Web Vins

Edition du 03/03/2015
 

Mas de DAUMAS-GASSAC

Coup de cœur

Mas de DAUMAS-GASSAC

À la tête des Premiers Grands Vins Classés, et de loin.


Aimé Guibert peut être satisfait du chemin parcouru depuis 1970, quand il s’est passionné pour cette terre de la vallée de Gassac, plantant du Cabernet-Sauvignon allié à 9 autres cépages dont le Cabernet franc, le Carignan, le Tannat, le Merlot, le Malbec, la Syrah, le Pinot noir et le Cinsault, persuadé qu’un grand vin est issu d’une multiplication de cépages. Dans ce beau domaine de 40 ha de vignes plantées sous forme de petites clairières, il a ainsi élevé “son” vin et réussi un autre challenge, celui de transmettre sa passion à ses enfants. Vendanges 2012 au Mas de DaumasGassac : Après un hiver froid et sec, suivi d’un printemps frais et pluvieux, la végétation a pris son temps pour se développer. Conséquence, 15 à 20 jours de retard par rapport au 2011 sur la floraison, même chose pour la véraison. Le mois de juillet a été frais et sec suivi d’un mois d’août sec et chaud. Le 3 septembre le Rosé Frizant a été récolté, le vin est superbe, arômes de framboise, couleur soutenue. Le blanc est récolté du 10 au 16 septembre, le rouge du 17 au 27 septembre. Le blanc s’annonce très prometteur avec une fraîcheur incroyable, de la minéralité, une belle acidité qui fait ressortir des notes citronnées, de miel, d’abricot avec une légère douceur très séduisante en fin de bouche. Pour le rouge, le Cabernet-Sauvignon, avec notamment les vignes historiques Peyrafioc (“terre à feu” en occitan) et le Plateau, les raisins étaient somptueux tant mieux ! car il représente 75 % de l’assemblage du rouge. Belle couleur profonde, complexité, structure, arômes puissants, le rouge est très prometteur, 2012, un superbe millésime au Mas de DaumasGassac.

   

Mas de DAUMAS-GASSAC

Aimé Guibert et ses Enfants

34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28
Télécopie : 04 67 57 41 03
Email : contact@daumas-gassac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BEAUJOLAIS SAVOIE JURA
e_beaujolais.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
P.-M. CHERMETTE
SAMBIN
Cave Ch. CHENAS
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY
CHAPONNE
Michel GUIGNIER
(CHERS)
(GAGET)
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
PARDON
PÉRELLES (B)
PAMPRES D'OR (B)
(ROTISSON (B))
Cédric VINCENT (B)
A. S. DUBOIS
MONTERNOT (B)
GUELET
(MANTELLIERE)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES
Alain MICHAUD
A. CHARVET
LORON
SAVOIE
JURA
BUGEY
Alain BOSSON (Sa)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
Benoît BADOZ (Ju)
Franck PEILLOT (Sa)
LAMBERT (Sa)
Pascal PAGET
Amélie GUILLOT (Ju)
DUPASQUIER
MEUNIER (Bugey)
ANGELOT
CAVE CHAUTAGNE (Sa)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

JUILLARD-WOLKOWICKI
MORGON
JULIENAS
REGNIE
DONZEL
DUFOUR
VOLUET*
PIRON
PLAIGNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
FOURNELLES*
LASSAGNE
VIGNES du PARADIS*
NUGUES (B)
CRÊT du RIS
MADONE
MARRANS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY
CHEVIGNEUX (Bugey)
MOREL
PETIT (Ju)
(PERRIER (Sa)*)
PINTE
PUFFENEY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHANTEGRILLE
(Jean BARONNAT*)
CÔTES DE LA MOLIÈRE
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Dom.du VIN DES POÈTES
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cave SAIN-BEL)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
DALAIS
Domaine de la MOTTE
SAVOIE
JURA
BUGEY
(MACLE*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine MAESTRACCI


La vallée de Reginu a toujours été un excellent terroir, la vigne est complantée sur une ancienne moraine glaciaire du Monte Grossu. Exceptionnel Vin de Corse E Prove rosé gris 2012, très racé, de teinte pâle, toujours très fin, aux nuances délicates de fraise, de pêche blanche, avec cette pointe de nervosité toujours présente, d'une grande persistance aromatique en bouche, avec une longue finale épicée. Beau Blanc de blancs E Prove 2012 (Vermentino), de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d'agrumes, très bien équilibré en bouche, très séduisant, très typé. Le Vin de Corse Calvi E Prove rouge 2009, vieilli en fûts, est d'une belle couleur grenat, tout en puissance, aux arômes de fumé, de prune et d'épices, aux tanins intenses mais amples, un vin typé comme nous les aimons. Goûtez aussi le Villa Maestracci rouge 2010, avec au nez des arômes de fruits rouges macérés, un vin aux nuances de cassis, de pruneau et de poivre en bouche, ample et riche. Il y a également ce Clos Reginu blanc, où s'entremêlent des notes d'amande, de coing et de bruyère, très harmonieux en finale. Le Clos Reginu rouge 2010, qui sent les fruits rouges avec des notes fumées, est un vin chaleureux.

Michel Raoust
Route de Santa Reparata
20225 Feliceto
Téléphone :04 95 61 72 11
Télécopie :04 95 61 80 16
Email : clos.reginu@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-maestracci.com

Château de POURCIEUX


Le Château appartient depuis son origine à la famille du Marquis d'Espagnet dont plusieurs membres occupèrent la charge de Conseiller au Parlement de Provence. Depuis 1986, Michel d'Espagnet perpétue la tradition familiale et assure les destinées du domaine, venant de planter 2 ha supplémentaires de Rolle. Le vignoble, d'une superficie actuelle de 28 ha, est composé de 5 cépages différents dont les trois principaux sont : Syrah à petits grains pour 47%, Grenache noir pour 33% et Cinsault pour 6%, Puis les cépages secondaires, le Cabernet-Sauvignon et le Rolle. Vignoble cultivé et entretenu de façon traditionnelle, les vignes sont labourées 4 à 5 fois par an. La fumure est apportée après récolte. Elle se compose uniquement de matières organiques et en aucun cas d'engrais chimiques. Coup de cœur pour son Côtes-de-Provence rouge 2011, riche en couleur comme en charpente, tout en finesse d'arômes (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, tannique, associant structure et finesse. Le 2010, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, riche en couleur, est bien classique. Pour la (très) bonne bouche, ce 2003, aux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, de très bonne bouche où s'harmonisent des connotations de cassis et de poivre, et le 2001, qui se goûte également parfaitement, au nez complexe de fruits mûrs avec des notes de fumé, charpenté, un vin qui emplit bien le palais. Le Côtes-de-Provence rosé 2013 est friand comme il le faut, dense, un vin classique, marqué par son fruit, tout en délicatesse.

Michel d'Espagnet

83470 Pourcieux
Téléphone :04 94 59 78 90
Télécopie :04 94 59 32 46
Email : me@pourcieux.com
Site personnel : www.chateau-de-pourcieux.com

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit "les Balcons de l'Aude", cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d'un seul tenant de 158 ha. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. "En 1996, raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France en commençant vers les Côtes-du-Rhône... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tiens à le conserver pour avoir une régularité qualitative. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion." "La campagne 2013 s’est très bien passée contrairement à d’autres régions, nous raconte Loïc Augustin. Le 2013 a bénéficié de conditions climatiques nettement supérieures. L’automne a été ensoleillé, pas de pluie, ce qui nous a permis d’attendre la maturité optimale. Les vendanges ont été tardives en raison du retard de la floraison et tout s’est trouvé décalé. Ce 2013 a la particularité d’avoir des degrés alcooliques plus faibles, ce qui permet d’avoir des vins moins lourds, très fruités avec des tanins plus tendres et beaucoup de sucrosité. Grâce à la pluviométrie, nous n’avons pas connu de stress hydrique cette année. Les vins sont beaucoup moins confiturés, moins chauds que d’habitude, on obtient des arômes de fruits plus frais, c’est un millésime qui va beaucoup plaire, avec des vins agréables à consommer plus tôt, pas de grande garde. Les tanins sont très soyeux, très ronds, l’élevage va être un peu plus léger car les vins sont déjà harmonieux. C’est déjà le style de vin que nous produisons ici au Château Fabas, des vins souples et équilibrés, et ce 2013 est, tout naturellement, dans cette lignée. Les Blancs 2013 ont des arômes d’agrumes grâce au cépage Vermentino, assez fringants, très frais. Nous avons fait de gros investissement au niveau de la cave, beaucoup planté ces dernières années, arrivons à 63 ha : il fallait augmenter la capacité d’accueil des raisins ! Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un nouveau pressoir pneumatique." Superbe Minervois cuvée Seigneur 2009, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés plein sud et régulés à 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, dense, avec ces senteurs de fruits confiturés qui se retrouvent en bouche, et poursuit une très belle évolution. Le Minervois Le Mourral 2011, 35 hl/ha de rendement, Syrah, (60%), Grenache (30%) et Mourvèdre (10%), très élégant, est tout en complexité, avec des notes épicées, parfumé en bouche (humus, réglisse). Grâce à l’élevage en barriques, le vin est d’une belle longueur au palais, puissant, de garde. Il y a aussi ce Minervois Serbolles rouge 2012 : très fruité, très équilibré, élégant, un vin “féminin”. Le Minervois Serbolles blanc 2012 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas
Site personnel : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

DOMAINE DE FONTLADE


« Rigueur et Passion », pourrait être notre devise. Rigueur dans nos méthodes de culture et d’élaboration de nos vins, passion pour notre métier et notre terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montremy depuis plus d’un demi-siècle, s’étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d’élaborer des vins puissants, aromatiques et élégants. Des rouges chaleureux, des rosés aux arômes de fruits rouges séduisants, des blancs floraux et frais. En 2008, l’élégance plus que la puissance caractérisera nos vins. Remarquable Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée de l’Hermite Maunier Vieilles Vignes 2007 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, aux arômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde. Complexe, la cuvée Saint Qvinis rouge 2006, est de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. La cuvée Saint-Qvinis rosé 2011 est de belle teinte, bien fruitée au nez comme en bouche, qui mérite une cuisine épicée, toujours très séduisante comme le Côtes-de-Provence rosé Aurélia Prima 2010, un assemblage de Syrah et Grenache (50/50) qui a macéré une nuit avant d’être saigné et vinifié à froid (en dessous de 17°), qui développe des nuances de fleurs et d’épices, mêlant richesse et souplesse, de bouche fruitée.

Véronique Goupy
Route de Cabasse
83170 Brignoles
Téléphone :04 94 59 24 34
Télécopie :04 94 72 02 88
Email : chateau-de-fontlade@vinsdusiecle.com
Site : chateau-de-fontlade
Site personnel : www.chateau-de-fontlade.com


> Nos dégustations de la semaine

Patrick COULBOIS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un vigneron qui a créé son domaine en 1974 (9 ha dont 8,30 ha de Pouilly-Fumé et 0,70 ha de Pouilly-sur-Loire). Ce vigneron passionné et talentueux a créé son exploitation en 1974, s'inscrivant ainsi dans une longue lignée familiale de vignerons, tant du côté maternel, que paternel. Les documents les plus anciens attestent en effet de la culture de la vigne par ses ascendants, au moins depuis le XVIIe siècle.
"Les générations successives se sont enracinées sur les coteaux de Saint-Andelain, au coeur même du vignoble de Pouilly, me précise-t-il, dans ces terrains d'argile à silex peu étendus et particuliers à cultiver, où le Pouilly-Fumé trouve une expression unique, reconnue et appréciée des connaisseurs de tous pays. Afin de privilégier ce terroir de prédilection, ainsi que les marnes kimméridgiennes des Cornets et de la Charnoie, j'ai préféré depuis plus de 30 ans, m'en tenir à une exploitation limitée en surface, plutôt que d'y adjoindre des parcelles où la typicité serait moindre que dans les sites historiques du vignoble, là où le Pouilly-Fumé a bâti une part importante de sa notoriété.
Ces vendanges 2012 se sont déroulées dans de bonnes conditions, poursuit Patrick Coulbois. Elles étaient étalées, car la floraison a pris pas mal de temps en raison de la météo cahotique du mois de juin. Nous avons procédé par paliers, en fonction des maturations. Le printemps très humide a été suivi par une période très sèche, qui s'est ressentie fortement dans les terroirs d'argile à silex où la végétation a été plus particulièrement sensible et où les raisins ont eu du mal à atteindre une taille normale. Ces secteurs donneront des Vins très concentrés en raison des quantités moindres, de l'ordre de 20 à 25%. Dans les terroirs plus profonds, les quantités sont en moyenne normales, on constate donc une disparité par rapport à la nature des sols. C'est une année qui a demandé beaucoup de vigilance et de réactivité par rapport au niveau sanitaire pour obtenir une belle récolte. Ce millésime a toutes les qualités nécessaires, la concentration en raison de la pauvreté des jus, et des degrés élevés.
Pour le millésime 2011, cela se passe très bien, car les Vins provenant de terroirs d'argile à silex, comme la majorité des miens, s'ouvrent toujours un peu tard, par rapport à d'autre parties du vignobles plus précoces. Nos Vins se révèlent vraiment depuis ce début d'automne et rencontrent un grand succès notamment auprès de la clientèle étrangère, parce qu'ils ont ces arômes bien particuliers de "pierre à fusil" qui leur donnent ce caractère que nos clients recherchent."
On le voit bien, en effet, avec ce formidable Pouilly-Fumé Les Cocques 2012, issu des coteaux à silex de la colline de Saint-Andelain provenant de sols d'argile et de silex qui se trouvent au sommet de la butte de Saint-Andelain, presssurage pneumatique immédiat après récolte. fermentation contrôlée en cuves thermo-régulées, élevage sur lies fines... Remarquable 2011, qui développe ces notes de fumé bien spécifiques, au goût de "pierre à fusil", un vin très racé, très fin, très élégant, aux senteurs délicates où se décèlent les fleurs fraîches, le musc et les agrumes, vraiment remarquable (un cadeau pour 10€ environ). Ce millésime 2011 est une année très particulière, poursuit Patrick Coulbois, avec un printemps très chaud, et une précocité de la vigne qui s'est confirmée tout au long du cycle. L'été n'a pas été exceptionnel, surtout en août, mais l'arrière saison nous a permis de récolter des raisins très sains puisque les conditions météo étaient peu propices au développement des maladies, c'est une année où les traitements ont été réduits au minimum. Je dirais que les Vins sont un peu plus ronds que les années précédentes, bien aromatiques avec une acidité moyenne peut être un peu plus basse, une année vraiment particulière au point de vue équilibre pour laquelle je ne trouve pas vraiment d'équivalence avec les dix derniers millésimes." Beau 2010, un vin au nez fleuri, suave et puissant, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, marqué par des nuances d'agrumes et de tilleul, de robe jaune clair, très séduisant par sa structure et sa persistance d'arômes. Le Pouilly-sur-Loire est tout aussi séduisant, provenant d'un minuscule vignoble de Chasselas, un "vin de soif" comme on les aime (7,50€). Pas la moindre hésitation.

Jean-Christophe MANDARD


Domaine de 16,7 ha, où Jean-Christophe Mandard représente la 4e génération depuis 1870. Le vignoble bénéficie d’un encépagement varié de 10 cépages, plantés sur des sols perrucheux (argile à silex) et des bournais, les vignes sont menées selon la méthode Terra Vitis.
Voilà un remarquable Touraine Chenonceaux blanc 2012, de robe limpide et brillante, qui sent les fruits frais et le genêt, fin, à la fois distingué et ample. Parfait sur une andouillette, le Touraine Sauvignon 2013 charme par sa typicité et sa nervosité, tout en complexité d'arômes, avec une jolie note de fraîcheur très agréable en finale. Il y a également ce Touraine Chenin 2013, toujours légèrement poivré, aux notes de tilleul et de fruits secs, de bouche persistante, très équilibré, alliant ampleur et vivacité.
En rouges, le Touraine Cabernet 2012, qui sent la rose et la fraise des bois, est un beau vin séduisant, mêlant nervosité et rondeur, avec cette touche délicatement épicée au palais. Le Touraine Gamay Vieilles vignes 2013, où se mêlent la violette et la fraise, de bouche ronde.
Excellent Touraine Côt 2012, marqué par ce beau cépage, au goût de fumé, de bouche riche. Excellent Touraine rosé 2012. Goûtez le Touraine brut Méthode Traditionnelle blanc, de robe jaune paille, avec des notes de pêche et de noix, qui mêle richesse aromatique et persistance, un vin très agréable à l'apéritif, de mousse légère et florale. Caveau de dégustation.

Le Moulin-Feuillet - 14, rue du Bas-Guéret
41110 Mareuil-sur-Cher
Tél. : 02 54 75 19 73
Fax : 02 54 75 16 70
Email : mandard.je@wanadoo.fr
www.mandardjeanchristophe.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château La HAIE


Enherbement naturel et travail du sol, pas de produit chimique de synthèse. Un domaine en agriculture biologique et en agriculture biodynamique adhérent Demeter. vendanges manuelles égrappées, et cuvaison en grappes.
Belle réussite avec ce Blaye Côtes de Bordeaux 2011, charnu, d'une jolie rondeur et persistance au palais, aux senteurs de groseille et de cerise mûres, bien élevé. Beau 2010, coloré, de bouche persistante et riche, avec ce nez d’épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, charpenté, ample et parfumé, tout en bouche, de très bonne évolution. Savoureux 2009, harmonieux, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (pruneau, cerise noire), dense et velouté, de bouche complexe. Excellent 2007, au nez puissant et subtil, avec ses notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et une touche poivrée, commence à se fondre.
Séduisant IGP blanc 2011, persistant, de bouche très aromatique aux connotations de narcisse et de fruits sec, très réussi comme cet autre IGP Cabernet-Sauvignon 2011 AB, coloré, charpenté, parfumé, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois, prune) et d’humus.

François Décombe

> Les précédentes éditions

Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Mas de DAUMAS-GASSAC


Château NOZIÈRES


Domaine François GERBET


Domaine des BOUQUERRIES


Domaine des MEIX


Château du GRAND-CAUMONT


Frédéric MALETREZ


Château les MOINES


Château de BEAUPRÉ


Château HAUT FERRAND


Château BROUARD


Château FONTBONNE


Château TOUR-du-ROC


Domaine Pierre MAREY et Fils


PETITJEAN-PIENNE


Clos des BRUSQUIÈRES


La TOUR MONT D'OR


Domaine de L'HERBE SAINTE


Domaine Jean-Max ROGER


Château BOSSUET


Domaine de L'OLIVETTE


Domaine Marc JOMAIN


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Château de PIOTE


Château des BROUSTERAS


Cave Les Vins de ROQUEBRUN


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


COULY-DUTHEIL


ZOELLER


Domaine Bel Avenir


De VENOGE


Château HAUT-LAGRANGE


COLLET


Château LAFARGUE


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


BOUVET-LADUBAY


Château des PEYREGRANDES



 

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales