts qualitatifs très importants pour le consommateur, dont nous sommes très respectueux ici.”
Voilà un formidable Champagne Séduction Millésime 2006, 75% Chardonnay, partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 25% Pinot Noir, dosage 6 g/l, de robe or clair, où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, bien équilibré et harmonieux, dense, de bouche puissante, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse et de pain grillé, un Champagne racé, ample, à prévoir sur une daurade aux girolles ou des quenelles de volaille aux girolles, notamment.
Le 2005, 69% Chardonnay (Avize, Tauxières et Epernay) partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 31% Pinot Noir (Rilly, Epernay et Sermiers), dosage 6 g/l , bien spécifique à ce millésime puissant, une cuvée d’exception fraîche et fruitée, avec une mousse légère et parfumée, des arômes délicats avec des nuances de rose, de genêt et d’amande.
La cuvée Prestige 2006, dosage 8 g/l, pas de fermentation malo-lactique, où dominent les agrumes macérés et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, de jolie robe dorée, harmonieuse en bouche, complexe, révèle une finale délicate onctueuse et soyeuse. Le Prestige 2005, de belle couleur jaune ambré, aux notes de noisette et de pomme, est un très joli vin, élégant, de mousse très fine, dense, c’est un Champagne très équilibré, où dominent la souplesse et les arômes de fruits confits en bouche, qui s’apprécie au cours du repas, avec un sandre poché en sauce ou une poularde à la crème.
Excellent brut Premier Cru (Chardonnay majoritaire, 75%, le reste en Pinot Noir), qui développe un nez de noisette fraîche, de bonne bouche, mêlant distinction et rondeur, un Champagne vineux mais en même temps tout en finesse, opulent et parfumé, aux notes de brioche en finale.
Très bel Extra brut (50% Pinot Noir, 30% Chardonnay, 20% Pinot Meunier), un Champagne de très jolie robe d’un or aux reflets roses, d’une grande fraîcheur, vif, fruité, avec une très belle fin de bouche, superbe à l’apéritif et pour accompagner un plateau de fruits de mer. On poursuit avec le Blanc De Blancs brut, charpenté et fin, très bien équilibré, aux notes de brioche, avec des arômes de citron et de noix fraîche, de mousse élégante, associant saveur et distinction, avec cette touche de minéralité délicate au palais.
Le brut Carte d’or, 75% Chardonnay, 25% Pinot Noir, dosage 8 g/l, pas de fermentation malo-lactique, est un vin qui allie des notes florales et fruitées, d’une grande franchise au nez comme au palais, très agréable sur une cuisine relevée. “C’est un assemblage d’une grande finesse, avec une robe d’un or intense. La “pointe” de Pinot Noir lui confère une belle longueur en bouche. Ce Champagne bénéficie d’une forte personnalité et d’une finesse subtile.”
Excellent rosé brut, 50% Chardonnay, 50% Pinot roir, aux arômes de fruits rouges pas trop puissants, un Champagne très délicat, raffiné. “Ce Rosé d’assemblage a une robe d’une teinte rose orangé. Le nez délicat développe des notes de fruits rouges, de fraise. La bouche, aussi fraîche que fruitée, évoque la gourmandise frivole. La grande proportion de Chardonnay lui apporte une belle élégance, mais aussi une longévité.”
Côté coffrets : le colis Variation (une bouteille de chacun des Champagnes non millésimés : Grande Réserve, Carte d’or, Blanc De Blancs, Premier Cru, brut Intégral, Rosé); le colis Dégustation (6 bouteilles Charles Ellner Prestige Millésimées, 2 de 2004, 2 de 2005 et 2 2006), et nouveauté, ce coffret Centenaire : “Charles Ellner a fêté en 2005 son centenaire. En effet, en 1905, Charles-Émile Ellner acheta son premier lopin de vignes dans ce qu’il appelait “Le Jardin d’Epernay”, et il vinifia son premier millésime : 1905 ! Cent ans après, et cinquante hectares plus tard, les descendants de la quatrième génération ont vinifié en 2005 le centième millésime de la maison. Et dix ans plus tard le moment est venu pour ce millésime d’exception de sortir de l’obscurité de nos caves pour défier le temps. Avec ce “coffret du centenaire” nous rendons hommage à Charles-Émile, ce visionnaire, à travers deux cuvées millésimées : la Prestige, qui allie la grandeur à la pureté, et la Séduction, qui conjugue l’amplitude avec la grâce. Très faiblement dosés pour laisser totalement exprimer leurs nobles origines, ces Champagnes sauront vous hypnotiser par leur finesse, par leurs bulles légères, par leur éternelle jeunesse et par leur sens de la célébration: c’est ça l’esprit Ellner.”

Famille Ellner
1 et 6, rue Côte-Legris
51207 Épernay
Tél. : 03 26 55 60 25
Fax : 03 26 51 54 00
Email : info@champagne-ellner.com
www.vinsdusiecle.com/champagneellner
www.champagne-ellner.com



> Les précédentes éditions

Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016

 




CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CLOS TRIMOULET


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE DE LA RENAUDIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales